Sélection de la langue

Recherche

Examen de l'efficacité des activités de rétablissement pour la baleine noire de l'Atlantique Nord

Examen des activités de rétablissement

Examen de l'efficacité des activités de rétablissement pour la baleine noire de l'Atlantique Nord

Examen de l'efficacité des activités de rétablissement pour la baleine noire de l'Atlantique Nord (PDF, 1.80 MB)

Table des matières

5. Examen des activités de rétablissement

5.1. Objectifs de rétablissement

Le présent examen porte sur les activités de rétablissement liées à chacun des objectifs de rétablissement présentés dans le programme de rétablissement pour la baleine noire de l'Atlantique Nord (MPO 2014). Le programme de rétablissement décrit sept objectifs pour atteindre le rétablissement de la population :

Les objectifs 1 à 3 visent directement à réduire les menaces recensées pour la baleine noire de l'Atlantique Nord. Les objectifs 4 à 7 décrivent les démarches en matière de recherche et de surveillance qui pourrait contribuer davantage à la réduction des menaces, mais uniquement de façon indirecte. Puisque le présent examen porte sur l'évaluation de l'efficacité des activités de rétablissement visant à réduire directement les menaces qui pèsent sur la baleine noire de l'Atlantique Nord, seules les mesures énumérées pour les objectifs 1 à 3 sont évaluées (section 6); les autres mesures pertinentes énumérées pour les objectifs 4 à 7 sont examinées séparément (section 7).

5.2. Menaces

Pour examiner l'efficacité des activités de rétablissement relativement à l'atteinte de l'objectif provisoire du rétablissement, nous avons pris en considération l'efficacité des mesures pour ce qui est de réduire les menaces sur la population. Le programme de rétablissement souligne trois menaces importantes pour la baleine noire de l'Atlantique Nord : les collisions avec les navires, l'empêtrement dans les engins de pêche, et la perturbation et la dégradation de l'habitat. Cette dernière menace est sous-divisée en quatre menaces : les contaminants, les perturbations acoustiques, les perturbations imputables à la présence d'embarcations et les changements dans les ressources alimentaires (MPO 2014). Le présent examen tient compte des activités de rétablissement visant l'élimination de ces menaces.

5.3. Examen des activités de rétablissement

Pour éliminer les menaces recensées pour la baleine noire de l'Atlantique Nord, plusieurs initiatives de conservation et activités de rétablissement ont été mises en œuvre dans l'ensemble du Canada et des États-Unis. Elles sont présentées au tableau 1 et traitées plus en détail à la section 6. Dans certains cas, les activités de rétablissement antérieures à 2005 sont également abordées, puisqu'elles permettent de souligner des réalisations importantes ou des activités de rétablissement qui n'ont pu permettre la réduction des menaces.

Tableau 1. Activités de rétablissement, depuis 2005, qui ont été ou qui sont actuellement mises en œuvre au Canada (le principal sujet du présent examen) et dans certains cas aux États-Unis et à l'échelle internationale (en italique) afin de permettre la réalisation des objectifs de rétablissement pour la baleine noire de l'Atlantique Nord. Les grandes stratégies présentées ici sont tirées du programme de rétablissement (MPO 2014). La colonne « Menaces visées » présente la liste des menaces pertinentes pour chaque activité de rétablissement; la mention « indirectement » indique que les menaces énumérées ne sont qu'indirectement visées par l'activité de rétablissement. La colonne « État » fait référence aux progrès accomplis pour chaque activité de rétablissement : « Pas encore commencée » (l'activité de rétablissement n'a pas débuté); « Partiellement achevée » (certains travaux ont été effectués, mais d'autres travaux sont nécessaires); « Terminée » (aucun autre travail n'est nécessaire); « En cours » (les travaux sont en cours et continus); « Inconnu » (au moment du présent examen, aucun renseignement n'était disponible pour permettre l'évaluation de l'état des activités de rétablissement). La majorité des réalisations sont énumérées dans le rapport d'étape (MPO 2016b). Il faut souligner que plusieurs des activités de rétablissement pourraient être énumérées sous de multiples objectifs, mais dans le but de réduire les répétitions, elles ne sont inscrites qu'une seule fois sous l'objectif pour lequel elles sont le plus pertinentes.

Stratégie générale Résumé de l'activité de rétablissement Menaces visées État Réalisations

Objectif 1 : Réduire le nombre de baleines noires tuées ou blessées à la suite de collisions avec des navires

Approfondir les connaissances sur la relation entre l'activité des navires et les baleines noires de l'Atlantique Nord en évaluant le risque de collisions avec des navires d'après l'analyse de toutes les données disponibles sur l'aire de répartition saisonnière et interannuelle des baleines noires de l'Atlantique Nord et la circulation maritime dans les eaux canadiennes

Effectuer des recherches pour estimer et réduire le risque de collisions mortelles avec des navires

Collisions avec des navires (indirectement)

Partiellement achevée

  • Des chercheurs ont estimé le risque relatif de collision mortelle avec des navires dans le bassin Roseway et la baie de Fundy (Vanderlaan et al. 2008).
  • Des chercheurs ont élaboré une méthode pour mesurer la probabilité de rencontre entre les baleines noires de l'Atlantique Nord et les navires et pour déterminer de manière quantitative les options de routage des navires afin de réduire les risques de collisions entre les baleines et les navires (Vanderlaan et al. 2009).
  • Des chercheurs ont élaboré un modèle pour mesurer les probabilités de collisions mortelles avec des navires (van der Hoop et al. 2012).
  • Des chercheurs ont estimé le risque relatif de collision mortelle avec des navires dans la baie de Fundy (2015) et examiné les changements dans le risque associés à la mise en œuvre de limites de vitesse et au déplacement du dispositif de séparation du trafic (DST) à l'extérieur de l'habitat essentiel du bassin Grand Manan (Vanderlaan et Brown, données inédites).

Considérer, évaluer et mettre en œuvre des stratégies de gestion qui réduisent les chevauchements à l'échelle temporelle et spatiale entre les activités des navires et les baleines noires de l'Atlantique Nord (avis, routage et réduction de la vitesse)

Mettre en œuvre la « zone à éviter » du bassin Roseway

Collisions avec les navires, perturbations acoustiques, perturbations imputables à la présence d'embarcations

Terminée

  • L'Organisation maritime internationale (OMI) a adopté une recommandation, également mise en œuvre par le Canada, concernant une zone à éviter saisonnière visant la modification volontaire de la route des navires pour qu'ils évitent le bassin Roseway (Vanderlaan et al. 2008 et références citées).

