Zone de protection marine (ZPM) de l’estuaire de la Musquash

Remarque :

Les cartes, diagrammes et coordonnées sur ce site Web sont fournis à titre indicatif seulement et ne doivent pas être utilisés pour la pêche, la navigation ou autres. Veuillez consulter le Règlement sur la zone de protection marine ou communiquer avec votre bureau régional de Pêches et Océans Canada pour obtenir les coordonnées officielles.

En bref

En bref

La ZPM de l'estuaire Musquash.

Carte : Zone de protection marine de l'estuaire Musquash

Ensemble de données sur les ZPM disponible.

Vidéo : L’estuaire de la Musquash – Un trésor protégé

Vidéo : L’estuaire de la Musquash – Un trésor protégé

Lieu

Baie de Fundy, Nouveau-Brunswick; Biorégion de la plate-forme Néo-Écossaise

Contribution approximative en superficie (km2) aux objectifs de conservation marine

7 km2

Contribution approximative en pourcentage de couverture aux objectifs de conservation marine

< 0,01 %

Date de désignation

Décembre 2006

Objectifs de conservation

  • Maintenir la productivité des espèces exploitées.
  • Maintenir la biodiversité des espèces, des communautés et des populations dans les différents écosystèmes.
  • Préserver l’habitat, notamment les propriétés physiques et chimiques de l’écosystème, en maintenant la qualité de l’eau et des sédiments.

Interdictions

La réglementation relative à la Zone de protection marine de l’estuaire de la Musquash interdit les activités qui perturbent, endommagent, détruisent ou déplacent un organisme marin vivant quelconque ou une partie quelconque de son habitat, à moins d’être inscrites sur la liste des exceptions dans la réglementation ou approuvées par le ministre.

Contexte environnemental

La zone de protection marine (ZPM) de l’estuaire de la Musquash est située à 20 km au sud-ouest de Saint John, au Nouveau-Brunswick; sa limite correspond au niveau de l’eau à marée basse. Parmi les estuaires de la baie de Fundy, celui de la Musquash est unique par sa dimension, ses vastes marais salés et son état naturel. Il s’agit du plus grand estuaire demeuré intact sur le plan écologique dans la baie de Fundy. Cet habitat productif abrite de nombreuses espèces d’oiseaux, de mammifères, de poissons, d’invertébrés et de plantes marines.

Les estuaires sont souvent entourés de basses prairies côtières, appelées marais salés, qui sont souvent recouvertes par la marée. Ces marais salés ont des fonctions diverses. Ils filtrent les sédiments et la pollution, offrent une zone tampon qui met les terres riveraines à l’abri des vagues de tempête et des inondations et protègent le littoral contre l’érosion en le stabilisant. Plus de 85 % des marais salés que comptait initialement la baie de Fundy ont été altérés ou détruits par les activités humaines au cours des 300 dernières années.

Écosystème

Écosystème

La ZPM de l'estuaire Musquash

La ZPM de l'estuaire Musquash

Un estuaire est une étendue d'eau côtière partiellement fermée dans laquelle l'eau douce d'une rivière où d'un autre cours d'eau vient se jeter dans l'océan et se mêler avec l'eau de mer. Les estuaires sont parmi les écosystèmes les plus productifs de la terre et ils comprennent plusieurs types d'habitat propices à une grande diversité d'espèces. Ils sont souvent entourés de basses prairies côtières, appelées marais salés, qui sont souvent recouvertes par la marée.

Ces marais salés ont des fonctions diverses. Ils filtrent les sédiments et la pollution, constituent une zone tampon qui met les terres riveraines à l'abri des vagues de tempête et des inondations et qui protègent le littoral contre l'érosion en le stabilisant. Plus de 85 % des marais salés que comptait initialement la baie de Fundy ont été altérés ou détruits par les activités humaines au cours des 300 dernières années.

Parmi les estuaires de la baie de Fundy, celui de la Musquash est unique de par sa grandeur, ses vastes marais salés et son état naturel. C'est le plus grand estuaire de la baie de Fundy qui est resté intact sur le plan écologique et il présente une abondance d'espèces diverses et de ressources halieutiques commerciales. Son emplacement, sa forme et ses caractéristiques océaniques expliquent qu'on y trouve une diversité d'habitats et une forte productivité biologique marine.

Pêches et Océans Canada est résolu à conserver et à protéger la ZPM de l'estuaire et la zone intertidale de la Musquash, ainsi que les espèces qui y prospèrent. Il est aidé en ce sens par les propriétaires et les administrateurs des terres avoisinantes, dont Canards Illimités Canada, Plans conjoints des Habitats de l'Est, Conservation de la nature Canada, la province du Nouveau-Brunswick, et le gouvernement du Canada. Le Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick, par son travail d'intercession, contribue aussi à la conservation et à la protection de l'écosystème de l'estuaire de la Musquash.

