Truite arc-en-ciel

Truite arc-en-ciel
Nom latin

Oncorhynchus mykiss

Nom du groupe

dulcicole

Information taxonomique (en anglais seulement)

Habitat

La truite arc-en-ciel est étroitement apparentée au saumon et à l'omble chevalier. On en retrouve deux variétés différentes, une qui vit dans l'océan Pacifique (saumon arc-en-ciel) et une qui vit dans les eaux douces intérieures. L'espèce est indigène des bassins versants du Pacifique, depuis le Mexique jusqu'en Alaska et au nord-est de l'Asie. Dans son habitat naturel, elle préfère les eaux froides et claires où le courant est rapide.

Description de l'espèce

Le corps de la truite arc-en-ciel est élancé et allongé. Il est sillonné d'une ligne latérale rose irisé ou rouge caractéristique. Le dos va du bleu foncé au vert olive, les flancs sont généralement argentés (parfois ayant une teinte verdâtre chez la forme confinée aux eaux intérieures) et le ventre est blanc. Les flancs et toutes les nageoires (y compris la queue) sont parsemés de taches noires. La truite arc-en-ciel atteint de 15 à 40 centimètres de longueur; les individus vivant dans les rivières pèsent rarement plus de 1 kilogramme et les individus vivant dans les lacs, 3 kilogrammes. Comme il y a beaucoup plus de nourriture en mer, le saumon arc-en-ciel atteint une plus grande taille, typiquement de 50 à 75 centimètres, et peut peser 4 kilogrammes. La truite Gerrard du lac Kootenay, situé au centre-sud de la Colombie-Britannique, est réputée pour sa grande taille : les adultes pèsent typiquement plus de 10 kilogrammes.