Profil de la collectivité : Région côtière de l’Île-du-Prince-Édouard

Depuis des générations, la production de moules bleues sert de subsistance aux petites collectivités le long des côtes nord et est de l'Île-du-Prince-Édouard. Cette industrie fournit aux habitants une source de revenus et d'emploi toute l'année en plus de générer des richesses dans toute la région grâce à son excellent marché d'exportation.

Selon la Prince Edward Island Aquaculture Alliance, l'industrie de l'aquaculture à l'Île-du-Prince-Édouard a payé environ 11 millions de dollars en salaires et en cotisations des employeurs aux quelque 1 500 personnes qui ont travaillé directement et indirectement dans la production de moules bleues en 2019.

À l'Île-du-Prince-Édouard, les moules sont cultivées à l'aide d'un système de filières dans 19 secteurs côtiers, tels que la baie de Malpèque, la baie de Saint Mary, la baie de Hillsborough et la rivière Broughton. Les moules sont cultivées chaque saison, même l'hiver. Pendant les mois sans glace, en plus de l'activité de récolte, les mytiliculteurs prennent continuellement soin de leur récolte en inspectant et en nettoyant régulièrement les sacs.

Il faut attendre 12 à 24 mois pour que les moules atteignent la taille à laquelle elles peuvent être vendues. Une fois récoltées, les moules sont transportées dans des usines de transformation afin d'être détachées de leur sac, séparées les unes des autres, lavées et triées. Il existe sept usines de transformation possédant des permis provinciaux et enregistrées auprès du gouvernement fédéral à l'Île-du-Prince-Édouard, où les moules sont préparées et inspectées avant d'être mises en vente.

La moule est le plus important mollusque d'aquaculture exporté par le Canada, sa valeur ayant été évaluée à 55,9 millions de dollars en 2019. L'Île-du-Prince-Édouard représente une grande partie de ce total, ses exportations ayant totalisé approximativement 45,8 millions de dollars en 2013.

Le volume total de production de moules était de plus de 20 000 tonnes ou 44,8 millions de livres en 2019 - contre 100 000 livres en 1980. L'industrie continue de contribuer de façon essentielle à l'économie de l'Île et des collectivités qui peuplent ses rives nord et est.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :
Date de modification :