Caractérisation du poxvirus s’attaquant aux branchies du saumon chez le saumon d’élevage et le saumon sauvage – Phase II

18-G-02

Description

Les poxvirus sont des virus à ADN de grande taille des vertébrés et des insectes qui provoquent des maladies chez de nombreuses espèces animales. Au printemps 2006, un nouveau poxvirus, le poxvirus s’attaquant aux branchies du saumon (SGPV), a été découvert par microscopie électronique sur les branchies d’un saumon atteint d’une prolifération des branchies en eau douce dans le nord et l’ouest de la Norvège. Les signes cliniques de la maladie sont la léthargie, la détresse respiratoire et la mortalité. Une récente étude du SGPV chez le saumon de l’Atlantique sauvage et d’élevage en Norvège a révélé une forte prévalence du virus, avec des charges virales élevées signalées chez les poissons cliniquement malades. Au Canada, un virus semblable au SGPV a été récemment identifié et isolé à partir d’un saumon de l’Atlantique sauvage provenant d’une rivière au Nouveau-Brunswick, et des maladies à l’étiologie inconnue touchant les branchies des saumons ont également été détectées sur la côte Est du Canada.

Les données recueillies du précédent projet 16-1-G-02 financé par le PCRDA représentent un pas significatif vers une meilleure compréhension de la situation du SGPV sévissant dans l’est de l’Amérique du Nord, mais des travaux supplémentaires sont nécessaires pour comprendre la vraie prévalence du virus dans les écloseries et la menace réelle qu’il pourrait représenter pour le saumon de l’Atlantique, en particulier la variante génétiquement proche de la variante européenne qui a été associée à la mortalité des poissons en Norvège. Ce projet vise à déterminer si la source du SGPV dans les écloseries peut être établie.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Années

Quatre ans : De 2018 à 2022

Chercheur principal

Nellie Gagné, chercheuse scientifique, Pêches et Océans Canada, Centre des pêches du Golfe, Région du Golfe
Courriel : Nellie.Gagne@dfo-mpo.gc.ca

Membres de l’équipe

Delphine Ditlecadet, biologiste, Pêches et Océans Canada, Centre des pêches du Golfe, Région du Golfe
Francis Leblanc, biologiste, Pêches et Océans Canada, Centre des pêches du Golfe, Région du Golfe
Philip Byrne, vétérinaire et expert en pathologies, Pêches et Océans Canada, Laboratoire de la santé des animaux aquatiques – Unité du bioconfinement du Golfe, Région du Golfe
Steven Leadbeater, biologiste, Pêches et Océans Canada, Station biologique de St. Andrews, Région des Maritimes

Collaborateurs

Keng Pee Ang, vice-président de la recherche, Kelly Cove Salmon Ltd.