Considérer, évaluer et mettre en œuvre des stratégies de gestion qui réduisent les chevauchements à l'échelle temporelle et spatiale entre les activités des navires et les baleines noires de l'Atlantique Nord (avis, routage et réduction de la vitesse) (suite)

Surveiller le respect de la zone à éviter du bassin Roseway

Collisions avec les navires, perturbations acoustiques, perturbations imputables à la présence d'embarcations (indirectement)

En cours

  • Le projet Vessel Avoidance and Conservation Area Transit Experiment (VACATE) et le Marine Stewardship Recognition Program (programme de reconnaissance de l'intendance maritime) ont été lancés afin d'évaluer le respect de la zone à éviter (Vanderlaan et Taggart 2009).
  • On a surveillé le respect, par les navires, de la zone à éviter (Vanderlaan et Taggart 2009; Brown et al., non publié Note de bas de page 1).
  • On a amélioré le respect de la zone à éviter au moyen de communications directes avec les transporteurs maritimes naviguant dans la région (Brown et al., non publié1).

Modifier les dispositifs de séparation du trafic (DST) afin de réduire la cooccurrence dans les zones fréquentées par la baleine noire de l'Atlantique Nord

Collisions avec les navires, perturbations acoustiques, perturbations imputables à la présence d'embarcations

Partiellement achevée

  • On a mis en œuvre une modification au DST de Boston afin d'éviter les vastes regroupements de baleines; la modification a été adoptée par l'OMI et mise en œuvre par les États-Unis (OMI 2006a).
  • Des chercheurs ont évalué le changement dans le risque relatif des collisions mortelles avec des navires par suite de la modification au DST, afin d'éclairer les modifications futures au DST dans le but de réduire les collisions avec les navires (OMI 2006b, Merrick et al. 2007 Note de bas de page 2).
  • On a modifié les voies existantes afin de réduire la menace de collision avec les navires; la modification a été adoptée par l'OMI et mise en œuvre par les États-Unis (OMI 2008a).

Concevoir et recommander des voies de circulation maritime volontaires

Collisions avec les navires, perturbations acoustiques, perturbations imputables à la présence d'embarcations (indirectement)

Partiellement achevée

  • On a mis en œuvre de voies de circulation maritime saisonnières volontaires au large des côtes de la Géorgie et de la Floride, et dans la baie du Cap-Cod, afin de réduire le trafic de navires dans les zones fréquentées par la baleine noire de l'Atlantique Nord (NOAA 2006).
  • Des chercheurs ont évalué le changement dans le risque relatif des collisions mortelles avec des navires par suite de la mise en œuvre de voies de circulation maritime volontaires au large de la Géorgie et de la Floride (Lagueux et al. 2011).

Mettre en œuvre la zone à éviter du Grand chenal Sud aux États-Unis

Collisions avec les navires, perturbations acoustiques, perturbations imputables à la présence d'embarcations

Terminée

  • L'Organisation maritime internationale (OMI) a adopté une recommandation, également mise en œuvre par les États-Unis, concernant une zone à éviter saisonnière visant la modification volontaire de la route des navires afin d'éviter les habitats essentiels (OMI 2008a).
  • Des chercheurs ont évalué le changement dans le risque relatif des collisions mortelles avec des navires par suite de la mise en œuvre de la zone à éviter par les États-Unis (Merrick et al. 20072).

Considérer, évaluer et mettre en œuvre des stratégies de gestion qui réduisent les chevauchements à l'échelle temporelle et spatiale entre les activités des navires et les baleines noires de l'Atlantique Nord (avis, routage et réduction de la vitesse) (suite)

Mettre en œuvre des zones de gestion saisonnières (ZGS) afin de limiter la vitesse des navires dans les zones fréquentées par la baleine noire de l'Atlantique Nord

Collisions avec des navires, perturbations acoustiques

Partiellement achevée

  • On a mis en œuvre des limites de vitesse des navires à moins de 10 nœuds dans différentes zones au large de l'est des États-Unis afin de réduire la probabilité de blessure mortelle en cas de collision entre un navire et une grande baleine (NOAA 2008a; NOAA 2013).

Mesurer le respect des zones de gestion saisonnières aux États-Unis

Collisions avec des navires, perturbations acoustiques potentielles (indirectement)

Partiellement achevée

  • On a évalué le respect, par les navires, des limites de vitesse obligatoires dans les ZGS (Silber et. al. 2014).

Collaborer avec les armateurs et les transporteurs maritimes afin de trouver des moyens leur permettant de réduire, par des mesures volontaires mesurables, le nombre d'interactions entre les activités des navires et les baleines noires de l'Atlantique Nord, ainsi que la fréquence de ces interactions

Accroître la sensibilisation des navigateurs aux fortes concentrations de baleines et fournir de l'information sur les mesures d'atténuation

Collisions avec les navires, perturbations acoustiques, perturbations imputables à la présence d'embarcations (indirectement)

En cours

  • On a mis à jour des cartes marines utilisées par les navigateurs afin d'inclure les coordonnées des habitats essentiels du bassin Grand Manan et du bassin Roseway, les DST modifiés et la zone à éviter.
  • On a mis à jour l'édition annuelle des avis aux navigateurs afin d'inclure de l'information sur les habitats essentiels et les pratiques exemplaires de manœuvre des navires lorsque des baleines sont présentes (https://www.notmar.gc.ca/annual-annuel-fr.php).
  • On a produit un guide intitulé Navires et baleines de l'Atlantique Nord-Ouest : guide à l'intention de l'industrie maritime (ROMM 2014).

Mettre en œuvre un système d'alerte en temps quasi réel afin d'informer les navigateurs de la présence de baleines noires de l'Atlantique Nord

Collisions avec les navires, perturbations acoustiques, perturbations imputables à la présence d'embarcations

Partiellement achevée

  • On a élaboré un système d'alerte en temps quasi réel (Whale Alert) sous la forme d'une application pour téléphones intelligents, afin d'alerter les navigateurs des détections acoustiques des baleines noires de l'Atlantique Nord dans le DST de Boston. Une nouvelle version de l'application comprend des détections acoustiques à d'autres endroits et la possibilité de signaler des observations, y compris des baleines mortes ou en détresse, de même qu'une zone élargie intégrant les eaux canadiennes. L'application est offerte en français et en anglais (http://www.whalealert.org/).
  • Un système canadien d'alerte en temps quasi réel est en cours de production dans l'est du Canada afin de relayer les positions de baleines détectées visuellement ou de façon acoustique aux navigateurs se trouvant dans les environs, au moyen de messages du Système automatisé d'identification (SAI) (C. Taggart, communication personnelle).

