Effet du pou du poisson sur la modulation de la vulnérabilité des salmonidés aux virus

PRRA-2014-P-12

Description

Le pou du poisson Lepeophtheirus salmonis est un parasite naturellement présent souvent rencontré chez le saumon atlantique d'élevage, autant dans l'est que dans l'ouest du pays. Comme le pou du poisson est présent dans plusieurs espèces hôtes sauvages vivant en milieu marin et qu'il cohabite avec des virus endémiques, il est inévitable que des infections mixtes (pou du poisson et virus) surviennent. Bien que le pou du poisson soit très répandu, tant chez le saumon sauvage que celui d'élevage, on n'a jamais mené d'études contrôlées dans le cadre desquelles on s'est penché expressément sur l'effet que le pou L. salmonis a sur la maladie causée par des agents pathogènes viraux. Les saumons infectés par le pou du poisson sont plus susceptibles de développer de graves infections causées par des pathogènes secondaires, soit parce que le pou du poisson constitue un vecteur de transmission des agents pathogènes, ou parce que l'infection par les poux compromet la réponse immunitaire de l'hôte. La deuxième hypothèse repose sur l'observation, en laboratoire, d'une baisse de l'expression des gènes liés aux réponses antivirales et à l'immunité adaptative chez plusieurs espèces de saumon infectées par le pou L. salmonis. Ce projet de recherche portera sur deux agents pathogènes viraux : le virus de la nécrose hématopoïétique infectieuse (VNHI) et le virus de l'anémie infectieuse du saumon (VAIS). Le VNHI contamine des salmonidés sauvages et d'élevage de toute la région nord-ouest de l'Amérique du Nord. Le VAIS contamine des saumons atlantiques d'élevage de l'est du Canada, et leur cause des maladies. Pour ces deux agents pathogènes viraux, on a besoin de savoir si le parasitisme causé par le pou du poisson joue un rôle dans la transmission des virus et sur le plan de la vulnérabilité du saumon aux infections. Dans le cadre de ce projet de recherche, on se penchera sur la question, en intégrant des études sur les interactions du VNHI et du VAIS avec le pou du poisson menées en parallèle respectivement dans l'ouest et dans l'est du Canada. Le but de cette étude est d'établir un niveau d'infestation du pou du poisson à partir duquel une intervention ou des stratégies de gestion antiparasitaire pourraient être nécessaires pour empêcher tout dommage plus conséquent lié aux infections virales. Ces recherches permettront de recueillir des données scientifiques pour la prise de décisions en matière de gestion concernant les seuils à utiliser en salmoniculture pour l'infestation par le pou du poisson.

Constatations

S.O.

Publications

S.O.

Nom du programme

Programme de recherche sur la réglementation de l'aquaculture (PRRA)

Année

2014 - 2017

Écorégion

Pacifique : Côte Ouest de l'île de Vancouver

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Simon Jones
chercheur scientifique, Station biologique du Pacifique
3190, chemin Hammond Bay, Nanaimo (Colombie-Britannique)
Courriel: Simon.Jones@dfo-mpo.gc.ca

Membres de l'équipe

Kyle Garver

Partenaires collaboratifs

Mark Fast, Collège vétérinaire de l'Atlantique