Optimisation de la fixation du pétoncle géant en écloserie

Q-10-02-002

Description

Durant le cycle de vie des bivalves, les stades larvaires pélagiques se terminent par le passage à la vie benthique via les processus de fixation et de métamorphose. La fixation est un facteur limitant important dans le succès des écloseries de pectinidés. Bien que dans certains élevages larvaires les taux de succès de fixation peuvent atteindre jusqu'à 80 % dans les bonnes conditions, le succès de fixation et la métamorphose des larves dépasse rarement 25-30 %. La métamorphose chez les bivalves est accompagnée par la perte de leur système de collecte de nourriture larvaire appelé le velum et le développement des branchies. Cette période est critique étant donné la capacité limitée des larves à se nourrir durant la métamorphose et doit se compléter rapidement pour favoriser le succès de la métamorphose. Les larves compétentes vont se fixer et se métamorphoser sous l'influence de différents signaux chimiques, physiques et biologiques encore mal connus pour le pétoncle géant. Un projet financé par la Norvège a été entrepris en 2007 afin d'identifier les signaux permettant d'accroître le succès de fixation et de métamorphose chez le pétoncle P. maximus. Les résultats démontrent des différences sur la durée du processus de fixation qui peut varier de 1 à 4 semaines en fonction de la taille des larves compétentes. Une durée plus courte de fixation favorise une croissance plus rapide des juvéniles en plus de représenter un avantage économique pour les écloseries commerciales. L'objectif premier du présent projet est d'accroître le succès de fixation/métamorphose et de réduire le temps nécessaire pour compléter celle-ci. L'objectif ultime est l'établissement de taux de fixation de plus de 60 %. Pour atteindre ces objectifs, les combinaisons suivantes seront testées : - Effet de la taille avant le transfert en système de fixation; - Effet de la vélocité et des conditions hydrodynamiques dans les unités de fixation, et interaction taille et hydrodynamisme.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

2010 - 2012

Écorégion

Atlantique : Golfe et estuaire du Saint-Laurent

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Jean-Marie Sévigny
Courriel: Jean-Marie.Sevigny@dfo-mpo.gc.ca