Document de Recherche - 2000/023

Rock crab off Eastern Nova Scotia: Stock Status and Evaluation of Exploratory Fishery

Par M.J. Tremblay et A. Reeves

Résumé

Le présent document porte sur les pêches du crabe commun sur la côte est du cap Breton et de la Nouvelle-Écosse (Est de la Nouvelle-Écosse). L’évolution des débarquements, de l’effort de pêche et du taux de capture (kg par casier levé) a été étudiée pour évaluer l’effet possible de la pêche sur le ou les stocks de crabe commun. Dans cette région, les crabes communs sont capturés par une pêche exploratoire dirigée et, en tant que prises accessoires, par la pêche du homard qui est beaucoup importante. De 1994 à 1999, les débarquements de crabes capturés dans la pêche dirigée ont augmenté par un facteur de cinq, atteignant 255 tm. Si l’on suppose que le taux de capture par casier constitue un indice d’abondance, il y aurait des zones où le crabe commun est localement surexploité, mais il ne s’agit pas d’une tendance lourde. De 1996 à 1999, la structure de taille des captures n’a pas changé, ce qui porte à croire que celle-ci n’a pas été modifiée par l’exploitation. On devrait accroître l’effort de pêche dirigée (p. ex., taux de participation accrus, permis additionnels ou davantage de casiers) dans les zones peu pêchées afin de mieux évaluer le potentiel de la pêche dirigée du crabe commun.

Les prises accessoires de crabes communs dans la pêche du homard sont sous-déclarées, sinon pas signalées du tout, car ces crabes servent surtout d’appâts. Ces prises sont préoccupantes puisqu’il est difficile de les quantifier et qu’elles pourraient dépasser les prises de la pêche dirigée. Il est difficile d’évaluer la durabilité biologique de la pêche dirigée si l’on ignore l’ampleur actuelle et éventuelle de ces prises accessoires. 

 Document PDF complet
25 pages (5543K)

Offre de produire le document dans les deux langues officielles :

Ce rapport contient des termes scientifiques et techniques; il a été publié dans la langue officielle du groupe de travail ou du scientifique expert qui l’a produit. Si ce document n’est pas disponible dans la langue officielle de votre choix, veuillez communiquer avec le Secrétariat.

Avis d’accessibilité :

Ce document est disponible en format PDF. Si le document suivant ne vous est pas accessible, veuillez communiquer avec le Secrétariat pour l’obtenir sous une autre forme (par exemple un imprimé ordinaire, en gros caractères, en braille ou un document audio).

Date de modification :