Avis scientifique 2013/057

Conditions océanographiques dans la zone Atlantique en 2012

Sommaire

  • Les températures de surface de la mer ont atteint des sommets records ou quasi records pendant les mois sans glace dans l'ensemble de la zone, plus particulièrement sur le Plateau néo­écossais et dans les régions du sud de Terre­Neuve.
  • Le volume de glace est demeuré très faible dans le golfe du Saint­Laurent, tandis que le volume de glace sur le plateau continentale de Terre­Neuve­et­Labrador a quelque peu remonté depuis l’année antérieure tout en demeurant le 8e volume le plus faible de la série.
  • Dans le golfe du Saint­Laurent, l'indice de température et le volume de la couche intermédiaire froide ainsi que la superficie du fond  du sud du golfe recouverte d'eau froide ont atteint des sommets records de chaleur; le volume de la couche intermédiaire froide sur le Plateau néo­écossais était aussi à un niveau bas record; l'aire de la couche intermédiaire froide sur les plateaux continentaux de Terre­Neuve­et­Labrador et dans les baies Bonavista et White était sous la normale, tandis que les aires de la couche intermédiaire froide dans le sud du Labrador et sur les Grand Bancs étaient près des normales.
  • De façon générale, les températures de fond étaient au­dessus des normales dans l'ensemble de la zone, et des records de chaleur ont été enregistrés dans le nord du golfe et sur le Plateau néo­écossais. Au printemps, les températures de fond au sein des divisions 3Ps au sud du Plateau de Terre­Neuvien étaient les mêmes que celles enregistrées l'année précédente, qui étaient par ailleurs les plus élevées jamais enregistrées depuis 1984.
  • De façon générale, les concentrations de nitrate proches de la surface et du fond étaient près de la moyenne à long terme pour le golfe du Saint­Laurent, mais demeureraient sous la normale sur le Plateau de Terre­Neuve­et­Labrador.
  • Depuis 2010, l'abondance de phytoplancton était près de la moyenne à long terme, ou en dessous de celle­ci, dans la plus grande partie de la zone Atlantique, mais l'abondance globale était nettement sous la normale pour l'ensemble du Plateau de Terre­Neuve­et­Labrador en 2011 et en 2012.
  • L'abondance globale de zooplancton était sous la moyenne dans la plus grande partie de la zone Atlantique, même si certains groupes (p. ex., le zooplancton autre que les copépodes) présentaient des niveaux d'abondance remarquablement élevés dans certaines zones (p. ex., Grands Bancs) en 2012 ainsi que pour l'ensemble du golfe du Saint­Laurent en 2011.

Le présent avis scientifique découle de la Quinzième réunion annuelle du Programme de Monitorage de la Zone Atlantique (PMZA) du 18 au 21 mars 2013. Toute autre publication découlant de cette réunion sera publiée lorsqu'elle sera disponible sur le Calendrier des avis scientifiques de Pêches et Océans Canada.

  Document PDF complet
(19 pages; 1465 K)

Avis d’accessibilité :

Ce document est disponible en format PDF. Si le document suivant ne vous est pas accessible, veuillez communiquer avec le Secrétariat pour l’obtenir sous une autre forme (par exemple un imprimé ordinaire, en gros caractères, en braille ou un document audio).

Date de modification :