Objectif 2 : Réduire le nombre de baleines noires tuées ou blessées à la suite d'interactions avec des engins de pêche (empêtrement ou piégeage)

Évaluer, promouvoir ou mettre en œuvre des stratégies qui réduiront le risque d'interactions nuisibles entre des engins de pêche et des baleines noires de l'Atlantique Nord

Effectuer des recherches pour estimer et réduire le risque d'empêtrement mortel dans des engins de pêche

Empêtrement dans des engins de pêche

(indirectement)

Partiellement achevée

  • Des chercheurs ont estimé le risque d'empêtrement mortel dans des engins de pêche dans les habitats essentiels du bassin Grand Manan et du bassin Roseway et défini de possibles fermetures saisonnières par zone pour certaines pêches, afin de réduire les menaces et les risques qui pèsent sur les baleines, sans compromettre inutilement les intérêts des pêches (Vanderlaan et al. 2011).
  • Des chercheurs ont estimé le risque d'empêtrement mortel dans des engins de pêche dans la baie de Fundy, la plate-forme Néo-Écossaise et le sud du golfe du Saint-Laurent, et défini des mesures possibles afin de réduire la possibilité d'empêtrement dans des engins de pêche fixes grâce à des fermetures spatiales et temporelles (Brillant et al. 2017.
  • Le MPO travaille également à estimer le risque d'empêtrement mortel avec des engins de pêche fixes pour les baleines noires de l'Atlantique Nord dans le Canada atlantique.

Effectuer des recherches sur les interactions entre les baleines noires de l'Atlantique Nord et les engins de pêche

Empêtrement dans des engins de pêche (indirectement)

Partiellement achevée

  • Des chercheurs ont examiné les processus actuels de mise en place des casiers utilisés pour la pêche au homard dans la baie de Fundy, et ils ont conclu que les processus actuels de mise en place permettaient de réduire au minimum le mou des lignes-mères des casiers, en dessous du seuil de risque d'empêtrement supposé, fixé à 3 mètres (Brillant et Trippel 2010).
  • Des chercheurs ont examiné les types d'engins de pêche en cause dans les cas d'empêtrement de baleines noires de l'Atlantique Nord (Johnson et al. 2005).
  • Des chercheurs ont analysé 132 cordages récupérés dans 70 cas d'empêtrement de baleines dans les eaux canadiennes et américaines de l'Atlantique. Ils ont conclu que l'augmentation de la résistance des cordages a contribué à l'augmentation de la gravité des empêtrements pour les baleines noires de l'Atlantique Nord; ils ont recommandé la conception et la mise à l'essai de cordages présentant une résistance à la rupture moindre dans les pêches à engins fixes (Knowlton et al. 2015).

Élaborer et mettre en œuvre des pratiques normales volontaires et des stratégies d'atténuation, afin de réduire les interactions entre les baleines noires de l'Atlantique Nord et les engins de pêche

Empêtrement dans des engins de pêche

Partiellement achevée

  • Dans les zones de pêche du homard (ZPH) 33 et 34, l'industrie a mené une initiative dans le but de réduire le nombre de cordages mous dans la colonne d'eau et de signaler les observations de baleines aux autres bateaux de pêche.
  • Des pratiques normales volontaires ont été élaborées dans les ZPH 33, 34, 36, 37, 38 et 41.
  • La pêche au homard en haute mer qui opère dans la plate-forme Néo-Écossaise a élaboré des pratiques normales volontaires pour réduire le risque d'empêtrement dans le cadre des conditions de sa certification du Marine Stewardship Council (MSC).
  • La Grand Manan Fishermen's Association (GMFA), qui opère dans les ZPH 36, 37 et 38, a effectué, en partenariat avec le MPO, des relevés aériens au début de la saison de pêche; les pêcheurs ont signalé des observations de baleine noire et ont reçu la consigne de ne pas déployer ni relever leurs engins de pêche en présence de baleines noires de l'Atlantique Nord.
  • La Fundy North Fishermen's Association (FNFA) a lancé en 2011 un projet, qui se poursuit aujourd'hui, visant à retirer les engins de pêche perdus, les « engins de pêche fantômes », de la baie de Fundy.
  • Le Comité consultatif du poisson de fond de Scotia-Fundy a mis au point des pratiques normales volontaires.
  • Le Plan de gestion intégrée des pêches (PGIP 2013) pour la pêche du crabe des neiges dans la région des Maritimes reconnaît le risque potentiel d'interactions avec les baleines noires de l'Atlantique Nord; des observateurs sont nécessaires pour surveiller et signaler les interactions avec les baleines noires de l'Atlantique Nord.

Évaluer, promouvoir ou mettre en œuvre des stratégies qui réduiront le risque d'interactions nuisibles entre des engins de pêche et des baleines noires de l'Atlantique Nord (suite)

Modifier les limites des zones de pêche, les saisons de pêche et les engins de pêche, et mettre ces changements en application, afin de réduire les risques d'empêtrement

Empêtrement dans les engins de pêche

Partiellement achevée

  • Le MPO prépare actuellement une modification à l'article 27 du Règlement de pêche de la Loi sur les pêches (Identification des engins de pêche), lequel exige actuellement que les deux extrémités des engins de pêche soient identifiées; la modification permettra l'utilisation d'une seule étiquette, d'un seul flotteur ou d'une seule bouée dans les pêches approuvées.
  • Application des modifications aux engins de pêche prévues dans le Plan de réduction des prises de grandes baleines de l'Atlantique (Atlantic Large Whale Take Reduction Plan, ou ALWTRP) pour toutes les zones réglementées le long de la côte est des États-Unis (du Maine à la Floride) jusqu'à l'extrémité est de la zone économique exclusive (ZEE); nécessite l'ajout de maillons de sécurité ayant une résistance à la rupture appropriée.
  • Mise en œuvre d'exigences générales visant les lignes-mères plongeantes pour toutes les pêches utilisant des casiers dans l'ensemble des eaux réglementées par le ALWTRP. Exigences générales visant les lignes-mères plongeantes.

