Essai sur le terrain de pièges à pou du poisson, de « technologie verte », et documentation de la dynamique sur le terrain du pou du poisson, en début de cycle de vie

M-12-01-001

Description

Le pou du poisson, Lepeophtheirus salmonis, est toujours un problème pour l'ensemble des activités de salmoniculture. Des agents thérapeutiques chimiques et des pratiques d'élevage d'animaux ont été utilisés pour contrôler ces parasites; toutefois, des études ont montré que le pou du poisson a développé une résistance envers les agents thérapeutiques après une exposition prolongée à ceux-ci. Les effets des agents thérapeutiques sur l'écosystème dans lequel ils sont utilisés soulèvent aussi des inquiétudes. De plus, les pratiques opérationnelles sur les sites aquacoles pourraient contribuer à la prolifération des infections du saumon, causées par le pou du poisson, si des mesures de contrôle ne sont pas appliquées à toutes les étapes du cycle de vie du pou du poisson (p. ex., oeufs), laissant ainsi le champ libre à ce parasite qui se reproduira encore mieux. Une approche de lutte antiparasitaire plus intégrée, incluant l'utilisation de traitements alternatifs (non chimiques), pourrait compléter les traitements chimiques et les pratiques d'élevage axées sur la prévention. Les trappes utilisant la lumière sont qualifiées de méthode de traitement supplémentaire (non chimique). Dans cette étude en particulier, les trappes se sont avérées efficaces; au cours des essais en laboratoire, elles ont grandement augmenté le taux d'élimination de larves de pou du poisson dans la colonne d'eau, alors que les larves (tant les nauplii que les copépodites) ont fortement réagi à la lumière. Ce projet testera sur le terrain le concept que les trappes utilisant la lumière, couplé à la compréhension de la dynamique des larves de pou du poisson sur le terrain, peuvent jouer un rôle dans le contrôle des populations de pou du poisson. Le projet analysera et améliorera également l'efficacité des trappes afin de cibler le pou du poisson et de minimiser la capture d'espèces non ciblées.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

2012 - 2014

Écorégion

Pacifique : Côte Ouest de l'île de Vancouver

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Shawn Robinson
Courriel: shawn.robinson@dfo-mpo.gc.ca