Gestion et conservation

Gestion et conservation

La limite de la ZPM de l’estuaire de la Musquash correspond à la laisse de basse mer. La majeure partie de la zone intertidale, c'est-à-dire de la zone qui se trouve à découvert à marée basse et que la mer recouvre à marée haute, est gérée par Pêches et Océans Canada (le MPO); elle est appelée « zone intertidale administrée par le MPO ». Pêches et Océans Canada œuvre à la conservation et à la protection de l'habitat et des espèces qui prospèrent dans cet écosystème.

La conservation et la protection de l’écosystème sont les buts principaux de la gestion. À cette fin, des objectifs de conservation précis ont été fixés.

L’estuaire de la Musquash englobe des habitats uniques et des zones de grande biodiversité et de forte productivité biologique. Il s’agit d’une zone d’importance pour une variété de pêches commerciales et non commerciales. Les objectifs de conservation et de protection fixés pour la ZPM et la zone intertidale administrée par Pêches et Océans Canada (MPO) découlent de ces caractéristiques.

Les objectifs de conservation visent à empêcher toute réduction inacceptable ou modification d’origine humaine des éléments suivants :

  • La productivité – L’abondance et la santé des espèces exploitées doivent être maintenues;
  • La biodiversité – La diversité des espèces, des communautés et des populations au sein des différents écosystèmes doit être maintenue;
  • L'habitat – La qualité de l'eau et des sédiments doit être maintenue pour préserver les propriétés physiques et chimiques de l'écosystème.

Les objectifs de conservation seront atteints par l’application des priorités et des mesures de gestion décrites dans le plan.

Le plan de gestion de la ZPM de l’estuaire de la Musquasha été établi pour guider la gestion de la ZPM et de la zone intertidale administrée par Pêches et Océans. Il contient des renseignements sur les éléments suivants :

  1. L’objet et la portée de la gestion;
  2. La compétence législative sur l’estuaire de la Musquash, la cession de l’administration et de la maîtrise de certaines terres du gouvernement du Nouveau-Brunswick au gouvernement du Canada et le pouvoir fédéral dans la gestion de l’estuaire;
  3. Le contexte de la désignation de l’estuaire comme ZPM;
  4. Le but, les principes directeurs et les priorités de la gestion, et les objectifs de conservation;
  5. Le Règlement sur la ZPM de l’estuaire de la Musquash et l’approche adoptée pour la gestion des activités dans la zone intertidale administrée par Pêches et Océans selon les dispositions de la Loi sur les pêches;
  6. La structure de gouvernance.

Le Comité consultatif de l’estuaire de la Musquash (CCEM) favorise le dialogue entre le MPO et les intervenants et détenteurs de droits en lien avec la ZPM au sujet de la mise en œuvre d’un plan de gestion. Il est composé de représentants des gouvernements, d’organisations non gouvernementales, de l’industrie, des Premières Nations et de groupes communautaires concernés par la ZPM. Il met à contribution les compétences, les connaissances et l’expérience de ses membres en matière d’écologie, de gestion, de conservation et d’utilisation générale de la ZPM.

L'estuaire de la Musquash : plan de gestion pour la zone de protection marine et la zone intertidale administrée par Pêches et Océans Canada.

Évaluation et rapports : Un examen de la gestion de la ZPM de l'estuaire de la Musquash [PDF] a récemment été mené afin de mesurer les progrès de Pêches et Océans Canada envers l'atteinte des engagements présentés dans le plan de gestion de la ZPM de l'estuaire de la Musquash et d'autres programmes et politiques en vertu de la Loi sur les océans Les conclusions sont utilisées afin de guider l'examen et la révision du plan de gestion de la ZPM de l'estuaire de la Musquash.

Rapport d'étape : Un rapport d'étape [PDF] fournit les points saillants de la gestion et de la recherche depuis la désignation.

Le Règlement sur la zone de protection marine de l'estuaire de la Musquash.

Résumé de l'étude d'impact de la réglementation [PDF]

Demandes d'activités

Demande d’activités dans la ZPM de l’estuaire de la Musquash

Certaines activités de recherche scientifique, de sensibilisation, d’archéologie, de tourisme commercial et de restauration de l’habitat sont autorisées dans la ZPM de l’estuaire de la Musquash si le promoteur soumet un plan d’activités au ministère des Pêches et des Océans (MPO) aux fins d’approbation par le ministre.

Lancer le processus de demande d’activités

Points d'accès du public

Points d'accès du public

L'estuaire de la Musquash est accessible au public, qui doit cependant être conscient des dangers suivants :

  • Les conditions météorologiques, le vent, les vagues et les marées peuvent changer rapidement;
  • Les rivages peuvent être glissants;
  • Les épaves de navire et les autres structures peuvent être instables; Les hauts fonds, les débris, les engins de pêche et les aides à la navigation peuvent être submergés à marée haute.

