Tableaux de renseignements supplémentaires

Rapport d’étape sur les projets de transformation et les grands projets de l’État

Brise-glace polaire

Description

Le premier brise-glace polaire du Canada devrait être livré à temps pour la mise hors service du NGCC Louis S. St-Laurent. Le nouveau brise-glace aidera à renforcer la souveraineté du Canada dans l’Arctique. Le navire devra fonctionner dans l’Arctique dans des conditions météorologiques plus difficiles et pour une période de temps plus longue, à savoir trois saisons au lieu des deux saisons actuelles.

Résultats du projet

Les résultats du projet contribuent aux Opérations Maritimes et à l'intervention en vertu du Cadre de Résultats du Ministère de Pêches et Océans Canada.

Retombées industrielles

L’industrie canadienne bénéficiera de ce projet. La Politique des retombées industrielles et technologiques du Canada, ainsi que les dispositions de la proposition de valeur de l’entente cadre conclue avec Vancouver Shipyards dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale du Canada, s’appliquent aux contrats du projet de brise-glace polaire.

Ministère parrain

Garde côtière canadienne; Pêches et Océans Canada

Autorité contractante

Services publics et Approvisionnement Canada

Ministères participants

Innovation, Sciences et Développement économique Canada et Défense nationale et les Forces armées canadiennes

Entrepreneur principal

VARD Marine Inc., Vancouver (Colombie-Britannique), Canada (pour les services de conception)

Sous-traitants principaux

  • Aker Arctic (soit Helsinki, Finlande ou Victoria, Colombie-Britannique, Canada) (conception et optimisation de la forme de la coque)
  • Imtech (Ashford, Middlesex, Royaume-Uni) (services de conception en génie électrique)
  • SNC Lavalin (Montréal, Québec, Canada) (services intégrés de soutien logistique)
  • Indal / Curtiss Wright (Mississauga, Ontario, Canada) (intégration des hélicoptères embarqués)

Phase du projet

Phase de définition – La Garde côtière canadienne a terminé la phase de conception de la Brise-glace polaire.

Jalons importants

  • Juin 2009 – Approbation préliminaire de projet
  • Juin 2010 – Le gouvernement du Canada a annoncé que le brise-glace polaire sera construit dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale
  • Novembre 2010 – Attribution du contrat de conception
  • Mai 2019 – Le gouvernement du Canada a annoncé que le brise-glace polaire est retiré de l’accord général avec Vancouver Shipyards et remplacés par un maximum de 16 navires polyvalents.
  • Date à déterminer – Décision sur la stratégie d'approvisionnement du brise-glace polaire
  • Date à déterminer – Attribution du contrat de génie construction
  • Date à déterminer – Attribution du contrat de construction
  • Date à déterminer – Livraison du brise-glace polaire
  • Date à déterminer – Clôture du projet

Rapport d’étape et explication des écarts

Les budgets fédéraux de 2008 et de 2012 prévoyaient un financement destiné à l’acquisition du premier brise-glace polaire du Canada. Un financement total de 1 297,8 millions de dollars a été affecté à la réalisation de ce projet. En juin 2009, en vertu d’une approbation préliminaire de projet, le Conseil du Trésor a accordé 36,3 millions de dollars pour entamer la phase de définition du projet.

La dernière des trois étapes de conception détaillée a été achevée en 2014-2015 par VARD Marine et comprenait notamment une évaluation par Lloyd’s Register, une société de classification certifiée par Transports Canada. VARD Marine continue de prendre part aux travaux de conception, de maintenance et d’atténuation des risques techniques en cours, ainsi en 2019, il ont commencé le travail de renouvellement de la conception, afin de garantir la conformité aux exigences réglementaires actuelles et d'intégrer les leçons apprises depuis la finalisation de la conception en 2014-2015.

En mai 2019, une décision a été rendue dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale, à savoir de cesser la construction du brise-glace polaire aux chantiers de construction de Vancouver pour travailler à la construction de seize (16) navires polyvalents. La stratégie d’approvisionnement sera déterminée après la participation de l’industrie marine à l’examen d’autres options de réalisation pour s’assurer que le brise-glace sera construit de la manière la plus efficace.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :
Date de modification :