Sélection de la langue

Recherche

Fonds pour les engins fantômes

Le Programme de contributions pour soutenir des solutions durables en matière de pêche et la récupération des engins de pêche (ou Fonds pour les engins fantômes) encourage les Canadiens à prendre des mesures visant à réduire le plastique dans l'environnement marin. Chaque année, plus de huit millions de tonnes métriques de plastique se retrouvent dans les océans du monde. Les filets de pêche et les engins de pêche commerciale perdus, abandonnés, ou autrement jetés, connus sous le nom d'engins fantômes, ainsi que les déchets de plastique provenant de l'aquaculture, contribuent largement au problème des débris de plastique. Des études récentes indiquent que les engins de pêche fantômes peuvent représenter jusqu’à 70 % de tous les macroplastiques présents dans les océans en termes de poids.

Le Fonds pour les engins fantômes soutiendra 26 projets sur deux ans (2020-2022). Tous les projets s'inscrivent dans au moins un des quatre thèmes ou piliers d'activités suivants :

 
Récupération : Ces points marquent les emplacements approximatifs des projets de récupération. Cliquez sur le point pour en savoir plus sur le projet.

Récupération des engins fantômes

Les projets de récupération identifieront les zones connues pour leur taux élevé d'engins de pêche perdus et s'efforceront de retirer de l'eau autant d'engins que possible. Certains projets de récupération viseront à nettoyer des zones qui sont des habitats connus pour des espèces en péril. Les projets rechercheront également les zones où les engins perdus signalés auront une incidence plus importante sur l'environnement, comme les filets maillants, les casiers, et les pièges. D'autres types d'engins perdus, notamment les palangres, les hameçons et les lignes, les chaluts et les sennes, seront également ciblés pour être récupérés.

 

Disposition : Ces points marquent les emplacements approximatifs des projets de disposition. Cliquez sur le point pour en savoir plus sur le projet.

Élimination responsable

Les projets d'élimination seront menés en collaboration avec les partenaires concernés (ports, industrie, etc.) pour identifier et faciliter les mesures ou activités liées à l'élimination et au recyclage responsables des engins fantômes et des engins de pêche en fin de vie. Afin de réduire la quantité d'engins de pêche qui finissent dans les décharges, les projets viseront notamment à :

  • travailler avec des installations de recyclage et de traitement des déchets
  • déterminer les possibilités de transport et de stockage
  • trouver des solutions créatives
 
Technologie : Ces points marquent les emplacements approximatifs des projets de technologie. Cliquez sur le point pour en savoir plus sur le projet.

Acquisition et pilotage des technologies disponibles

Ces projets encouragent l'acquisition ou le pilotage de technologies prêtes à être commercialisées et visant à prévenir, réduire, et récupérer les engins fantômes. Pour l'industrie des pêches, il s'agit notamment de :

  • pouvoir mettre à l'essai des technologies prêtes pour le marché dans les pêcheries canadiennes, afin de déterminer si cela permet de trouver des solutions alternatives
  • combler les lacunes des engins utilisés actuellement
  • limiter les répercussions sur l'environnement marin (y compris les habitats connus des espèces en péril)
  • savoir si cela correspond à une option économiquement viable pour l'industrie
 
Leadership international: Ces points marquent les emplacements approximatifs des projets de leadership international. Cliquez sur le point pour en savoir plus sur le projet.

Leadership international

Les projets internationaux consistent à travailler avec un organisme ou une organisation internationale reconnue pour aider les pays en développement ou les petits États insulaires à établir leurs propres pratiques de pêche durable, et des programmes visant à atténuer les répercussions des engins fantômes. Ces projets doivent également s'inscrire dans au moins un des trois autres piliers d'activités du Fonds pour les engins fantômes (récupération, élimination, ou technologie), et contribuer à la recherche de solutions à long terme dans les régions où les travaux seront menés à bien. Les régions les plus sensibles sur le plan international pour les engins fantômes comprennent les Caraïbes, le Pacifique Sud et la côte de l'Afrique de l'Ouest.

