Avis scientifique 2009/054

État de l’océan en 2008 : conditions chimiques et biologiques dans le golfe du Maine et la baie de Fundy ainsi que sur le plateau néo-écossais

Sommaire

  • En 2008, les concentrations de nutriants dans les Maritimes ont été égales ou supérieures à la normale en hiver, au printemps et en automne, mais plus basses qu’à l’habitude en été.
  • L’efflorescence phytoplanctonique printanière de 2008 a été égale ou inférieure à la normale et elle était bien en deçà de l’efflorescence record de 2007.
  • Les concentrations de chlorophylle en dehors de la période d’efflorescence de mars à mai sont en baisse depuis le début de la série d’observations (1999).
  • À Halifax‑2, la biomasse de zooplancton et l’abondance de Calanus finmarchicus ont toutes deux culminé tardivement, à un degré d’ampleur proche de la moyenne, et toutes deux ont atteint des niveaux supérieurs à la moyenne en été. La forte abondance de Calanus finmarchicus a persisté en automne.
  • Les taxons de Calanus des eaux froides étaient d’une abondance supérieure à la moyenne à Halifax‑2, tandis que les espèces des eaux chaudes du plateau néo-écossais s’y trouvaient en concentration inférieure à la normale. Toutefois ces tendances étaient inversées sur l’ensemble du plateau néo-écossais.
  • Deux espèces numériquement dominantes de petits copépodes, Pseudocalanus spp. et Oithona similis, ainsi que le copépode des petits fonds Temora longicornis étaient plus abondants qu’en moyenne dans l’est du plateau néo-écossais.
  • À Prince-5, le pic de biomasse de zooplancton et d’abondance des copépodes est survenu plus tôt qu’en moyenne et il était dominé par les espèces extracôtières. Dans toute la communauté de copépodes à Prince-5 ce sont les espèces extracôtières qui ont été prédominantes en 2008, en particulier l’été.
  • Il ressort de l’information provenant des enregistreurs continus de plancton que comparativement aux données antérieures (enregistrées à partir de 1961), l’abondance récente du phytoplancton sur le plateau néo-écossais a été égale ou supérieure à la moyenne à long terme, tandis que l’abondance du zooplancton a été égale ou inférieure à la normale. 

 Document PDF complet
(19 pages; 2241 K)

Avis d’accessibilité :

Ce document est disponible en format PDF. Si le document suivant ne vous est pas accessible, veuillez communiquer avec le Secrétariat pour l’obtenir sous une autre forme (par exemple un imprimé ordinaire, en gros caractères, en braille ou un document audio).

Date de modification :