Appuyer les programmes pour dégager les animaux marins empêtrés dans des engins de pêche

Intervenir en cas d'incidents liés aux mammifères marins

Empêtrement dans les engins de pêche et collisions avec des navires

En cours

  • À Terre-Neuve-et-Labrador, le Whale Release and Strandings Group est mandaté par le MPO pour dégager les cétacés et les tortues de mer empêtrés dans des engins de pêche ou échoués sur le littoral.
  • Au Canada atlantique et au Québec, plusieurs réseaux d'intervention régionaux ont été mis en place, y compris la Marine Animal Response Society (MARS), pour intervenir en cas de présence de mammifères marins morts ou en détresse, coordonner l'action de divers partenaires dans leurs efforts d'intervention et intervenir concrètement.
  • Dans la baie de Fundy, la Campobello Whale Rescue Team (CWRT) dirige les efforts de dégagement des baleines noires de l'Atlantique Nord empêtrées dans des engins de pêche.
  • Les agents de Conservation et Protection du MPO effectuent des patrouilles afin de vérifier les observations de baleines noires de l'Atlantique Nord mortes ou en détresse et interviennent en cas de signalement d'un mammifère marin échoué ou empêtré.
  • Les vols de surveillance antipollution de Transports Canada et les patrouilles effectuées au large des côtes par le ministère de la Défense nationale assurent une couverture visuelle des zones extracôtières et ont fourni une imagerie haute résolution de baleines noires de l'Atlantique Nord mortes, qui aide à déterminer la cause du décès, l'identité du mammifère et son sexe.
  • Plusieurs organismes des États-Unis interviennent également en cas d'incidents avec des mammifères marins et tentent de dégager les baleines noires de l'Atlantique Nord empêtrées.

Appuyer les programmes pour dégager les animaux marins empêtrés dans des engins de pêche (suite)

Maintenir et accroître la capacité d'intervention en cas d'empêtrement

Empêtrement dans des engins de pêche

En cours

  • Le Programme national d'intervention auprès des mammifères marins (PIMM) du MPO continue de soutenir et de coordonner les interventions en cas d'empêtrement ou d'échouage de mammifères marins en détresse.
  • Le PIMM fournit des ressources et de l'équipement pour soutenir l'intervention en cas d'incident au Canada atlantique.
  • Le programme a offert aux agents de Conservation et Protection du MPO une formation sur le dégagement des baleines empêtrées.
  • Les membres de la MARS ont suivi une formation sur le dégagement des baleines empêtrées afin d'accroître la capacité d'intervention dans les Maritimes.
  • Le Centre de recherche sur la vie marine de Grand Manan (CRVMGM) a préparé un guide expliquant comment dégager les baleines empêtrées dans les fascines à harengs.

Collaborer avec les pêcheurs afin de trouver des moyens leur permettant de réduire le nombre et la fréquence des interactions entre les activités de pêche et les baleines noires de l'Atlantique Nord

Élaborer et mettre en œuvre des codes de pratique volontaires et promouvoir l'utilisation de registres de données par les entreprises d'excursions d'observation des baleines

Empêtrement dans des engins de pêche (indirectement)

Partiellement achevée

  • Le Centre de recherche sur la vie marine de Grand Manan a fait la promotion de l'utilisation d'un code de pêche volontaire auprès des personnes travaillant près de grandes baleines dans la baie de Fundy, en plus de faire la promotion d'un registre de voyage permettant aux entreprises d'observation des baleines de consigner les espèces observées.

Mener des activités de sensibilisation et d'éducation auprès de l'industrie de la pêche

Empêtrement dans des engins de pêche

(indirectement)

En cours

  • Le MPO présente des documents éducatifs et des renseignements sur les espèces en péril lors des réunions de plusieurs comités consultatifs de l'industrie de la pêche, y compris le Comité consultatif du poisson de fond de Scotia-Fundy, le Comité consultatif du hareng de Scotia-Fundy, le Comité consultatif sur la myxine, le Comité consultatif sur la crevette, qui fait partie du groupe de travail sur les mesures d'atténuation pour la baleine noire de l'Atlantique Nord.
  • Le MPO fournit aux pêcheurs des coordonnées en cas d'urgence concernant des incidents avec des mammifères (par exemple les coordonnées de la MARS).
  • En 2012, la Fondation Québec-Labrador a préparé et distribué des tableaux d'identification des espèces marines à l'intention des pêcheurs et des organisations de pêche professionnelles.

Évaluer et réduire au minimum les effets des pêches nouvelles et en expansion sur la baleine noire de l'Atlantique Nord

Aucune activité précise n'a été définie

Inconnu

  • La pêche exploratoire du buccin a été exclue dans le bassin Roseway comme condition aux permis de pêche en 2014.

Objectif 3 : Réduire le nombre de baleines noires blessées ou perturbées par des navires, des contaminants ou d'autres formes de détérioration de l'habitat

Évaluer et réduire les effets négatifs des substances dangereuses sur l'habitat de la baleine noire de l'Atlantique Nord, y compris les substances naturelles et artificielles

Déterminer s'il y a présence de certaines substances chimiques chez la baleine noire de l'Atlantique Nord

Contaminants (indirectement)

En cours

  • La présence de toxines IPP (intoxication par phycotoxine paralysante) chez les baleines noires de l'Atlantique Nord dans la baie de Fundy a été mesurée à partir d'échantillons de matières fécales. Des chercheurs pensent que la toxine paralysante Alexandrium représente une menace pour la baleine noire de l'Atlantique Nord (Doucette et al. 2006).
  • Des chercheurs ont démontré la présence de pesticides organochlorés et de divers retardateurs de flamme bromés chez les baleines noires de l'Atlantique Nord; d'autres recherches sont nécessaires pour surveiller ces substances (Montie et al. 2010).

Évaluer et réduire les effets potentiels du bruit produit par l'humain dans les habitats de la baleine noire et réduire les niveaux d'exposition dommageables

Mener des recherches sur les effets potentiels du bruit des navires sur la baleine noire de l'Atlantique Nord

Perturbations acoustiques (indirectement)

Partiellement achevée

  • Une étude opportuniste visant à évaluer les hormones du stress chez les baleines noires en lien avec les bruits des navires a démontré que les bruits des navires causent un stress mesurable chez les baleines noires de l'Atlantique Nord (Rolland et al. 2012).

Mener des recherches sur les effets potentiels du bruit des canons à air utilisés pour les levés sismiques sur la baleine noire de l'Atlantique Nord

Perturbations acoustiques (indirectement)

Partiellement achevée

  • Des données acoustiques ont été recueillies en 2013 dans le bassin Roseway au cours de levés sismiques réalisés par Shell au large de la partie occidentale de la plate-forme Néo-Écossaise; la présence d'appels émis par la baleine noire a été analysée; les données recueillies pourraient contribuer à une évaluation des niveaux de bruit anthropique et ambiant dans l'habitat essentiel de la baleine noire de l'Atlantique Nord durant les levés sismiques, une fois l'analyse terminée.