 
Description des projets
Bénéficiaires
Nom Domaine de travail Description Financement total pour 2020-2022 Piliers d'activités 
The Ocean Legacy Foundation Rivière Powell, CB La Fondation Ocean Legacy est fière de s'associer au district régional de qathet et au district régional d'Alberni-Clayoquot. Deux programmes pilotes de collecte ont été mis en place à Tofino et à Powell River, en Colombie-Britannique, pour gérer certaines ressources en engins fantômes dans le Pacifique. Ce soutien permet de mettre en place une infrastructure critique indispensable pour capturer les déchets plastiques, les détourner des sites d'enfouissement et recycler les articles de manière responsable, non seulement pour soutenir les technologies innovantes, mais aussi pour mettre en œuvre des solutions pragmatiques visant à développer l'économie circulaire du plastique au Canada. Jusqu'à présent, environ 15 000 kg de déchets ont été détournés des sites d'enfouissement.

*Ocean Legacy Foundation a reçu un montant forfaitaire de 354 137,50 $ qui a été répartie entre 2 projets.
354 137,50 $* Disposition
The Ocean Legacy Foundation Tofino, CB La Fondation Ocean Legacy est fière de s'associer au district régional de qathet et au district régional d'Alberni-Clayoquot. Deux programmes pilotes de collecte ont été mis en place à Tofino et à Powell River, en Colombie-Britannique, pour gérer certaines ressources en engins fantômes dans le Pacifique. Ce soutien permet de mettre en place une infrastructure critique indispensable pour capturer les déchets plastiques, les détourner des sites d'enfouissement et recycler les articles de manière responsable, non seulement pour soutenir les technologies innovantes, mais aussi pour mettre en œuvre des solutions pragmatiques visant à développer l'économie circulaire du plastique au Canada. Jusqu'à présent, environ 15 000 kg de déchets ont été détournés des sites d'enfouissement.

*Ocean Legacy Foundation a reçu un montant forfaitaire de 354 137,50 $ qui a été répartie entre 2 projets.
354 137,50 $* Disposition
Pacific Prawn Fishermen’s Association Nanaimo, CB La Pacific Prawn Fishermen's Association, en collaboration avec une société d'observation en mer indépendante de la pêche, a mis au point un programme de saisie électronique des données en temps réel, en mer, pour enregistrer les pertes d'engins dans la pêche commerciale à la crevette de la Colombie-Britannique. Le programme comprend l'utilisation d'étiquettes individuelles pour les casiers et est relié au système de surveillance électronique des navires pour assurer une surveillance indépendante de la pêche. Les données recueillies permettent de localiser précisément les engins perdus et d'en déterminer la quantité, ce qui constitue la première étape essentielle de la récupération des engins fantômes. En 2020, une fonction "bouton-poussoir" pour les systèmes de surveillance électronique des navires a été développée et reliée aux étiquettes individuelles des pièges afin d'assurer une surveillance indépendante de la pêche dans l'enregistrement et la déclaration des engins perdus. 19 882,00 $ Technologies
Emerald Sea Protection Society mer des Salish, CB L'Emerald Sea Protection Society est un groupe de plongeurs et de scientifiques qui s'attaquent au problème complexe des engins fantômes et autres débris marins par la recherche, les relevés sous-marins, la récupération, le recyclage (dans la mesure du possible) et l'éducation. Ce projet est une initiative de collaboration qui travaille en étroite collaboration avec les familles de pêcheurs, les entreprises, les organismes à but non lucratif et les gouvernements pour enquêter et récupérer les engins de pêche abandonnés, perdus ou autrement jetés dans les eaux côtières de la Colombie-Britannique. En 2020, Emerald Sea a inspecté 80 sites et récupéré des engins de pêche dans 3 zones. Au cours des missions de récupération, ils ont récupéré 7 500 livres d'engins, dont un grand pourcentage de filets à haut risque.  214 017,48 $ Récupération
Technologies
BC Shellfish Growers Association Comox, CB Il y a actuellement 226 fermes conchylicoles en Colombie-Britannique qui utilisent des techniques de culture en suspension. Beaucoup de ces fermes fonctionnent depuis des décennies. Au cours de cette période, les matériaux de culture (filets antiprédateurs, cordes, plateaux, etc.) ont inévitablement été perdus dans les fonds marins, où ils peuvent avoir une incidence sur les poissons et leur habitat. Ce projet fournit des fonds pour aider les conchyliculteurs à couvrir les coûts de la récupération des débris se situant juste sous la surface de l'eau et de leur élimination responsable. En 2020, les membres de la BCSGA ont entrepris le nettoyage de 15 exploitations de culture suspendues. 15 tonnes de débris ont été enlevées et éliminées dans des installations de recyclage ou de mise en décharge. 350 000,00 $  Récupération 
Ecotrust Canada Île Kunghit, CB Ecotrust Canada et l'Association du crabe de la zone A coordonnent des efforts de récupération des engins élargis en fonction des nettoyages annuels des engins que les pêcheurs de la zone A autofinancent depuis des années. Avec la collaboration de la T. Buck Suzuki Foundation et de Natural Resources Consultants, les informations provenant de diverses associations de pêcheurs et les données de modélisation des points chauds sont prises en compte lors de la planification des voyages de retour. Les informations recueillies au cours des voyages de récupération des engins sont utilisées pour mieux comprendre les implications économiques et stock des engins de pêche perdus.

