Document de recherche 2016/114

La modélisation de la propagation et l'évaluation des déplacements de la carpe de roseau, Ctenopharyngodon idella, dans le bassin des Grands Lacs

Par Currie, W.J.S., Kim, J., Koops, M.A., Mandrak, N.E., O’Connor, L.M., Pratt, T.C., Timusk, E., et Choy, M.

Résumé

La carpe de roseau (Ctenopharyngodon idella), une espèce de carpe asiatique, a d'abord été introduit en Amérique du Nord en 1963 pour le contrôle de la macrophyte aquatique. Depuis, des individus ont franchi les barrières des bassins de retenue et ont remonté les rivières du centre des États-Unis, du bassin du Mississippi jusqu'aux Grands Lacs. Les carpes de roseau diploïdes (c.-à-d. fertiles) et triploïdes (c.-à-d. biologiquement stériles) continuent à être utilisées à diverses fins (p. ex., contrôle biologique, polyculture) avec des réglementations qui varient entre les États et les provinces. À l'heure actuelle, les carpes de roseau sont proches du bassin des Grands Lacs et leur présence est croissante dans le bassin des Grands Lacs même, y compris dans la rivière Grand, en Ontario, et il y a des preuves récentes de recrutement dans les eaux américaines de l'ouest du lac Érié. Les organismes de gestion doivent comprendre le risque que pose la carpe de roseau pour les Grands Lacs. Une évaluation des risques écologiques a été menée pour évaluer la probabilité d'introduction (c.-à-d. l'arrivée, la survie, l'établissement et la prolifération) et les conséquences écologiques potentielles d'une espèce (Mandrak et coll. 2012). La prévision et l'évaluation de la propagation potentielle dans et entre les lacs par la dispersion naturelle sont une étape cruciale pour comprendre et prévenir la propagation de la carpe de roseau, si cela se produit, et son établissement dans le bassin des Grands Lacs. La plupart des recherches existantes sur les déplacements de la carpe de roseau ont été entreprises dans des étangs aquacoles et des réseaux hydrographiques, qui sont très différents des vastes étendues d'eau. Par conséquent, une approche de modélisation, utilisant les données disponibles jusqu'en 2014, a été appliquée pour répondre à la probabilité de la propagation de la carpe de roseau dans le bassin des Grands Lacs. Un modèle de zone d'accès restreint fondé sur l'individu a été utilisé pour prévoir les taux de propagation et les régions susceptibles d'attirer la carpe de roseau lorsqu'elle est rejetée à partir de deux sites d'envahissement les plus probables : le Chicago Area Waterway System (lac Michigan), et la rivière Maumee (lac Érié). Les résultats du modèle indiquent qu'à des taux de déplacement lent et rapide, la carpe de roseau devrait atteindre un autre bassin que celui où elle a été introduit au cours des cinq à dix prochaines années. Une évaluation plus approfondie de la probabilité de la propagation de la carpe de roseau dans le bassin des Grands Lacs a été réalisée en examinant les voies d'accès potentielles (p. ex., écluses, systèmes de canaux) que la carpe de roseau peut utiliser pour se propager entre les Grands Lacs. Deux expériences in situ ont évalué la probabilité de propagation par dispersion naturelle par les canaux et les écluses entre les lacs Érié et Ontario, et entre les lacs Huron et Supérieur. Les poissons marqués ont été transférés entre les lacs Érié et Ontario (7 sur 179) et entre les lacs Supérieur et Huron (8 sur 152) en passant par les écluses et les canaux entre ces lacs; toutefois, peu d'individus marqués sont parvenus à effectuer de tels déplacements. Ensemble, ces résultats démontrent que la carpe de roseau est susceptible de se propager dans l'ensemble des Grands Lacs si elle parvient à les atteindre et s'y établir, mais la propagation au lac Supérieur, si cela se produit, prendra probablement beaucoup plus de temps.

 Document PDF complet

Offre active de produire le document dans les deux langues officielles :

Ce rapport contient des termes scientifiques et techniques; il a été publié dans la langue officielle du groupe de travail ou du scientifique expert qui l’a produit. Si ce document n’est pas disponible dans la langue officielle de votre choix, veuillez communiquer avec le Secrétariat.

Avis d’accessibilité :

Ce document est disponible en format PDF. Si le document suivant ne vous est pas accessible, veuillez communiquer avec le Secrétariat pour l’obtenir sous une autre forme (par exemple un imprimé ordinaire, en gros caractères, en braille ou un document audio).

Date de modification :