Sélection de la langue

Recherche

Atténuer les effets du bruit dans les océans


Exemples d'activités humaines qui ont un impact sur la qualité du milieu marin, comme le bruit sous-marin et l'excès de nutriments © MPO

Vidéo : Nous travaillons avec nos partenaires pour créer une stratégie sur le bruit dans les océans.

Le milieu marin du Canada est constitué d’estuaires, de régions côtières et de zones au large des côtes , qui abritent tous une grande diversité d’organismes marins, dont de nombreuses espèces uniques et importantes de coraux, de poissons et de baleines, notamment la baleine noire de l’Atlantique Nord, l’épaulard résident du Sud et le béluga de l’estuaire du Saint-Laurent, des espèces en voie de disparition. Pour protéger nos espèces marines et leurs habitats, il est essentiel d’atténuer les effets des activités humaines sur les océans du Canada. La protection de la santé de notre milieu marin permet également à l’économie canadienne des océans de continuer à croître de manière durable et respectueuse de l’environnement.

Les activités humaines menées dans l'océan ou à proximité peuvent introduire des agents de stress comme le bruit dans le milieu marin, qui peut perturber les espèces marines et leurs écosystèmes et limiter leur capacité à se déplacer, à communiquer et à trouver de la nourriture. Dans le but de préserver la qualité du milieu marin, le gouvernement du Canada collabore avec des partenaires pour :

Le bruit dans les océans d'origine humaine et ses impacts

Le son est un élément essentiel de la vie dans l'océan. De nombreux animaux marins utilisent le son pour naviguer, communiquer et trouver de la nourriture dans leur environnement, parfois en suivant ou en réagissant aux sons sur de grandes distances. Ils utilisent aussi le son pour surveiller leur environnement, trouver des partenaires pour la reproduction et éviter les prédateurs.

L'intensification des activités humaines dans l'océan a engendré une hausse du bruit sous-marin. Les impacts de ce bruit peuvent avoir des effets différents sur les animaux individuellement ou sur des populations entières, mais le bruit sous-marin a été lié à un large éventail de répercussions sur les espèces marines, notamment :

Dans tout le Canada, les dirigeants responsables des océans et leurs partenaires ont reconnu la nécessité d'améliorer la planification, la science, les outils et les mesures de gestion pour lutter contre le bruit dans les océans. C'est pourquoi le gouvernement du Canada prend des mesures pour mieux comprendre et gérer les bruits dans les océans et leurs répercussions sur notre milieu marin.

Améliorer les mesures et les stratégies de gestion

Dans le cadre du Plan de protection des océans, nous élaborons une stratégie sur le bruit dans les océans du Canada, qui permettra d'adopter une approche pangouvernementale visant à trouver des solutions au problème du bruit dans nos océans. Cette stratégie prospective s'appuiera sur des données de recherche actuelles et des partenariats à l'échelle de tout le Canada qui améliorent notre compréhension et notre gestion du bruit dans les océans.

Dans un premier temps, un document de discussion a été lancé en mi-octobre 2020 pour une période de commentaires publics de 90 jours. Cela a donné l'occasion aux provinces et aux territoires, aux peuples autochtones, aux intervenants de l'industrie, aux collectivités côtières et au public d'influencer l'orientation de la stratégie et les efforts du gouvernement pour mieux coordonner et gérer le bruit sous-marin dans les océans du Canada.

Tous les commentaires reçus au sujet du document pendant la période de commentaires du public serviront à étayer les étapes ultérieures, notamment l'élaboration d'une stratégie provisoire comportant des recommandations initiales d'ici le début de 2022. La stratégie définitive devrait être mise en place plus tard en 2022.

Comprendre le bruit dans les océans

La stratégie sur le bruit dans les océans est élaborée dans le cadre de l'initiative sur la qualité du milieu marin du Plan de protection des océans. Pour réaliser cette initiative, nous travaillons également avec des partenaires afin de mener des recherches et de mieux comprendre comment le bruit dû à la navigation nuit aux baleines, particulièrement aux espèces en voie de disparition comme la baleine noire de l'Atlantique Nord, l'épaulard résident du sud et le béluga de l'estuaire du Saint-Laurent.

Fiches d’information sur la gestion de la qualité du milieu marin

Version française en ligne ou PDF (543 Ko)

Version Inuktitut PDF (566 Ko)

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :
Date de modification :