Sélection de la langue

Recherche

Document de recherche 2003/044

Conditions ambiantes dans la mer
du Labrador au printemps 2002.

Par Hendry, R.M., Clarke, R.A.,
Lazier, R.J.N. et Yashayaev, I.M.

Résumé

L'hiver 2001-2002 sur la mer du Labrador a été plus rigoureux que celui de l'année précédente, mais plus doux que la normale. Les observations faites au début de l'été 2002 ont révélé des renversements de convection résiduels jusqu'à des profondeurs maximales de 1200-1400 m, soit environ 400 m de plus que les deux années précédentes. Mis à part une faible reprise apparente de la convection hivernale, la tendance générale était vers des conditions plus chaudes et plus salines. Cette situation s'est avérée dans la couche active au niveau saisonnier qui est moins profonde que la profondeur maximale de la convection ainsi que dans les eaux intermédiaires de plus de 1400 m de profondeur. Le résultat net indique que la salinité moyenne du début de l'été, de 0 à 2000 m, a été la plus élevée depuis treize ans, période pendant laquelle les observations ont été régulières. La température moyenne correspondante était la deuxième plus élevée durant cette période.

Avis d’accessibilité

Ce document est disponible en format PDF. Si le document suivant ne vous est pas accessible, veuillez communiquer avec le Secrétariat pour l’obtenir sous une autre forme (par exemple un imprimé ordinaire, en gros caractères, en braille ou un document audio).

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :
Date de modification :