Regardez Prédictions des marées pour 7 jours pour les heures et les hauteurs des mers pour cette région.

Brochure de sensibilisation [PDF] (en anglais seulement)

Il est possible de se rendre à tous les points d'accès à l'estuaire de la Musquash à partir de la route transcanadienne (route 1).Il suffit de suivre la route transcanadienne vers l'ouest quand on vient de Saint John (N. B.) et vers l'est quand on vient de St. Stephen ou de St. Andrews (N. B.). Consultez ici la carte des endroits décrits ci-dessous.

Pour se rendre à l'estuaire de la Musquash

Pour se rendre à l'estuaire de la Musquash

Remarque :

À noter que Pêches et Océans n'est pas chargé de l'entretien de ces points d'accès du public et que certaines des voies permettant de s'y rendre peuvent ne pas être carrossables. C'est donc à vos risques que vous les emprunterez.

Pour vous y rendre

  1. Prenez la sortie 112 (anse Coleson) sur la route transcanadienne (route 1), puis prenez King William Road en direction sud.
  2. Passez la centrale électrique de la baie Coleson (sur la gauche) et allez jusqu'au bout de la route.
  3. Il y a une côte à pic avant d'arriver à la plage.

Activités possibles

  • Mise à l'eau d'un canoë kayak (pas de rampe de mise à l'eau de bateaux remorqués)
  • Accès au sentier de randonnée du phare du cap Musquash

Pour vous y rendre

  • Pour vous y rendre : Prenez la sortie 103 (Prince of Wales) sur la route transcanadienne (route 1) et allez jusqu'au stop.
  • Tournez à gauche et dirigez vous vers le sud (la route comporte un virage prononcé).
  • Le quai se trouve tout droit au bas de la côte.

Activités possibles

  • Mise à l'eau d'un canoë kayak ou d'un bateau (à l'aide de la rampe de mise à l'eau
  • Accès au sentier de randonnée du ruisseau Butler's

Pour vous y rendre

  • Pour vous y rendre : Prenez la sortie 96 (Chance Harbour/Musquash) sur la route transcanadienne (route 1).
  • Dirigez-vous vers le sud sur Musquash Road, gardez la droite jusqu'à la vieille église.
  • Tournez à droite sur Gooseberry Cove Road et allez jusqu'au bout de cette route.

Activités possibles

  • Mise à l'eau d'un canoë kayak (pas de rampe de mise à l'eau de bateaux remorqués)

Pour vous y rendre

  • Pour vous y rendre : Prenez la sortie 96 (Chance Harbour/Musquash) sur la route transcanadienne (route 1).
  • Dirigez-vous vers le sud sur Musquash Road et gardez la droite jusqu'à la vieille église.
  • Au-delà de cette église, la route n'est pas carrossable.
  • Prenez à gauche là où la route bifurque.
  • Accès par voie de randonnée pédestre seulement

Activités possibles

  • Mise à l'eau d'un canoë kayak après portage (pas de rampe de mise à l'eau de bateaux remorqués)

Pour vous y rendre

  • Pour vous y rendre : Prenez la sortie 96 (Chance Harbour/Musquash) sur la route transcanadienne (route 1).
  • Dirigez-vous vers le sud sur Musquash Road et gardez la droite jusqu'à la vieille église.
  • Après l'église, la route n'est pas carrossable. À la bifurcation, continuez tout droit.
  • Accès par voie de randonnée pédestre seulement

Activités possibles

  • Mise à l'eau d'un canoë kayak après portage (pas de rampe de mise à l'eau de bateaux remorqués)

Pour vous y rendre

  • Pour vous y rendre : Prenez la sortie 96 (Chance Harbour/Musquash) sur la route transcanadienne (route 1).
  • Dirigez-vous vers le sud sur Musquash Road.
  • Au stop, tournez à gauche sur Malcom Meehan Road.
  • Rendez-vous à pied du poste d'incendie (à gauche) au point d'accès.
  • Accès par voie de randonnée pédestre seulement

Activités possibles

  • Mise à l'eau d'un canoë kayak après portage (pas de rampe de mise à l'eau de bateaux remorqués)

Pour vous y rendre

  • Pour vous y rendre : Prenez la sortie 96 (Chance Harbour/Musquash) sur la route transcanadienne (route 1).
  • Dirigez-vous vers le nord sur Musquash Road.
  • à gauche à la centrale électrique, puis à droite sur Shipyard Road et allez jusqu'au bout de cette route.

Activités possibles

  • Mise à l'eau d'un canoë kayak à marée haute (pas de rampe de mise à l'eau)
Zone de protection marine de l'estuaire de la Musquash
Pêches et Océans Canada
Tél. : (902) 426-9919
Fax : (902) 426-2331
Courriel : Musquash@dfo-mpo.gc.ca
Date de modification :