État des connaissances relatives à l’élevage de poissons indigènes dans les Grands Lacs : Application d’un modèle écogénétique pour orienter les risques et cerner les principales lacunes dans les connaissances

PRRA-2017-CA-08

Description

Les propositions d’élevage d’espèces indigènes de poissons d’eau douce comportent des risques liés aux interactions génétiques potentielles avec les congénères sauvages. Il est probable que de faibles quantités de poissons s’échappent continuellement des cages et il s’est déjà produit des évasions plus importantes dans le passé, deux situations qui peuvent provoquer des interactions entre les poissons d’élevage et les poissons sauvages. Ce projet portera sur les risques écologiques et génétiques que posent les évasions de perchaude, de doré jaune et de ménomini sur les populations sauvages de leurs congénères dans le lac Huron, par une recension documentaire dirigée et une évaluation des données visant à résumer l’état des connaissances. L’état des connaissances sera alors évalué pour déterminer dans quelle mesure il existe des données défendables sur l’élevage de ces espèces et repérer les lacunes. La recension documentaire portera sur des processus clés comme les taux de transmission héréditaire, de croissance et de maturation, qui sont importants pour déterminer les impacts écologiques et génétiques. Les résultats du projet appuieront la prise de décisions en matière de gestion et le développement de politiques et permettront de cerner les lacunes dans les données pour les futures recherches prioritaires.

Constatations

S.O.

Publications

S.O.

Nom du programme

Programme sur les interactions aquaculture-environnement (PRRA)

Années

2017-2018

Chercheur principal

Thomas Pratt

Chercheur scientifique, Laboratoire des Grands Lacs pour les pêches et les sciences aquatiques, Centre de foresterie des Grands Lacs, Sault Ste. Marie (Ontario)
Courriel : Thomas.Pratt@dfo-mpo.gc.ca