Sélection de la langue

Recherche

Document de recherche 2014/046

Conditions océanographiques et environnementales dans la mer du Labrador en 2012

Par I. Yashayaev, E.J.H. Head, K. Azetsu-Scott, Z. Wang, W.K.W. Li, B.J.W. Greenan, J. Anning, et S. Punshon

Résumé

Après trois ans d'état négatif de l'oscillation nord-atlantique, la valeur de 2009-2010 étant la valeur minimale record de toute la série chronologique, l'indice d'oscillation nord-atlantique pour la période de décembre-janvier-février (DJF) en 2011-2012 a été fortement positif, proche du niveau du début des années 1990, une période qui a connu les indices d'oscillation nord-atlantique les plus élevés de ces deux dernières décennies. La réanalyse de la température de l'air à la surface par les National Centers for Environmental Prediction a également indiqué des conditions en dessous de la normale, avec une anomalie de 0 à -2 °C dans la mer du Labrador en hiver; pour ce qui est de l'été, l'anomalie était positive et se situait dans une plage d'environ 1 à 3 °C; l'automne s'est caractérisé par une anomalie très positive de 4 à 6 °C dans la zone de la baie de Baffin et du détroit de Davis au nord de la mer du Labrador. Les anomalies de température de la surface de la mer dans la mer du Labrador ont suivi la tendance observée dans la température de l'air, négative (0 à -1 °C) en hiver et positive (1 à 3 °C) en été. L'anomalie des glaces du plateau du Labrador était en dessous de la normale en janvier-février 2012 (période de référence : 1979-2000). En mars 2012, l'état des glaces de mer au nord de la mer du Labrador et du détroit de Davis était bien au-dessus de la normale. La convection hivernale en 2012 a atteint 1 400 m, ce qui est beaucoup plus profond que les 800 m observés en 2011, même si c'est toujours moins que les 1 600 m de 2008. La couche de 1 000 à 1 500 m se réchauffe depuis 2002, avec des rétablissements en 2008 et en 2012 seulement. La tendance à la hausse du carbone inorganique total et celle à la baisse du pH se poursuivent. Pour l'année 2012 dans son ensemble, la chlorophylle a estimée à partir d'images composites de la couleur de l'océan prises sur deux semaines était en dessous de la normale sur les plateaux du Labrador et du Groenland, mais normale dans le centre du bassin du Labrador. L'abondance du Calanus finmarchicus était proche (au-dessus) de la normale sur le plateau du Labrador (Groenland).

Avis d’accessibilité

Ce document est disponible en format PDF. Si le document suivant ne vous est pas accessible, veuillez communiquer avec le Secrétariat pour l’obtenir sous une autre forme (par exemple un imprimé ordinaire, en gros caractères, en braille ou un document audio).

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :
Date de modification :