Comparaison de la croissance et de la survie des huîtres avant et après l’établissement du parasite MSX dans le lac Bras d’Or au Canada

19-G-03

Description

L’ostréiculture dans les lacs Bras d’Or se développait à l’échelle commerciale, en particulier dans
la Première Nation Eskasoni, avant l’épidémie de MSX en 2002. Depuis, cette ferme ostréicole n’est plus exploitée à l’échelle commerciale. Bien que la crise du MSX ait été étudiée et que des mesures d’atténuation aient été prises, il est nécessaire d’examiner l’état (croissance, survie et paramètres environnementaux), avant et après la crise, afin de déterminer les changements des paramètres dans l’eau et dégager les tendances.

Ce projet vise à évaluer la croissance et la survie du naissain recueilli et cultivé à Gillis Cove et à Crane Cove en 2019-2020, ainsi qu’à comparer la croissance, la survie, la prévalence et l’intensité du MSX entre les différents plateaux à huîtres de la région. Il permettra de comparer la prévalence et l’intensité actuelles du MSX avec les résultats d’échantillonnages et les paramètres de l’eau enregistrés dans le passé, ainsi qu’avec les tendances météorologiques passées pour voir si ces données correspondent à l’infection par le MSX. Cette information aidera l’industrie à aller de l’avant en gérant mieux les maladies, en choisissant des sites optimaux, de meilleures méthodes de croissance et en se dotant de programmes de surveillance des maladies.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Années

Trois ans : 2019-2022

Chercheur principal

Michelle Maillet, technicienne des sciences aquatiques, Pêches et Océans Canada, Centre des pêches du Golfe, Région du Golfe
Courriel : Michelle.Maillet@dfo-mpo.gc.ca

Membres de l’équipe

René Lavoie, scientifique émérite, Pêches et Océans Canada, Institut océanographique de Bedford, Région des Maritimes

Collaborateurs

Allison McIsaac, biologiste, Eskasoni Fish and Wildlife Commission