Sélection de la langue

Recherche

R et D en aquaculture au Canada de 2009

Introduction

Pont entre la recherche, le développement et la commercialisation

Depuis ses débuts en 2004, l’objectif de la revue R et D en aquaculture a été de mieux faire connaître les activités de recherche et de développement en aquaculture au Canada, ainsi que d’accroître le transfert des connaissances et des technologies au secteur de l’aquaculture. R et D en aquaculture est le fruit de mesures prises par les gouvernements fédéral et provinciaux pour améliorer la coordination et la communication des activités de recherche et de développement en aquaculture au Canada.

Cette troisième édition biennale mise sur le succès des deux précédentes. Elle présente près de 150 résumés des projets de recherche et de développement financés par les gouvernements et entrepris depuis le printemps 2007. Cette publication est disponible en anglais et en français, en version imprimée et en divers formats électroniques sur plusieurs sites Web (Association aquacole du Canada, AquaPort. ca, Pêches et Océans Canada). Les personnes intéressées peuvent donc la consulter sans difficulté et s’informer. Cette édition fait une synthèse des activités de R et D en aquaculture à l’échelle du pays. Elle porte, entre autres, sur les sujets suivants : poissons à nageoires de mer et d’eau douce, salmonidés, mollusques et crustacés, varech, interactions entre les espèces sauvages et d’élevage, aquaculture multitrophique intégrée et santé des poissons. Cette variété de sujets témoigne de la diversité et de la qualité impressionnantes de l’expertise en recherche au Canada.

Au cours des deux dernières années, le contexte a beaucoup changé quant au mode de financement de la recherche en aquaculture et aux endroits où elle se déroule. Le mandat de financement de deux organismes importants a pris fin. Il s’agissait du Pacific Salmon Forum (PSF) et d’AquaNet, un Réseau de centres d’excellence en aquaculture. L’expérience d’AquaNet a mis en évidence l’importance d’une approche multidisciplinaire et interdisciplinaire pour encourager l’innovation à l’échelle du pays. Le PSF a permis l’élaboration d’approches concertées pour régler des problèmes liés aux interactions entre le saumon sauvage du Pacifique et le saumon des élevages salmonicoles sur la côte Ouest du Canada.

Le Budget de 2008 prévoyait deux initiatives importantes pour la recherche et le développement en aquaculture. Le ministère des Pêches et des Océans a obtenu de nouvelles ressources en vue de la mise sur pied d’un programme de recherche scientifique pour la réglementation de l’aquaculture ainsi que du financement pour le Programme d’innovation en aquaculture et d’accès aux marchés (PIAAM). La recherche réglementaire vise à accroître la disponibilité et l’accessibilité de la recherche pour appuyer la sélection des sites d’aquaculture et la gestion de l’environnement. En voici les deux éléments essentiels : le Programme de recherche sur la réglementation de l’aquaculture (PRRA), un nouveau programme interne du MPO, et du financement de base pour le Centre des sciences intégrées en aquaculture, un centre d’expertise virtuel situé à St. Andrews, au Nouveau-Brunswick, qui met l’accent sur les approches écosystémiques. Le PIAAM, quant à lui, a pour objectif d’améliorer la compétitivité de l’industrie canadienne de l’aquaculture en encourageant le secteur de l’aquaculture à se développer de façon continue et à adopter des technologies et des techniques de gestion novatrices qui lui permettront d’améliorer sa compétitivité à l’échelle mondiale et sa performance environnementale. En plus, le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) a obtenu de nouveaux fonds pour une initiative particulière sur les ressources naturelles, notamment sur les pêches et l’aquaculture. Il en a profité pour lancer un concours spécial de subventions de réseaux stratégiques. Pour le MPO et le CRSNG, les initiatives facilitent l’adoption d’approches de collaboration en matière de R et D, et permettent de réduire l’écart entre la recherche, le développement et la commercialisation, en bouclant le cycle de l’innovation pour le secteur de l’aquaculture au Canada.

La production de cette édition était le fruit des efforts coordonnés du Dr Tim DeJager, de la Direction des sciences de l’aquaculture du MPO, et de Peter Chettleburgh (Capamara Communications Inc.). Tim était responsable de la coordination générale et des communications externes. Tricia Gheorghe (MPO) devait, pour sa part, coordonner tous les documents du MPO et faire traduire toutes les descriptions de projets, et Peter était en charge de la production. Un merci tout particulier à ces trois collaborateurs ainsi qu’à Corina Busby et Ingrid Burgetz du MPO qui ont collaboré à la révision de cette publication et à James Lewis au design. Le financement de cette édition a été assuré par le Programme coopératif de recherche-développement en aquaculture (PCRDA) du MPO et par le British Columbia Aquaculture Research and Development Committee du BC Innovation Council.

Jay Parsons, PhD
Direction des sciences de l’aquaculture, Pêches et Océans Canada

Al Castledine, PhD
Ministère de l’Agriculture et des terres, Colombie-Britannique

Jim DeJager, PhD
co3 consulting

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :
Date de modification :