Élaborer des lignes directrices afin de réduire les bruits émis par les navires

Perturbations acoustiques (indirectement)

Partiellement achevée

  • L'OMI a élaboré des lignes directrices fournissant certaines mesures pratiques pour réduire le bruit attribuable à la navigation, y compris le bruit généré par les roues à hélice, qui constitue la principale source du bruit sous-marin associé aux navires (OMI 2014).

S'assurer que les évaluations environnementales et les évaluations environnementales stratégiques tiennent compte de la baleine noire de l'Atlantique Nord

Perturbations acoustiques (indirectement)

En cours

  • Sept évaluations environnementales stratégiques (EES) ont été réalisées pour de vastes secteurs de la plate-forme Néo-Écossaise et du talus néo-écossais, dans lesquelles on a tenu compte de la baleine noire de l'Atlantique Nord.
  • Deux évaluations environnementales (EE) propres à un projet ont été menées pour des programmes de prospection sismique sur la plate-forme Néo-Écossaise et le talus néo-écossais. Ces deux EE tenaient compte de la baleine noire de l'Atlantique Nord et des effets potentiels sur son habitat essentiel du bassin Roseway.
  • On a tenu compte de la baleine noire de l'Atlantique Nord dans les évaluations environnementales effectuées pour des projets de turbine marémotrice dans la baie de Fundy.

Évaluer les effets potentiels du bruit produit par l'humain dans les habitats de la baleine noire et réduire les niveaux d'exposition dommageables (suite)

Élaborer des lignes directrices afin de réduire les effets du bruit sur la baleine noire de l'Atlantique Nord

Perturbations acoustiques (indirectement)

Partiellement achevée

  • Le MPO a mené un processus de consultation scientifique afin d'examiner les mesures d'atténuation à propos des bruits des canons à air utilisés pour des levés sismiques et de leurs répercussions sur les espèces de baleines en péril; on a défini les critères d'exposition au bruit; on a déterminé si les pratiques actuelles étaient pertinentes afin d'éviter tout effet néfaste sur les baleines et leur habitat essentiel; on a établi des mesures d'atténuation et de suivi supplémentaires (MPO 2015).
  • Le National Marine Fisheries Service (NMFS) des États-Unis a compilé, interprété et résumé la littérature scientifique afin de produire des seuils acoustiques en cas de changements de seuils temporaires ou permanents (NFMS 2016).

Évaluer et réduire les perturbations liées à la présence de navires

Modifier le Règlement sur les mammifères marins afin de réduire la menace liée à la présence de navires

Perturbations imputables à la présence d'embarcations, perturbations acoustiques

Partiellement achevée

  • On envisage de modifier le Règlement sur les mammifères marins en vertu de la Loi sur les pêches afin d'offrir les outils réglementaires nécessaires pour gérer plus efficacement les utilisations des ressources à des fins autres que la chasse, ainsi que leurs répercussions (p. ex. observation de baleines); les modifications comprennent une distance d'approche générale pour les navires.

Surveiller le respect du Règlement sur les mammifères marins

Perturbations imputables à la présence d'embarcations, perturbations acoustiques (indirectement)

En cours

  • Les agents de Conservation et Protection du MPO surveillent les embarcations d'observation des baleines afin de veiller à ce que les exploitants ne perturbent pas les mammifères marins.

Mener des activités de sensibilisation auprès des navigateurs et des entreprises d'observation de baleines, de même que des activités éducatives sur les mesures d'atténuation et les pratiques exemplaires volontaires

Perturbations imputables à la présence d'embarcations (indirectement)

En cours

  • Un comité consultatif sur l'application des lois concernant les mammifères marins a été mis sur pied dans le sud-ouest du Nouveau-Brunswick. Ce comité met l'accent sur la sensibilisation de la communauté de l'observation des baleines pour éviter le harcèlement des baleines noires de l'Atlantique Nord.
  • L'édition annuelle des Avis aux navigateurs (NOTMAR) fournit des mises à jour afin d'inclure de l'information sur l'habitat essentiel et les pratiques exemplaires à l'intention des navires en présence de baleines.
  • Le Centre de recherche sur la vie marine de Grand Manan a collaboré avec l'industrie pour que la sensibilisation à l'égard des baleines noires de l'Atlantique Nord reste importante et pour promouvoir des pratiques exemplaires auprès des entreprises d'excursions d'observation des baleines.

Aucune stratégie générale n'a été définie

Étudier les effets des activités humaines sur la disponibilité de la nourriture de la baleine noire de l'Atlantique Nord

Changements dans les ressources alimentaires (indirectement)

En cours

  • Les chercheurs du MPO ont mis au point des modèles d'habitat pour les Calanus qui peuvent être utilisés pour prédire les effets des changements climatiques dans les eaux du Canada atlantique et élaborer des conseils en fonction de l'écosystème (Albouy-Boyer et al. 2016).

Objectif 4 : Surveiller la population de baleines noires et les menaces auxquelles elle fait face

Promouvoir et assurer la surveillance régulière des baleines noires dans l'ensemble des eaux canadiennes et en particulier dans les zones d'habitat connues

Effectuer des relevés visuels et acoustiques et surveiller la population de baleines noires de l'Atlantique Nord

Toutes les menaces (indirectement)

