Membranipore

Membranipora membranacea

Signalez votre observation

Si vous croyez avoir trouvé une espèce aquatique envahissante :

  1. prenez des photos
  2. notez :
    • l’endroit exact (coordonnées GPS)
    • la date de l’observation
    • les différentes caractéristiques d’identification
  3. contactez-nous
Membranipore. Nom usuel : Croûte de dentelle

Membranipore. Nom usuel : Croûte de dentelle

Le Membranipore est un membre du groupe des bryozoaires, un type de minuscule animal invertébré. Bien que chaque individu soit minuscule, il vit avec d’autres dans de grandes colonies. Le Membranipore s’alimente en filtrant l’eau de mer à travers son corps.

Caractéristiques d’identification

  • Minuscules animaux filtreurs (zoïdes);
  • Forment des colonies encroûtantes de couleur blanche, composées de centaines à des milliers de petits individus de forme rectangulaire;
  • Chacun de ces individus mesurant moins d’un millimètre de long ;
  • Les colonies de Membranipore peuvent atteindre 10 cm ou plus de largeur ;
  • La colonie a une texture rugueuse;
  • Les colonies ont une forme arrondie et sont composées de plusieurs petites cellules rectangulaires.
  • Les colonies recouvrent la surface des algues brunes et même les coques de bateau ;
  • Les colonies de Membranipore sont généralement rondes, mais elles peuvent aussi prendre d’autres formes lorsqu’elles sont restreintes par d’autres colonies.

Espèces similaires (indigènes)

L’Écorce Pileuse (Electra pilosa)

Elle forme aussi des colonies blanches sur les algues, mais elle se distingue du Membranipore par sa forme générale étoilée, ses filaments et la forme ovale de ses individus.

À quel(s) endroit(s) cette espèce a-t-elle été retrouvée

Il a été signalé pour la première fois dans l'Est du Canada, en Nouvelle-Écosse, au début des années 1990, et dans le golfe du Saint-Laurent, au Québec, en 2003. Il a été observé pour la première fois à Terre-Neuve-et-Labrador en 2002. Le Membranipore est déjà devenu un élément prédominant du paysage dans les peuplements de laminaires le long des côtes de la province. Cette espèce est maintenant établie au Québec, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, à l’Île du Prince Édouard, et à Terre-Neuve.

Membranipore

Membranipore

Membranipore

Membranipore

Impacts écologiques et économiques

Répartition du Membranipore dans la région du Golfe

Répartition du Membranipore dans la région du Golfe
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Image à haute résolution PDF (1.83mb)

Les peuplements d’algues brunes sont importants parce qu’ils constituent des habitats marins hautement productifs. Ils sont à la fois une source de nourriture pour de nombreux animaux et un endroit où de nombreuses espèces de poissons et d’invertébrés peuvent se cacher des prédateurs.

À l’automne, les colonies de Membranipore peuvent entièrement recouvrir une lame d’algue brune, qui deviendra par la suite cassante et finira par mourir. La présence de Membranipore sur l’algue peut la priver de nourriture en nuisant à sa capacité d’absorber les nutriments et en réduisant la quantité de lumière dont elle a besoin pour la photosynthèse, ce qui abaisse son taux de croissance. Le Membranipore peut aussi amoindrir la capacité de reproduction de l’algue en empêchant la libération des spores. Dans l’ensemble, ces effets peuvent diminuer l’abondance des algues brunes. La propagation du Membranipore dans les eaux de Terre-Neuve-et-Labrador peut donc transformer nos peuplements d’algues brunes en permanence et nuire à la biodiversité le long de nos côtes.

Origine et mode d’arrivée au pays

Le Membranipora est natif du Nord de l’Océan Pacific de l’Alaska à Baja en Californie et se retrouve dans la Nord-Ouest de l’Océan Atlantique.

Méthodes de dispersion

Le Membranipora a une distribution relativement continue le long des côtes de la Nouvelle-Écosse, ce qui indique que la dispersion s’effectue principalement lors du stade larvaire. L’abondance des larves varie dans le temps et l’espace et est influencée par la stratification de la colonne d’eau. Les larves étant plus abondantes dans les eaux plus profondes et fraîches au-dessus de la pycnocline.

Les espèces ayant une phase de dispersion sont généralement de bons envahisseurs puisqu’Ils. Le Membranipora peut se retrouver facilement dans les eaux de ballast grâce à sa phase de dispersion larvaire. Le Membranipora a également été observé dérivant sur des algues brunes ou du plastique. La combinaison d’un cycle de reproduction court, d’un taux de croissance élevé et de l’absence de prédateur et de compétiteur contribue au succès de l’introduction et de l’établissement du Membranipora dans de nouveaux territoires.

