Essais de moulées au Canada

Q-04-04-004

Description

L'objectif de cette étude était de vérifier si les truites d'élevage (omble de fontaine, truite arc-en-ciel et omble chevalier), alimentées avec des moulées danoises à haute énergie, conformes aux normes environnementales danoises et inspiré d'une stratégie nutritionnelle danoise, présentaient un meilleur indice de conversion alimentaire et des impacts environnementaux inférieurs, particulièrement en regard des rejets de phosphore, par rapport aux moulées traditionnelles actuellement utilisées par les éleveurs commerciaux du Québec et du Canada et par rapport aux moulées canadiennes nouvellement développées.

Pour répondre à cet objectif, des essais de moulée ont été élaboré à petite échelle sous conditions contrôlées en laboratoire et à grande échelle sous conditions normales d'élevage commercial. L'analyses des moulées utilisées lors des essais ont principalement démontré que certaines moulées danoises contenaient plus de phosphore qu'elles ne devraient (jusqu'à 50 % de plus). Quant aux essais proprement dits, on constate que les performances sur le plan zootechnique des moulées danoises et des nouvelles moulées canadiennes ont été supérieures à celles des moulées canadiennes traditionnelles. Cependant, les teneurs en phosphore plus élevées que les limites établies par la réglementation danoise (pour les moulées danoises de petites tailles) ont contribué à la diminution des avantages possibles en terme de performance environnemental. Quant aux indices de conversion alimentaire (ICA), les poissons nourris avec les moulées de catégorie danoise ont obtenus des ICA inférieurs à ceux des poissons nourris avec les nouvelles moulées canadiennes et ceux-ci étaient inférieurs à ceux des poissons nourris avec les moulées traditionnelles canadiennes. L'étude réalisée à la Station de Recherche Aquacole d'Alma, en Ontario, a, de plus, permis de constater que lorsque les truites étaient nourries avec les moulées à haute énergie et à faible teneur en phosphore, on obtenait une diminution significative de l'indice de conversion alimentaire et une réduction importante des rejets en phosphore total.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

2004 - 2005

Écorégion

Échelle nationale

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Grant Vandenberg
Courriel: grand.vandenberg@fsaa.ulaval