En cours

  • Le MPO a effectué deux relevés aériens à grande échelle dans l'ensemble de l'est du Canada : le relevé visuel transatlantique Nord en 2007 (Lawson et Gosselin 2009) et un relevé international de l'Atlantique Nord pour les mammifères marins en 2016; toutes les observations de baleines, y compris les baleines noires de l'Atlantique Nord, ont été consignées.
  • Le MPO (Québec) a effectué trois relevés visuels à grande échelle (en bateau) chaque année dans le golfe du Saint-Laurent depuis 2015 en utilisant les grands navires de recherche du MPO.
  • L'habitat essentiel de la baleine noire de l'Atlantique Nord dans la baie de Fundy a fait l'objet d'un relevé (par bateau) au cours de la saison intermédiaire du MPO en octobre 2013.
  • Les patrouilles aériennes de surveillance de la pollution de Transports Canada et les patrouilles effectuées au large des côtes par le ministère de la Défense nationale assurent une couverture visuelle des zones extracôtières et ont fourni une imagerie haute résolution de baleines vivantes et mortes.
  • Le Canadian Whale Institute (CWI) a effectué des relevés par bateau dans le bassin Roseway et la partie sud du golfe du Saint-Laurent.
  • Dans le cadre de divers projets, le laboratoire Taggart (laboratoire d'océanographie, Dalhousie University) a effectué des relevés visuels par bateau pour le bassin Roseway et des relevés acoustiques dans différentes zones de l'est du Canada à l'aide de planeurs autonomes.
  • Des chercheurs du MPO, de la Dalhousie University, de JASCO Applied Sciences, de Eastern Charlotte Waterways et d'autres chercheurs ont effectué et effectuent toujours un suivi acoustique passif à l'aide d'enregistreurs installés sur le fond marin, afin d'étudier la répartition, la présence saisonnière et l'utilisation de l'habitat de la baleine noire de l'Atlantique Nord dans l'ensemble du Canada atlantique.
  • Le Centre de recherche sur la vie marine de Grand Manan a contribué à la surveillance à long terme de la population de baleines noires de l'Atlantique Nord en recueillant des données d'observation auprès des navires d'observation des baleines.
  • Le MPO tient à jour des bases de données afin de recueillir et d'archiver des données sur les observations de baleines, y compris des données sur les baleines noires de l'Atlantique Nord.
  •  Le MPO a lancé un projet de sensibilisation afin d'obtenir des renseignements de la part du public sur les observations de baleines noires de l'Atlantique Nord à l'extérieur de son habitat essentiel; des affiches ont également été placardées sur les quais et les babillards communautaires, à bord des navires de la Garde côtière et des traversiers, dans les entreprises d'observation des baleines et les bureaux régionaux du MPO dans le Canada atlantique et au Québec.
  • Le New England Aquarium (NEAq) poursuit son étude à long terme dans les eaux canadiennes de l'Atlantique.
  • Le NEAq continue de gérer un programme à long terme d'identification photographique des baleines et de recueillir des échantillons de peau, de lard, d'excréments et des échantillons provenant du souffle, qui seront utilisés dans divers projets de recherche.
  • La National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) effectue des relevés aériens et des recherches par bateau et par aéronef.
  • Une étude a été menée pour étudier les types d'appel des couples mère-baleineau qui peuvent être utilisés pour la surveillance acoustique passive (Parks et al. 2014).
  • Le North Atlantic Right Whale Consortium (NARWC) gère l'accès aux bases de données sur les baleines noires de l'Atlantique Nord, notamment sur les observations, l'identification photographique, l'information génétique, les contaminants, l'état de santé, les nécropsies, et la gestion et l'archivage des données sur les échantillons de lard.

Promouvoir et assurer la surveillance régulière des baleines noires dans l'ensemble des eaux canadiennes et en particulier dans les zones d'habitat connues (suite)

Effectuer un suivi de la présence et de l'état des carcasses de baleines noires de l'Atlantique Nord

Toutes les menaces (indirectement)

En cours

  • Le MPO s'efforce de recueillir des renseignements sur l'empêtrement et la mortalité des mammifères marins à partir d'images prises pendant les vols de surveillance de la pollution effectués par Transports Canada et les agents de Conservation et Protection du MPO.

Étudier les lieux possibles d'accouplement de la baleine noire de l'Atlantique Nord

Toutes les menaces (indirectement)

Partiellement achevée

  • On a effectué une étude qui semble indiquer que le centre du golfe du Maine est le lieu d'accouplement de la baleine noire de l'Atlantique Nord (Cole et al. 2013).

Promouvoir et assurer la surveillance régulière des menaces existantes et émergentes

Effectuer des recherches pour décrire les tendances au réchauffement dans la baie de Fundy

Changements dans les ressources alimentaires (indirectement)

Partiellement achevée

  • Les tendances au réchauffement dans la baie de Fundy ont été décrites à partir d'émetteurs satellites déployés sur des requins-pèlerins (Koopman et al. 2014).

Effectuer des recherches pour estimer le nombre annuel de collisions avec des navires

Collisions avec des navires (indirectement)

Partiellement achevée

  • Vanderlaan et al. (2009) ont estimé à 60 % les chances d'observer chaque année au moins une baleine noire de l'Atlantique Nord morte des suites d'une collision avec un navire, avant la mise en œuvre d'activités de rétablissement; une fois ces estimations ajustées pour tenir compte des causes non déterminées de décès et des décès non observés, on a constaté que le nombre annuel attendu de collisions mortelles avec des navires avait décuplé.

Effectuer des recherches pour estimer les effets de la zone à éviter du bassin Roseway sur le nombre attendu de collisions avec des navires

Collisions avec des navires (indirectement)

Terminée

  • Des chercheurs ont estimé que la zone à éviter du bassin Roseway avait entraîné une réduction de 82 % du taux par individu de collisions mortelles avec des navires; ils ont également estimé que le risque de collisions avec des navires diminuerait d'une collision mortelle tous les 0,8 à 2 ans (avant la mise en œuvre) à une collision tous les 41 ans (van der Hoop et al. 2012).

Évaluer les taux de cicatrices attribuables aux empêtrements dans les engins de pêche

Empêtrement dans des engins de pêche (indirectement)

En cours

  • Des photographies de baleines noires de l'Atlantique Nord pour la période de 1980 à 2009 ont été utilisées afin de déterminer les taux de cicatrices et d'établir le fait que les juvéniles s'empêtrent plus que les adultes; 83 % des baleines noires se sont empêtrées au moins une fois (Knowlton et al. 2012).

Promouvoir et assurer la surveillance régulière des menaces existantes et émergentes (suite)

Évaluer les mesures d'atténuation mises en œuvre pour réduire les effets anthropiques sur les grandes baleines

Collisions avec des navires, empêtrement dans des engins de pêche (indirectement)

En cours

  • Une étude a permis de conclure que les efforts réglementaires mis en œuvre n'avaient pas permis de réduire les effets mortels des activités humaines sur les grandes baleines (van der Hoop et al. 2013).

Évaluer les besoins énergétiques additionnels nécessaires en raison des empêtrements dans les engins de pêche

Empêtrement dans des engins de pêche (indirectement)

Partiellement achevée

  • Une méthode a été établie afin de prédire les forces de traînée attribuables à l'empêtrement dans les engins de pêche afin de déterminer à quel moment intervenir pour dégager les baleines prises (van der Hoop et al. 2016).

