Avis scientifique 2009/056

Élaboration d'un cadre et de principes pour la classification biogéographique des zones marines canadiennes

Sommaire

  • On a établi des unités spatiales de niveau élevé pour chacun des trois océans entourant le Canada; ces unités sont principalement fondées sur des similitudes océanographiques et bathymétriques. Les unités définies dans chacun de ces océans sont les suivantes.
    • Océan Atlantique – Plateau néo-écossais, plateaux de Terre-Neuve et du Labrador et golfe du Saint-Laurent.
    • Océan Pacifique – plateau du Nord, détroit de Georgia, plateau du Sud et zone du large du Pacifique.
    • Océan Arctique – complexe de la baie d’Hudson, archipel Arctique, bassin de l’Arctique, est et ouest de l’Arctique.
  • Les zones de transition sont des caractéristiques importantes dont il faut tenir compte, notamment lorsque l’on délimite les unités biogéographiques.
  • On a défini des échelles importantes, inférieures à l’échelle spatiale la plus élevée qui a été déterminée, en fonction de caractéristiques similaires; toute subdivision des unités biogéographiques de plus grande étendue doit être établie en fonction des caractéristiques bathymétriques et océanographiques ainsi qu’en fonction de la structure du réseau trophique et des communautés benthiques.
  • Toutes les données et informations écologiques disponibles (y compris les connaissances traditionnelles ou fondées sur l’expérience) doivent être prises en considération lorsque l’on formule des hypothèses à propos de l’emplacement des limites entre les unités biogéographiques. Les essais doivent tenir compte de ces sources de données ainsi que de l’analyse des profils, le cas échéant.

 Document PDF complet
(19 pages; 338 K)

Avis d’accessibilité :

Ce document est disponible en format PDF. Si le document suivant ne vous est pas accessible, veuillez communiquer avec le Secrétariat pour l’obtenir sous une autre forme (par exemple un imprimé ordinaire, en gros caractères, en braille ou un document audio).

Date de modification :