Le rapport sur l’état du saumon du Pacifique au Canada : Réponses aux changements climatiques et aux perturbations de l’habitat

Sue C.H. Grant, Bronwyn L. MacDonald, Mark L. Winston

Le rapport sur l’état du saumon du Pacifique au Canada : Réponses aux changements climatiques et aux perturbations de l’habitat

Le rapport sur l’état du saumon du Pacifique au Canada : Réponses aux changements climatiques et aux perturbations de l’habitat (PDF, 1.54 MB) (en anglais seulement)

Résumé

Lors de la première réunion du MPO en 2018 sur la situation du saumon, des scientifiques ont conclu que le saumon du Pacifique canadien et ses écosystèmes réagissaient déjà au changement climatique. Les tendances au réchauffement du nord-est de l'océan Pacifique et les vagues de chaleur marines telles que « The Blob » affectent les réseaux alimentaires des océans. La température de l'air et de l'eau augmente en Colombie-Britannique et au Yukon, et les régimes de précipitations changent, modifiant les habitats d'eau douce. Les effets du changement climatique sur les eaux douces sont aggravés par les modifications du paysage d'origine naturelle et humaine. Ils peuvent entraîner des différences hydrologiques, une augmentation de la charge en sédiments et des glissements de terrain bien plus fréquents. Ces changements dans les écosystèmes marins et d'eau douce ont des répercussions sur le saumon du Pacifique à tous les stades de son cycle de vie.

Certaines tendances générales de l'abondance du saumon du Pacifique canadien apparaissent parallèlement aux changements climatiques et de l'habitat. Les saumons quinnats sont en déclin dans l'ensemble de leur aire de répartition en Colombie-Britannique et au Yukon, tandis que les saumons rouges et cohos le sont plus particulièrement dans les régions du sud. Les populations de saumons qui passent moins de temps en eau douce, comme le saumon rose, le kéta, le saumon rouge de rivière et le saumon quinnat de l’océan, n’ont généralement pas une tendance à décliner sur le long terme. Ces observations récentes suggèrent que tous les saumons ne sont pas vulnérables au changement du climat et de l’habitat de la même façon.

L’amélioration de la collecte d’informations sur la vulnérabilité du saumon et de ses habitats aux changements climatiques permettra de garantir que les mesures de gestion de la pêche, le rétablissement du saumon et la restauration de l’habitat correspondent à la production et à la biodiversité futures du saumon. Pour ce faire, nous devons développer de nouvelles recherches dans plusieurs disciplines et les intégrer aux organisations. La création d’un consortium sur le climat et les écosystèmes du saumon du Pacifique, récemment mis en place par le programme sur la situation du saumon du MPO, est un des mécanismes permettant d’améliorer l’intégration de la science des écosystèmes du saumon à toutes les organisations.

Liens connexes

Avis d’accessibilité

Ce document est disponible en format PDF. Si ce document ne vous est pas accessible, veuillez communiquer avec la bibliothèque du MPO pour l’obtenir sous une autre forme (par exemple un imprimé ordinaire, en gros caractères, en braille ou un document audio).

Offre active de produire le document dans les deux langues officielles

Ce rapport contient des termes scientifiques et techniques; il a été publié dans la langue officielle du groupe de travail ou du scientifique expert qui l’a produit. Si ce document est incompréhensible pour vous dans la langue officielle de votre choix, veuillez communiquer avec : Sue.Grant@dfo-mpo.gc.ca.

Date de modification :