Caractérisation et évaluation par surveillance d'isolats du virus de l'anémie infectieuse du saumon (VAIS) prélevés sur le terrain

MG-06-01-001

Description

Le programme de surveillance du VAIS de 2005 exécuté par le ministère de l'Agriculture, des Pêches et de l'Aquaculture du Nouveau-Brunswick a permis de repérer un grand nombre de saumons infectés par des isolats du VAIS génétiquement distincts, d'origine nord-américaine et européenne, certains semblants plus virulents que d'autres. La différence apparente dans la virulence complique la prise de décisions de gestion relatives aux poissons infectés compte tenu des nombreuses questions sans réponse.

Il est difficile de faire une évaluation de la virulence reposant uniquement sur des données recueillies sur le terrain compte tenu du nombre de variables et de facteurs qui peuvent avoir une incidence sur les maladies observées à un site à part la souche pathogène elle-même. Par exemple, d'un site à l'autre, la constitution génétique du poisson, et de là sa vulnérabilité à la maladie, varie, tout comme les méthodes d'élevage, les stress imposés au poisson, etc.; tous ces facteurs peuvent agir sur les taux de mortalité et les maladies observées à un site. Les données de terrain, combinées à des expériences de provocation de contrôle qui permettent d'éliminer nombre de ces facteurs externes, constituent une meilleure approche pour révéler les différences réelles de virulence entre les isolats. De même, pour que la surveillance des maladies soit efficace, il est important d'identifier les différentes souches en se servant des tests de diagnostic disponibles, tout comme il est important de vérifier de temps à autre l'efficacité des tests existants et nouveaux à mesure que l'agent pathogène évolue. Idéalement, cela est fait sur le terrain, mais il est souvent difficile d'en faire le contrôle et donc de faire des tests concluants. L'analyse de différents tests de diagnostic dans un contexte de provocation peut fournir de bonnes données sur leur capacité de déceler le VAIS sur le terrain. Ces données, ainsi que celles sur la virulence de diverses souches du VAIS, sont requises pour assurer

  1. que les tests de diagnostic appropriés sont utilisés et
  2. que la maladie soit gérée de façon intelligente et économique.

Le but du projet est d'établir les différences fonctionnelles au niveau de la virulence entre les variantes génétiques ou souches du VAIS et de comparer l'utilité des tests de diagnostic pour les déceler.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

2006 - 2007

Écorégion

Atlantique : Golfe et estuaire du Saint-Laurent

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Nellie Gagné
Courriel: Nellie.Gagne@dfo-mpo.gc.ca