157 114,97 $  Récupération 
Natural Resources Consultants mer des Salish, CB Des consultants de Ressources naturelles mène cinq activités visant à créer une base de référence de la capacité de la Colombie-Britannique à localiser et à retirer les engins de pêche fantômes, et à prévenir les dommages causés par les filets de pêche nouvellement perdus. Des consultants de Ressources naturelles a développé un modèle prédictif et identifié les zones de perte et d'accumulation probables d'engins de pêche en Colombie-Britannique, ce modèle sera partagé avec d'autres partenaires en Colombie-Britannique. Des consultants de Ressources naturelles et DiveSafe International ont collaboré à l'intégration de la formation à la récupération des EPAPR dans le programme de formation à la plongée commerciale de DiveSafe International. En mars 2021, une leçon sur la récupération des EPAPR a été donnée à 26 étudiants en plongée commerciale de DiveSafe International.

*Natural Resources Consultants a reçu un montant forfaitaire de 292 297,90 $ qui a été répartie entre 3 projets.
292 297,90 $* Récupération
Technologies
Natural Resources Consultants Haida Gwaii, CB Des consultants de Ressources naturelles conduit cinq activités destinées à créer une base de référence de la capacité de la Colombie-Britannique à localiser et à retirer les engins fantômes, et à prévenir les dommages causés par les filets de pêche nouvellement perdus. Les activités comprendront l'identification de la faisabilité d'un programme d'intervention rapide et de récupération conçu pour réduire les effets néfastes des filets de pêche récemment perdus en Colombie-Britannique; la formation de plongeurs pour enlever les engins fantômes; et l'identification des zones à risque de perte d'engins de pêche. Des consultants de Ressources naturelles ont effectué huit jours d'enquêtes sur les engins fantômes dans le but de retirer des eaux marines 10 filets abandonnés ou jusqu'à 250 casiers abandonnés.

*Natural Resources Consultants a reçu un montant forfaitaire de 292 297,90 $ qui a été répartie entre 3 projets.
292 297,90 $* Récupération
Technologies
Natural Resources Consultants Détroit de la Reine-Charlotte, CB Des consultants de Ressources naturelles conduit cinq activités visant à créer une base de référence de la capacité de la Colombie-Britannique à localiser et à retirer les engins de pêche fantômes, et à prévenir les dommages causés par les filets de pêche nouvellement perdus. Des consultants de Ressources naturelles a développé un modèle prédictif et identifié les zones de perte et d'accumulation probables d'engins de pêche en Colombie-Britannique, ce modèle sera partagé avec d'autres partenaires en Colombie-Britannique. Des consultants de Ressources naturelles et DiveSafe International ont collaboré à l'intégration de la formation à la récupération des EPAPR dans le programme de formation à la plongée commerciale de DiveSafe International. En mars 2021, une leçon sur la récupération des EPAPR a été donnée à 26 étudiants en plongée commerciale de DiveSafe International.

