Sélection de la langue

Recherche

Sciences des eaux douces

Découvrez les sciences des eaux douces de Pêches et Océans Canada (MPO). Apprenez-en plus sur les mesures que nous prenons pour contrôler les espèces envahissantes et préserver les ressources d'eau douce.

Sur cette page

À propos des sciences des eaux douces

La conservation et la protection de nos ressources naturelles doivent reposer sur la compréhension de l'impact que nous avons sur :

  • le poisson
  • l'habitat du poisson
  • les écosystèmes aquatiques

Au MPO, les sciences de l'environnement établissent les bases scientifiques pour formuler politiques et règlements aidant à protéger les vastes ressources d'eau douce du Canada.

Le contrôle des espèces envahissantes

Nos recherches sur diverses espèces envahissantes, comme la lamproie marine, aident à protéger les stocks de salmonidés des Grands Lacs, dont les poissons à nageoires rayonnées comme :

  • l'omble
  • la truite
  • le saumon
  • les ombres
  • les corégones d'eau douce

La lamproie marine est une espèce envahissante qui menace les Grands Lacs depuis des dizaines d'années. Son comportement alimentaire agressif crée un stress biologique pour les populations de poissons indigènes.

Les recherches menées sur le cycle vital de cette lamproie ont conduit au développement de lampricides sélectifs visant à détruire les larves de ce parasite. L'utilisation de ces produits a permis d'en réduire les populations dans les Grands Lacs.

Nos recherches se concentrent maintenant sur d'autres méthodes de lutte, comme des barrières perfectionnées et de nouvelles méthodes de lutte biologique.

Partenaires en préservation

Nous offrons un soutien à la préservation des ressources d'eau douce partagées, comme le :

  • renforcement et l'harmonisation des ententes
  • partage de renseignements, d'expertise et de pratiques exemplaires

Nos partenaires dans le cadre de ces efforts comprennent :

La Commission mixte internationale est un organisme indépendant et binational établi en vertu du Traité des eaux limitrophes de 1909. Elle conseille le Canada et les États-Unis concernant les enjeux liés à l'utilisation et à la qualité des eaux situées le long des frontières entre les 2 pays.

La Commission des pêcheries des Grands Lacs a été créée en 1955 par le Canada et les États-Unis en vertu de la Convention sur les pêcheries des Grands Lacs. Outre la lutte contre les lamproies marines, celle-ci :

  • coordonne la recherche sur les pêches
  • facilite la gestion concertée des pêches par les divers ordres de gouvernement au Canada et aux États-Unis
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :
Date de modification :