Évaluer l'efficacité des modifications aux engins de pêche afin de réduire les cas d'empêtrement

Empêtrement dans des engins de pêche

Partiellement achevée

  • L'efficacité du Plan de réduction des prises de grandes baleines de l'Atlantique (Atlantic Large Whale Take Reduction Plan, ou ALWTRP) a été mesurée, et on a conclu que les mesures n'étaient en général pas efficaces pour réduire les décès de baleines noires de l'Atlantique Nord attribuables aux empêtrements dans des engins de pêche (Pace et al. 2014).

Mettre au point des techniques pour surveiller l'état de santé des individus

Toutes les menaces (indirectement)

En cours

  • Une méthode permettant d'identifier génétiquement les baleines noires de l'Atlantique Nord à partir d'échantillons d'excréments a été mise au point et a permis d'accroître le nombre de profils génétiques disponibles pour d'autres recherches (Gillett et al. 2010).
  • La base de données génétique sur la baleine noire de l'Atlantique Nord a été au départ gérée par l'Université Trent, puis par l'Université St. Mary's.

Encourager les autopsies des animaux morts dans les eaux canadiennes afin de faciliter l'identification et l'évaluation des effets des activités humaines

Effectuer des nécropsies

Toutes les menaces (indirectement)

En cours

  • Depuis 2006, des nécropsies complètes ont été pratiquées sur trois des neuf baleines noires de l'Atlantique Nord trouvées mortes dans les eaux canadiennes.

Mettre au point des protocoles pour intervenir en cas d'échouement de mammifères marins

Toutes les menaces (indirectement)

En cours

  • La Marine Animal Response Society (MARS) a mis au point une série de protocoles d'intervention détaillés en cas d'échouement de cétacés vivants ou morts et a produit des documents ressources distribués avec la formation.
  • Les réseaux d'intervention régionaux auprès des mammifères marins et la Fédération canadienne de la faune ont créé un comité national des réseaux d'urgence afin de maintenir et d'améliorer le fonctionnement des réseaux régionaux, de favoriser l'uniformité des normes d'intervention dans toutes les régions du Canada et d'encourager la collaboration et l'échange de connaissances.

Objectif 5 : Approfondir, par le biais de recherches, les connaissances sur les caractéristiques du cycle de vie, le faible taux de reproduction et l'habitat de la baleine noire de l'Atlantique Nord, ainsi que sur les facteurs qui menacent le rétablissement de l'espèce

Promouvoir et mener des recherches sur le cycle vital de la baleine noire de l'Atlantique Nord, sur l'abondance historique de la population ainsi que sur ses exigences en matière d'habitat et son aire de répartition

Effectuer des recherches sur l'habitat essentiel de la baleine noire de l'Atlantique Nord et les ressources alimentaires disponibles dans son habitat essentiel

Changements dans les ressources alimentaires (indirectement)

En cours

  • Plusieurs études ont été menées sur les ressources alimentaires de la baleine noire de l'Atlantique Nord dans son habitat essentiel de la baie de Fundy (Michaud et Taggart 2007, 2011) et dans son habitat essentiel du bassin Roseway (Davies et al. 2013, 2014, 2015a, 2015b).
  • Le MPO travaille à modéliser les points névralgiques de la présence des Calanus, afin de faciliter la prédiction des aires d'alimentation potentielles de la baleine noire de l'Atlantique Nord dans la partie est du golfe du Maine, la plate-forme Néo-Écossaise et le golfe du Saint-Laurent.

Effectuer des recherches sur les déplacements et l'aire de répartition de la baleine noire de l'Atlantique Nord

Toutes les menaces (indirectement)

Partiellement achevée

  • Un modèle de déplacement a été utilisé afin d'estimer les profils de déplacement individuels et la distribution de probabilité spatiale, et de produire des estimations mensuelles des profils de déplacement et de répartition dans le nord-ouest de l'Atlantique (Brillant et al. 2015).

Déterminer les zones d'importance écologique et biologique (ZIEB) dans l'aire de répartition de la baleine noire de l'Atlantique Nord dans le Canada atlantique.

Toutes les menaces (indirectement)

Partiellement achevée

  • Les habitats essentiels de la baleine noire de l'Atlantique Nord ont été désignés comme des ZIEB, et seront intégrés à la planification du réseau de zones de protection marine (ZPM).
  • Le MPO a recensé plusieurs zones d'intérêt pour la future désignation des ZPM dans l'aire de répartition de la baleine noire de l'Atlantique Nord.

Promouvoir et mener des recherches afin de mieux comprendre les facteurs limitant le succès de reproduction

Effectuer des recherches sur l'état de santé de la baleine noire à divers stades biologiques

Toutes les menaces (indirectement)

En cours

  • Un modèle état-espace capable de fournir des estimations du déplacement, de l'état de santé et du taux de survie de la baleine noire de l'Atlantique Nord a été mis au point (Schick et al. 2013); ce modèle a été peaufiné et utilisé pour examiner l'état de santé de la population au cours des 20 dernières années (Rolland et al. 2016).
  • Des chercheurs ont estimé le coût énergétique associé aux empêtrements dans des engins de pêche (van der Hoop et al. 2016).

Mener des recherches et effectuer des analyses afin de mieux comprendre ou préciser la zone de l'habitat essentiel du bassin Roseway, et déterminer si d'autres zones constituent aussi des habitats essentiels pour l'espèce

Effectuer des recherches afin de préciser l'habitat essentiel du bassin Roseway.

Toutes les menaces (indirectement)

Terminé

  • Davies et al. (2014) ont fourni un appui scientifique permettant d'élargir l'habitat essentiel au bassin Roseway en fonction de la disponibilité des ressources alimentaires et des conditions océanographiques.

Effectuer des recherches sur les aires d'alimentation potentielles et les habitats convenables potentiels de la baleine noire de l'Atlantique Nord

Toutes les menaces (indirectement)

En cours

  • Le MPO (régions des Maritimes et du Québec) étudie la variabilité de la présence du zooplancton dans le golfe du Saint-Laurent et la plate-forme Néo-Écossaise afin de déterminer l'habitat potentiel de la baleine noire de l'Atlantique Nord.
  • Le MPO (régions des Maritimes et de Terre-Neuve-et-Labrador) effectue des recherches sur l'habitat convenable de diverses espèces de cétacés, y compris la baleine noire de l'Atlantique Nord, grâce à l'utilisation de divers modèles de répartition des espèces.