*Natural Resources Consultants a reçu un montant forfaitaire de 292 297,90 $ qui a été répartie entre 3 projets.
292 297,90 $* Récupération
Technologies
T Buck Suzuki Foundation Vancouver, CB La Fondation T Buck Suzuki et Archipelago travaillent avec les pêcheurs commerciaux et les associations de pêche de la Colombie-Britannique pour localiser, récupérer et prévenir les engins perdus dans 10 endroits le long de la côte de la Colombie-Britannique. Ce projet permet d'identifier les points chauds de perte d'engins, de développer les meilleures pratiques pour la gestion des engins en Colombie-Britannique et d'impliquer les communautés régionales de parties prenantes. Ils effectuent une série de récupérations dirigées par les pêcheurs, détermineront les impacts écologiques des engins perdus et identifieront des solutions viables pour les futures pertes d'engins.  En 2020, T Buck a demandé à plus de 150 pêcheurs d'identifier les points chauds et de cartographier les engins perdus dans toutes les pêcheries du Pacifique, ils ont également identifié 10 zones de récupération prioritaires. 535 718,00 $  Récupération 
Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie Chandler, QC Les casiers traditionnels en bois ont, au fil du temps, été remplacés par des casiers en fil métallique, ce qui rend difficile pour les pêcheurs de homard de s'en débarrasser correctement lorsqu'ils arrivent en fin de vie. Le Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie (RPPSG) ont met en place un programme de collecte et de disposition des vieux casiers métalliques afin de permettre aux pêcheurs de s'en débarrasser de façon simple et éco-responsable. Les vieux pièges métalliques sont triés et démantelés afin de recycler le plus de matériel possible. Jusqu'à présent, 6 096 casiers à homards ont été récupérés et recyclés au cours de deux périodes de collecte. 32 pêcheurs de toute la Gaspésie ont participé aux efforts de collecte.  112 958,78 $  Disposition 
Coopérative des Capitaines-Propriétaires de la Gaspésie Rivière-au-Renard, QC Le projet de la Coopérative des Capitaines-Propriétaires de la Gaspésie (ACPG) vise la récupération d’engins de pêche perdus accidentellement dans le golfe du Saint-Laurent et leur disposition selon un processus écoresponsable. Pour ce faire, l’ACPG fait l’acquisition d’un système éprouvé de grappin  «Reid’s Grapnel». Une revue bathymétrique ainsi qu'un balayage visuel par caméra sous-marine ont été utilisés pour cibler les zones d'intérêt et un plan de récupération a été développé afin de prioriser des secteurs d’intervention au sein des zones de pêche de la zone 12 du crabe des neiges ainsi que les zones 4S et 4T.  Le processus de récupération des engins de pêche perdus sera effectué en collaboration avec la flottille des engins fixes membre de l’ACPG. En 2020, 34 voyages de récupération ont eu lieu dans la ZPC 12 et la ZPC 12A et 2 400 kg d'engins ont été récupérés. 415 240,00 $ Technologies
Récupération
Les Cultures du Large inc. Îles de la Madeleine, QC L’entreprise Les Cultures du Large nettoyent deux anciens sites aquacoles ayant servis au captage de pétoncles et les remettent à leur état naturel. Situés à 20 km au large des Iles-de-la-Madeleine, ces sites inutilisés contiennent plus d’une centaine de filières de deux-cents mètres qui ont été laissées à l’abandon. Les lignes et les structures d'élevage sont retirées des sites d'aquaculture et une élimination responsable de ce matériel est effectuée par tri pour réutilisation ou par élimination au centre de gestion des déchets. Ils ont effectué 42 voyages en 2020, 75% des sites ont été nettoyés et 79 lignes ont été retirées. Une grande partie du matériel récupéré est réutilisable et peut être détourné des décharges.  372 154,50 $  Récupération 
