Les effets écologiques de la cueillette mécanique des palourdes dans la baie St. Mary's, en Nouvelle-Écosse

G-12-01-001

Description

Pour diverses raisons, notamment pour des raisons sociales et économiques, la cueillette manuelle traditionnelle n'est pas considérée comme une pratique durable permettant d'amasser les capitaux nécessaires pour assurer le développement de l'aquaculture de la palourde en Nouvelle-Écosse. L'industrie de l'aquaculture de la palourde a dû faire face à d'importants défis liés au recrutement et au maintien en poste des ramasseurs de palourdes, ainsi qu'au manque d'intérêt des jeunes travailleurs aptes à l'emploi, ce qui a entraîné le vieillissement des effectifs. De plus, la cueillette manuelle traditionnelle est très exigeante en main-d'œuvre et nécessite l'utilisation d'une bêche à clams munie de fourchons d'environ 15 cm de long servant à creuser et à retourner les sédiments. Une cueilleuse mécanique a été utilisée à Washington et en Colombie­Britannique. Depuis, un intérêt accru a été observé à l'égard de l'utilisation d'une version modifiée de cette cueilleuse qui viendra compléter la cueillette manuelle des myes (Mercenaria mercenaria) dans la baie St Mary's, en Nouvelle­Écosse. Le présent projet vise à comparer les effets écologiques de la cueillette manuelle traditionnelle et de la cueillette mécanique de palourdes. Il consistera également à étudier les effets de chaque technique de cueillette sur la santé écologique et la production dans la zone en assurant la surveillance de la population de palourdes, de la faune et de la flore connexes, et de divers paramètres physiques et chimiques. Les méthodes visant à réduire les répercussions écologiques de la cueillette, comme la replantation de pré-recrues sur des parcelles de diverses catégories de tailles ou la réduction des efforts répétés de cueillette, seront également étudiées.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

2012 - 2014

Écorégion

Atlantique : Golfe du Maine, plateau néo-écossais

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Thomas Landry
Courriel: Thomas.Landry@dfo-mpo.gc.ca