Baleine grise

Baleine grise
Nom latin

Eschirichtius robustus

Nom du groupe

mammifères marins

Information taxonomique (en anglais seulement)

Habitat

Historiquement, les baleines grises ont vécu le long du plateau continental de l'Atlantique Nord et du Pacifique Nord. Mais, de nos jours, on n'en retrouve plus que dans le Pacifique Nord. C'est une espèce côtière qu'on voit rarement à plus de 10 kilomètres de la terre ferme et qu'on retrouve habituellement dans les eaux peu profondes de moins de 60 mètres de profondeur. La population vivant le long de la côte ouest de l'Amérique du Nord migre et met bas pendant l'hiver dans les eaux chaudes des lagunes côtières de la Basse-Californie et se déplace à la recherche d'aires d'alimentation au printemps en remontant aussi loin au nord que l'Alaska, la Russie et le Canada. La grande partie de cette population passe de long de la côte de la Colombie-Britannique durant les migrations.

Les principales aires d'alimentation des baleines grises se retrouvent dans la mer de Béring, entre l'Alaska et la Russie. Les baleines grises ont tendance à se nourrir exclusivement sur des fonds vaseux ou sablonneux, évitant les morceaux de glace. Dans les aires d'alimentation des zones tempérées, par exemple le long de la côte de la Colombie-Britannique, elles se nourrissent également dans les fonds rocheux et dans les peuplements d'algues brunes.

Description de l'espèce

La couleur de la peau de la baleine varie du gris foncé au gris clair avec des taches plus ou moins accentuées. Sa peau porte également des plaques de pouce-pieds, en particulier autour de la tête. C'est la seule baleine de taille imposante dont la mâchoire supérieure se prolonge au-delà de la mâchoire inférieure. Son corps est abondamment marqué de cicatrices blanches laissées par les parasites. La baleine grise n'a pas de nageoire dorsale, mais possède une rangée de bosses, appelées articulations tarso-métatarsiennes, situées dans la partie inférieure du dos. La baleine grise appartient à la famille des cétacés à fanon. Ces cétacés ne possèdent pas de dents, mais ont à leur place de longues plaques minces de kératine - les fanons - suspendues dans la partie supérieure de leur mâchoire.