Merinov Gaspé, QC Ce projet vise l'élimination responsable des engins de pêche inutilisés grâce au développement d'un processus de gestion, de recyclage et de récupération des matériaux. Ce projet multi-partenaires est dirigé par Merinov, et vise à développer un réseau qui transporte les engins de pêche récupérés vers des centres de tri, puis à maximiser les étapes de préparation du recyclage afin d'éliminer les matériaux qui peuvent être intégrés dans les filières de recyclage existantes. Une analyse des engins de pêche collectés a permis de comprendre leur composition. Les partenaires industriels peuvent utiliser ces informations pour déterminer les types de produits qui peuvent être fabriqués à partir des résidus de plastique.  360 154,50 $  Disposition 
Fundy North Fisherman's Association Saint André, NB La pêche au homard étant la plus grande industrie de l'Est du Canada, l'incapacité de la pêche canadienne à recycler les casiers à homards fait que des volumes importants d'engins de pêche canadiens ne sont jamais recyclés. En créant des flux de recyclage ascendant pour les engins en fin de vie, nous pouvons détourner les casiers à homards du flux de déchets des engins de pêche.  Dans ce projet, nous cherchons à étendre la capacité de réutilisation et à combler les lacunes en matière d'élimination responsable en créant une capacité de recyclage pour gérer les casiers à homard en fin de vie dans le sud-ouest du Nouveau-Brunswick. La sensibilisation de l'industrie est actuellement en cours afin d'accroître la capacité de recyclage des casiers à homards.  96 495,00 $  Disposition 
Maliseet Nation Conservation Council Baie de Fundy, NB Ce projet se concentre sur l'utilisation de la plongée en scaphandre et de la plongée non autonome comme méthodes efficaces de récupération des engins fantômes dans la baie de Fundy. Les engins fantômes et autres débris marins sont plus préoccupants que jamais, car il y a eu de nombreux cas de baleines noires de l'Atlantique Nord et d'autres espèces marines qui se sont empêtrées (parfois mortellement) dans des engins de pêche abandonnés. Le Maliseet Nation Conservation Council travaille avec COJO Diving et le Comité d'action stratégique sur les débris marins pour développer des méthodes sûres et efficaces pour enlever les engins fantômes des endroits connus en utilisant la plongée. 8 voyages de plongée ont été effectués à l'automne 2020, démontrant l'efficacité de l'utilisation de la plongée pour nettoyer les sites de déversoirs abandonnés, ce qui n'est pas faisable avec les méthodes traditionnelles de récupération.  291 600,00 $  Récupération
Disposition 
CSR GeoSurveys Ltd. Baie de Fundy, N-É L'entreprise CSR GeoSurveys Ltd. a été fondée en 1985 et est un leader du secteur dans le domaine de la cartographie des océans. Ce projet se déroule dans les zones de pêche au homard 36-38 et se concentre sur l'identification, la récupération et l'élimination des engins de pêche fantômes dans les zones difficiles de la baie de Fundy. 11 voyages de récupération ont eu lieu en 2020, 173 casiers à homards ont été récupérés et plus de 4000 kg de débris marins ont été envoyés à la décharge.  392 862,70 $  Récupération
Disposition 