Espèce aquatique envahissante : le Membranipore dans les eaux de Terre-Neuve et Labrador

Découverte et résultats des relevés

Répartition de Membranipora dans les eaux de Terre-Neuve.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Répartition Lieux et Baie
  • Argentia: Baie Placentia
  • Arnolds Cove: Baie Placentia
  • Bar Haven: Baie Placentia
  • Bay Bulls: Est de l’Avalon
  • Bay East : Baie Placentia
  • Belleoram : Baie Fortune
  • Bird Cove : péninsule Northern Ouest
  • Bonne Bay : Ouest de Terre-Neuve-et-Labrador
  • Boxey : Baie Fortune
  • Burin : Baie Placentia
  • Burtons Cove : Baie Fortune
  • Cape Broyle : Est de l’Avalon
  • Codroy : Côte Sud-Ouest
  • Come by Chance : Baie Placentia
  • Coxs Cove : Ouest de Terre-Neuve-et-Labrador
  • Daniels Harbour : péninsule Northern Ouest
  • Darbys Harbour : Baie Placentia
  • Davis Cove : Baie Placentia
  • Eastport : Baie Bonavista
  • Foxtrap : Baie Conception
  • Gaultois : Baie Hermitage
  • Grand Bay West : Côte Sud-Ouest
  • Grandois : péninsule Northern Est
  • Green Island Cove : péninsule Northern Ouest
  • Harbour Breton : Baie Fortune
  • Harbour Grace : Baie Conception
  • Harbour Mille : Baie Fortune
  • Hearts Content : Baie Trinity
  • Hermitage : Baie Hermitage
  • Holyrood : Baie Conception
  • Jean de Gaunt : Baie Placentia
  • Lark Harbour : Baie des Îles
  • Lewisporte : Baie Notre Dame
  • Little Bay : Baie Placentia
  • Little Bay Est : Baie Fortune
  • Little St Lawrence : Baie Placentia
  • Logy Bay : Est de l’Avalon
  • Long Pond : Baie Conception
  • Marystown : Baie Placentia
  • Norris Point : Bonne Baie
  • North Harbour : Baie Placentia
  • Paradise Sound : Baie Placentia
  • Petite Forte : Baie Placentia
  • Piccadilly : Port au Port Peninsula
  • Placentia : Baie Placentia
  • Pools Cove : Baie Fortune
  • Port au Choix : péninsule Northern Ouest
  • Port aux Basques : Côte Sud-Ouest
  • Port au Choix péninsule Northern Ouest
  • Port Saunders : péninsule Northern Ouest
  • Powell Cove : Baie Bonavista
  • Presque Harbour : Baie Placentia
  • Raleigh : Baie Pistolet
  • Red Bay : Côte du Labrador
  • Red Harbour : Baie Placentia
  • Riverhead : Baie St Marys
  • Rose Blanche : Côte Sud-Ouest
  • Round Harbour : Baie Notre Dame
  • Salamander Point : Baie Fortune
  • Salmonier Cove : Baie Connaigre
  • Seal Cove : Baie Connaigre
  • Southern Harbour : Baie Placentia
  • Spanish Room : Baie Placentia
  • St. Georges : Baie St Georges
  • St. Josephs : Baie Placentia
  • Summerford : Baie Notre Dame
  • Swift Current : Baie Placentia
  • Terra Nova : Baie Bonavista
  • Three Rock Cove : Port au Port Peninsula
  • Torbay : Est de l’Avalon
  • Vitters Cove : Baie Trinity
  • Westport : Baie White

De juin à novembre 2008, un relevé du membranipore a été réalisé le long de la côte ouest de Terre-Neuve et de la côte sud-est du Labrador, dans le cadre d’un partenariat de l’Université Memorial de Terre Neuve, de Pêches et Océans Canada, de l’Institute for Biodiversity, Ecosystem Science and Sustainability, du ministère provincial des Pêches et de l’Aquaculture, ainsi que de l’Union des pêcheurs de Terre-Neuve. Les plus grandes populations de membranipore ont été trouvées dans la baie des Îles et la baie Bonne. Au nord de ces endroits, le nombre de colonies diminuait, les plus petites populations ayant été observées le long du détroit de Belle-Isle. Pendant tout le relevé, le plus grand nombre de colonies de membranipore sur les algues brunes a été observé à l’automne 2008.

En septembre et en octobre 2009, un autre relevé a permis de déceler un grand nombre de colonies de membranipore sur les algues brunes à North Harbour et Arnold’s Cove ainsi que quelques colonies individuelles à Eastport, Red Harbour, Holyrood et Bay Bulls.

Méthodes de lutte contre la propagation du Membranipore

Le Membranipore peut se propager sur de grandes distances en libérant des larves, qui sont transportées par les courants océaniques. Il peut aussi se propager par les activités humaines. Le Membranipore a été observé sur la coque de bateaux, poussant sur les algues brunes qui y étaient fixées. Afin de lutter contre la propagation de cette espèce, nettoyez et désinfectez régulièrement bateaux et engins.

Pour plus d’information

Références

  • Burridge, M. 2012. Biological synopsis of the Lacy Crust bryozoan (Membranipora membranacea). Can. MS Rpt. Fish. Aquat. Sci. 3006: iii + 25p.
  • Caines, S., et P. Gagnon. 2010. Population dynamics of the invasive bryozoan Membranipora membranacea along subarctic and temperate longitudinal and latitudinal gradients. Atelier sur les espèces aquatiques envahissantes à Terre-Neuve-et Labrador, St. John’s (T. N. L.).
  • Chapman, A. S., R. E. Scheibling et A. R. O. Chapman. 2002. Espèces introduites et modifications de la végétation marine de l’Atlantique canadien. Pages 133–148 dans R. Claudi, P. Nantel, et E. Muckle-Jeffs, dir. Envahisseurs exotiques des eaux, milieux humides et forêts du Canada. Ressources naturelles Canada, Service canadien des forêts, Ottawa.
Membranipore

Membranipore

Membranipore

Membranipore

Membranipore

Membranipore

Date de modification :