Sélection de la langue

Recherche

La science d’UNCLOS

La Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (UNCLOS) est un traité international qui établit un cadre juridique pour les activités qui se déroulent dans l’océan et sur les frontières maritimes. En 2003, le gouvernement du Canada s’est employé à collecter les preuves scientifiques qui sont nécessaires si l’on veut définir notre plateau continental étendu. Mais comment mesurons-nous et définissons-nous des terres qui sont cachées profondément sous les eaux ou la glace?

Transcription

Le plateau continental du Canada prolonge notre masse terrestre sous les eaux peu profondes, jusqu’à loin au large où il se transforme en plancher océanique profond.

Dans les océans Atlantique et Arctique du Canada, la limite extérieure de ce plateau se trouve au-delà de la zone économique exclusive de 200 milles marins, ce qui confère au Canada un plateau continental étendu.

La Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (UNCLOS) est un traité international qui établit un cadre juridique pour les activités qui se déroulent dans l’océan et sur les frontières maritimes.

L’UNCLOS confirme que les États côtiers possèdent un droit souverain sur le fond marin et le sous-sol au-delà de leur zone économique exclusive de 200 milles marins, sur le plateau continental étendu, en tant que prolongement naturel de leurs territoires terrestres respectifs.

L’UNCLOS établit une définition scientifique de cette zone ainsi qu’une procédure permettant de définir et d’obtenir une reconnaissance internationale de ces limites extérieures.

En 2003, le gouvernement du Canada s’est employé à collecter les preuves scientifiques qui sont nécessaires si l’onveut définir notre plateau continental étendu.

Mais comment mesurons-nous et définissons-nous des terres qui sont cachées profondément sous les eaux ou la glace?

Les relevés bathymétriques reposent sur l’utilisation de sonars à faisceaux multiples pour créer des images détaillées en trois dimensions et pour nous aider à mesurer la profondeur de l’eau et la forme du plancher océanique.

Cette information est combinée avec des données scientifiques sur les caractéristiques physiques du plancher océanique, lesquelles sont recueillies au cours d’études géophysiques et géologiques.

Toutes les données sont analysées pour que l’on puisse déterminer avec précision la limite extérieure du plateau continental étendu du Canada et fournir les preuves scientifiques qui sont nécessaires pour la présentation du Canada en vertu de l’UNCLOS.

En raison du grand nombre de pays qui ont effectué des présentations, cela prendra plusieurs années avant que des experts de la Commission des limites du plateau continental soient en mesure d’examiner la présentation du Canada.

À l’issue de ce processus, la carte du Canada pourrait se révéler très différente de ce à quoi elle ressemble aujourd’hui.

La reconnaissance des dernières frontières internationales du Canada permettra de promouvoir la souveraineté canadienne, d’accroître l’accès aux ressources naturelles et de stimuler l’économie.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :
Date de modification :