CSR GeoSurveys Ltd. Détroit de Northumberland, N-É L'entreprise CSR GeoSurveys Ltd. a été fondée en 1985 et est un leader du secteur dans le domaine de la cartographie des océans. Ce projet se déroule dans la zone de pêche au homard 26A et se concentre sur l'identification, la récupération et l'élimination des engins de pêche fantômes dans les zones difficiles du détroit de Northumberland. Nous sommes fiers de travailler directement avec nos partenaires du secteur de la pêche pour atteindre les objectifs de notre projet.  Ils ont effectué 16 sorties de récupération en 2020 et ont retiré 8 filets à hareng, 37 pièges à homard, 10 grands filets maillants et 54 kg de câble d'acier. 357 280,00 $  Récupération
Disposition 
Coastal Action Rive-Sud, N-É Ce projet est une collaboration entre l'industrie, les universités et le gouvernement pour prévenir, réduire et évaluer les impacts des engins fantômes sur la côte sud de la Nouvelle-Écosse (zones de pêche du homard 33, 34 et 35 - Nouvelle-Écosse uniquement) de juillet 2020 à mars 2022. Ils mettent en œuvre des systèmes de gestion des déchets pour l'élimination responsable des engins en fin de vie, la récupération des engins fantômes dans les zones prioritaires et la réalisation d'une évaluation de l'impact des engins fantômes pendant leur récupération. Nous nous engagerons également dans des campagnes de sensibilisation tout au long du projet. 60 voyages de récupération ont eu lieu en 2020, au cours desquels près de 9 tonnes de débris ont été retirés de l'océan, dont 288 casiers à homards et plus de 2000 kg d'engins divers.
432 299,00 $  Récupération
Disposition 
Eastern Nova Scotia Marine Stewardship Society Louisbourg, N-É Ce projet comprend des études pilotes sur la technologie des bouées intelligentes utilisant le GPS dans les Maritimes, afin d'évaluer son applicabilité à différentes pêcheries et industries. Trois pêcheries de capture sauvage à engins fixes dans les Maritimes ont été identifiées comme candidates pour piloter cette technologie : le homard, le crabe des neiges et le buccin. En outre, la technologie sera utilisée pour suivre les engins dans les exploitations de mytiliculture et de pétoncle. Jusqu'à présent, les essais sur l'eau et le déploiement des bouées intelligentes ont commencé dans les sites d'aquaculture.  121 388,20 $  Techonologies 
Cape Breton Fish Harvesters Association Cap-Breton, N-É Ce projet d'un an se concentre sur l'enlèvement des engins abandonnés, perdus ou autrement rejetés dans les zones qui ont été signalées comme préoccupantes par les pêcheurs de la zone de pêche du homard 27. En collaboration avec les pêcheurs locaux de la Cape Breton Fish Harvesters Association, ils ont identifié des zones avec des engins existants problématiques et également identifié des zones où des engins ont été perdus au cours des saisons précédentes de pêche au homard. Trois voyages de récupération ont été effectués en 2020, où ils ont récupéré 10 casiers et relâché 45 homards de prises accessoires. 55 256,30 $ Récupération
Technologies
Petty Harbour Fisherman’s Cooperative Petty Harbour, T-N-L À l'aide de plusieurs navires équipés de traceurs de cartes, la coopérative des pêcheurs de Petty Harbour a effectué une recherche par quadrillage dans la région du cap St. Francis au cap Pine. En utilisant les cartes marines comme guide, ils ont effectué des recherches sur la grille pour les engins perdus. Cela s'est avéré une méthode efficace car 16 voyages de récupération qui se sont terminés à l'été 2020, ont supprimé plus de 5443 kg d'équipement fantôme.

