Enquête sur une épidémie de Polydora dans les sites d'ostréiculture en suspension au Nouveau-Brunswick

G-14-01-002

Description

Le Polydora websteri, connu simplement sous le nom de « ver à boue », creuse des trous dans la coquille des mollusques et des crustacés vivants et morts. Cette espèce que l'on trouve couramment dans les zones intertidales et infralittorales du Canada atlantique était habituellement peu présente dans les populations d'huîtres du Nouveau-Brunswick, notamment dans les terriers contenant peu ou pas de vase. Or, des augmentations intermittentes des taux d'infestation ont été observées dans les sites d'ostréiculture en suspension du Nouveau-Brunswick. Certains rapports indiquent qu'un taux élevé d'infestation peut donner lieu à la diminution de la qualité de la chair, à l'apparition d'abcès, à la modification des schémas de croissance et à l'altération des coquilles (ce qui augmente la vulnérabilité aux prédateurs). Cette augmentation inhabituelle pourrait au bout du compte avoir des effets importants sur les populations d'huîtres et entraîner des pertes économiques pour l'industrie aquacole. Afin d'aider à déterminer les effets actuels du Polydora dans les zones de culture d'huîtres du Nouveau-Brunswick, ce projet vise :

  1. à documenter la présentation et le niveau d'infestation des Polydora;
  2. à documenter les effets des Polydora sur l'état de santé global des huîtres; et
  3. à documenter la répartition et le niveau d'infestation des Polydora en fonction des conditions environnementales.

Une meilleure compréhension de l'intensité et de la prévalence accrues de cette espèce en fonction des conditions environnementales, ainsi que des effets de cette espèce sur la santé des huîtres, aiderait l'industrie à élaborer des stratégies de gestion et d'atténuation.

Ce projet appuie l'objectif du Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA) en ce qui concerne la gestion optimale de la santé des poissons et correspond aux priorités nationales suivantes du PCRDA pour 2014-2015 : 1) maintenir des populations saines en travaillant activement à la mise au point de méthodes de gestion des questions de santé liées aux espèces de mollusques et crustacés d'élevage; 2) mener une lutte antiparasitaire en mettant au point des moyens pour comprendre et contrôler l'impact des parasites sur les stocks de culture ainsi que l'impact écologique; 3) déterminer les répercussions de l'aquaculture sur l'environnement en approfondissant nos connaissances et notre compréhension de l'impact que pourrait avoir sur les poissons d'élevage l'environnement dans lequel ils vivent, et en mettant au point des moyens de s'adapter à ces effets, de les maîtriser ou de les atténuer.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

2014 - 2016

Écorégion

Atlantique : Golfe du Maine, plateau néo-écossais

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Daniel Bourque
Courriel: Daniel.Bourque@dfo-mpo.gc.ca

Mary Stephenson
Courriel: Mary.Stephenson@dfo-mpo.gc.ca

Partenaires collaboratifs

Huîtres Aquador Oysters Inc.