Techniques de traitement des données hydrographiques

Découvrez comment le Service hydrographique du Canada (SHC) convertit les données brutes, utilise un logiciel de traitement et extrait l'information.

Sur cette page

Convertir les données brutes

Le SHC convertit les données brutes dans un format qui peut être traité. Ces données brutes comprennent :

  • des relevés sonar
  • de l'imagerie satellite
  • des sondages de profondeur

Le traitement des données comprend :

  • la suppression des erreurs systématiques et accidentelles
  • l'examen des renseignements sur la position et l'orientation afin de situer les sondages de profondeur à leurs coordonnées géographiques exactes
  • l'application de corrections tidales et d'autres corrections afin que toutes les profondeurs soient conformes à un système de référence verticale établi

Logiciel de traitement

Les échosondeurs multifaisceaux et d'autres matériels hydrographiques peuvent générer des milliards de sondages de profondeur à haute résolution.

Pour garantir l'exactitude des produits de navigation qui en découlent, le SHC a recours à plusieurs techniques. La technique de l'estimateur combiné de l'incertitude et de la bathymétrie (CUBE) permet de traiter rapidement des quantités importantes de données, créant ainsi des modèles, statistiquement précis du fond marin.

Le logiciel peut alors souligner les erreurs qui, en fonction des spécifications requises pour le produit peuvent être :

  • filtrées par le logiciel
  • examinées et modifiées par l'hydrographe

Les eaux comportant moins d'entités (ou d'irrégularités du fond) exigent moins d'interventions. Les eaux des chenaux resserrés dont les fonds marins sont plus évolutifs exigent plus d'attention et sont généralement traitées en adoptant une approche plus pratique. Cette surface du CUBE indique à l'hydrographe les données qu'il doit rejeter en affichant leurs valeurs statistiques (ou erreurs) exceptionnelles.

Extraction de l'information

Le traitement spécialisé des données hydrographiques s'effectue au moyen d'une méthode nommée surface de navigation afin de représenter les grilles de levés bathymétriques. Chaque surface représente la meilleure estimation de la profondeur réelle de l'eau à des emplacements précis dans une zone de relevé ou d'une grille de levé.

L'utilisation de la méthode de la surface de navigation afin de remplir une base de données permet aux hydrographes de produire ou d'extraire une variété de produits d'information comme :

  • les contours
  • des renseignements sur la qualité des données
  • des sondages ou des zones de profondeur précises

La pertinence des données sources peut être vérifiée pour un produit précis. Les cartes électroniques de navigation établies à partir de ces données peuvent être certifiées comme étant la source légale des données bathymétriques nécessaires à la construction des cartes marines.

Date de modification :