389 741,85 $  Récupération 
Fish, Food, and Allied Workers Union (FFAW-UNIFOR) St. John's, T-N-L Nous mettons en œuvre une initiative dirigée par les pêcheurs pour récupérer les engins fantômes à Terre-Neuve-et-Labrador. Ces efforts intègrent l'expertise des pêcheurs en matière de réutilisation des engins, l'infrastructure portuaire et des mesures efficaces de récupération des engins afin d'atténuer la pêche fantôme et de renforcer la capacité d'élimination responsable des engins de pêche dans la province. Trois opérations de récupération ont eu lieu dans trois régions de la province ; 24 casiers à homards ont été récupérés dans la baie de Placentia.  659 685,08 $ Récupération
Technologies
Fishing Gear Coalition of Atlantic Canada Nationale Depuis sa création en novembre 2018, la Fishing Gear Coalition of Atlantic Canada travaille en collaboration pour prévenir et récupérer les engins de pêche et d'aquaculture abandonnés, perdus ou éliminés en fin de vie, et ont élaboré des solutions durables, en vue de récupérer et de recycler ces matériaux. Sur la base de ces travaux, notre équipe de projet, en partenariat avec Cleanfarms, collabore avec les principales parties prenantes et les détenteurs de droits pour mettre en œuvre un programme autonome de gestion des produits pour les engins de pêche en fin de vie dans tout l'Est du Canada. Nous nous sommes engagés avec plus de 100 intervenants pour produire un rapport complet sur la gestion des engins de pêche en fin de vie en Nouvelle-Écosse.
352 500,00 $ Disposition
Ocean Conservancy (Global Ghost Gear Initiative®)  Vanuatu et les îles Salomon La Global Ghost Gear Initiative®, basée à Ocean Conservancy, travaille avec des partenaires au Vanuatu et aux îles Salomon depuis 2017, afin d'identifier et de mettre en œuvre des stratégies durables pour prévenir et récupérer les engins de pêche perdus dans la région. Ce projet vise à réduire les engins de pêche fantômes dans la région, en cartographiant et en modélisant les points chauds régionaux à cibler tant pour la récupération des engins que pour les activités de prévention des pertes. Ils mettent aussi à l'essai de nouvelles technologies de marquage et de suivi des engins de pêche afin d'éviter leur perte. En 2020, des hotpots pour les filets de pêche ont été identifiés et cartographiés. Un protocole de récupération applicable au contexte local a également été développé avec des partenaires locaux. En 2020,  des zones à risque pour les filets de pêche ont été identifiés et cartographiés. Un protocole de récupération applicable au contexte local a également été développé avec des partenaires locaux. 419 348,00 $  Leadership international
Récupération 
Ocean Conservancy (Global Ghost Gear Initiative®)  Washington, DC La Global Ghost Gear Initiative®, basée à Ocean Conservancy, utilise ce projet pour faire évoluer les politiques en matière d'engins fantômes au niveau mondial, en exploitant le pouvoir collectif des gouvernements et des entreprises grâce à des discussions et au partage d'informations. Ils s'organiseront une table ronde pour les représentants des gouvernements afin de répondre au besoin d'une action coordonnée et d'une prise de décision fondée sur la science, concernant les engins fantômes au niveau international. Une table ronde séparée se concentrera sur l'engagement du secteur privé à mettre en œuvre les directives sur les engins fantômes. Une série de webinaires a été menée avec les parties prenantes de la pêche en 2020 et la planification d'une table ronde virtuelle est en cours pour 2021. 184 430,00 $  Leadership international 
Stand Out For Environment Restoration Initiative Nigéria Ce projet cherche à faire participer les communautés côtières du Nigeria dans le développement et la formulation de politiques de prévention et d'atténuation des effets des engins fantômes, grâce à des ateliers et des conférences avec les parties prenantes. Le Stand Out for Environment Restoration Initiative travaille aussi en vue d'améliorer les moyens de subsistance et de créer des opportunités économiques pour les communautés de pêcheurs, en organisant notamment des ateliers d'artisanat sur les engins fantômes en fin de vie. Enfin, ils ont crée un programme intégré de récupération des engins fantômes en mettant l'accent sur la récupération en mer, et a installé des centres de récupération des engins en fin de vie pour la collecte, le rassemblement et l'analyse des engins fantômes récupérés. En 2020, 2 ateliers avec plus de 150 participants ont été organisés et une installation d'élimination des déchets marins a été installée à Lagos, au Nigeria. 250 000,00 $  Leadership international
Récupération 
Gulf and Caribbean Fisheries Institute Mer des Caraïbes Ce projet représente un partenariat entre le Gulf and Caribbean Fisheries Institute et la Global Ghost Gear Initiative dans le but général de réduire la perte d'engins de pêche et les effets néfastes des engins fantômes dans la mer des Caraïbes. Le projet permet de renforcer les capacités et le transfert de connaissances/technologies à la communauté de la pêche artisanale et aux autres utilisateurs des ressources marines dans les Caraïbes. Cet objectif est atteint en soutenant les pêcheurs dans leurs efforts pour réduire les engins fantômes, en développant un plan d'action régional de gestion des pêches et des engins fantômes dans les Caraïbes, et en étendant l'analyse de base et la cartographie des points chauds dans les Caraïbes. Le GCFI a développé un cadre pour inclure les pêcheurs artisanaux des Caraïbes dans le développement de solutions pour ALDFG, y compris l'organisation d'un atelier régional, qui vise à identifier les approches qui ont les plus grandes chances de succès. 181 000,00 $  Leadership international
Disposition 
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :
Date de modification :