Promouvoir et mener des recherches sur les menaces existantes et émergentes ainsi que sur l'efficacité des mesures d'atténuation

Activités déterminées en fonction d'autres objectifs

  • Les réalisations énumérées ailleurs dans le tableau, comme des activités de rétablissement, peuvent répondre à plusieurs objectifs.
  • Objectif 6 : Appuyer et promouvoir la collaboration entre les organismes gouvernementaux, les universités, les organisations non gouvernementales de l'environnement, les groupes autochtones, les collectivités côtières et les organismes internationaux afin d'assurer le rétablissement de la baleine noire

Promouvoir la collaboration et la coordination entre les décideurs et les ordres de gouvernement afin d'encourager les efforts de conservation conjoints et la communication ayant trait à la conservation de la baleine noire

Faire les examens nécessaires et délivrer les permis en vertu de la LEP, le cas échéant

Toutes les menaces (indirectement)

En cours

  • Le MPO évalue les activités de recherche et les autres activités menées, et s'il détermine qu'elles ne mettent pas en péril la survie ni le rétablissement de la baleine noire de l'Atlantique Nord, elles peuvent recevoir un permis.

Promouvoir la participation des Autochtones aux activités de rétablissement

Mettre au point des campagnes d'affichage afin de recenser les regroupements de baleines noires de l'Atlantique Nord

Toutes les menaces (indirectement)

Partiellement achevée

  • Le Maritime Aboriginal Peoples Council (MAPC) a distribué les affiches concernant l'observation de baleines avec chaque journal de bord expédié aux titulaires de permis de pêche dans les régions Scotia-Fundy et du golfe.

Poursuivre la collaboration avec les organismes gouvernementaux états‑uniens en ce qui a trait aux initiatives transfrontalières axées sur la baleine noire

Participer aux réunions internationales

Toutes les menaces (indirectement)

En cours

  • Le MPO a continué de participer à des réunions, des ateliers et des conférences à l'échelle internationale concernant la baleine noire de l'Atlantique Nord, notamment la réunion annuelle du North Atlantic Right Whale Consortium, les réunions du Comité directeur bilatéral (Canada – États-Unis) des ressources halieutiques transfrontalières, les réunions du Groupe de travail sur les espèces en péril (Canada – États-Unis), un atelier sur les tendances et les menaces concernant la baleine noire de l'Atlantique Nord, la réunion de la Marine Mammal Commission, et la réunion de l'équipe américaine de réduction des prises de grands cétacés de l'Atlantique; le MPO participe également au Scientific Review Group pour la région de l'Atlantique.

Collaborer avec des organismes internationaux à la résolution des questions liées à la conservation de la baleine noire qui présentent un intérêt pour le Canada

Mener des réunions sur le terrain afin de coordonner le travail de différents groupes de recherche et de partager l'information sur les observations

Toutes les menaces (indirectement)

En cours

  • Le MPO (région des Maritimes) organise des réunions semi-annuelles pour les groupes effectuant des travaux sur le terrain dans les eaux canadiennes, afin de faciliter la coordination des efforts entre les groupes de recherche; les renseignements sur les observations quotidiennes sont également envoyés aux équipes sur le terrain durant l'été et l'automne.

Examiner le rôle de l'OMI concernant la mise en œuvre d'activités de rétablissement

Collisions avec des navires (indirectement)

Terminé

  • Silber et al. (2012) ont examiné le rôle de l'OMI dans la mise en œuvre d'activités de rétablissement visant à protéger les baleines contre les collisions avec des navires et ont conclu qu'il fallait maintenir les objectifs de conservation des grandes baleines.

Collaborer avec des organismes internationaux à la résolution des questions liées à la conservation de la baleine noire qui présentent un intérêt pour le Canada (suite)

Recueillir et résumer l'information sur les lois internationales, les cadres de politique et les initiatives de sensibilisation en lien avec la baleine noire de l'Atlantique Nord

Collisions avec des navires, empêtrement dans des engins de pêche et contaminants (indirectement)

Terminé

  • Duff et al. (2013) ont résumé l'information sur les menaces pesant sur la baleine noire de l'Atlantique Nord, les lois internationales, les rôles des groupes internationaux dans le rétablissement, les initiatives de sensibilisation et les activités de rétablissement mises en œuvre.

Soutenir les activités d'un comité consultatif multilatéral permettant de discuter des questions liées à la conservation et au rétablissement de la baleine noire

Mettre sur pied le réseau de rétablissement de la baleine noire et assurer son maintien

Toutes les menaces (indirectement)

En cours

  • Le réseau sur le rétablissement de la baleine noire de l'Atlantique Nord a été mis sur pied afin d'obtenir une orientation essentielle concernant l'élaboration du plan d'action proposé relativement aux interactions avec les pêches.
  • Le réseau sur le rétablissement de la baleine noire de l'Atlantique Nord a également tenu un atelier afin d'aborder toutes les autres menaces recensées dans le programme de rétablissement.

Faire participer les collectivités côtières et les groupes d'utilisateurs des ressources à des discussions et à des collaborations pour favoriser le rétablissement de la baleine noire et promouvoir la réunion des connaissances détenues à son sujet par les groupes intéressés

Obtenir de l'information auprès de l'industrie de la pêche commerciale au sujet des engins de pêche

Empêtrement dans des engins de pêche (indirectement)

En cours

  • Le groupe de travail sur les mesures d'atténuation pour la baleine noire de l'Atlantique Nord a préparé et distribué des questionnaires afin de recueillir des renseignements sur le type d'engins de pêche utilisés dans l'habitat de la baleine noire de l'Atlantique Nord et ces trajets migratoires.
  • Objectif 7 : Élaborer et mettre en œuvre des activités de sensibilisation et d'intendance qui favorisent le rétablissement au Canada

Poursuivre l'expansion, l'amélioration et la mise à jour de programmes visant à sensibiliser les navigateurs aux problèmes auxquels font face les baleines noires de l'Atlantique Nord, aux ressources disponibles à terre, et à la façon dont les changements apportés aux activités de navigation aideront à résoudre ces problèmes

Élaborer et offrir un programme de formation sur l'identification des cétacés

Toutes les menaces (indirectement)

En cours

  • Le MPO (région des Maritimes) a élaboré un programme de formation sur l'identification des cétacés et a offert de la formation aux observateurs de la pêche commerciale, à ses agents de Conservation et Protection, aux chercheurs de Recherche et développement pour la défense Canada (RDDC) et aux observateurs d'oiseaux du Service canadien de la faune.
  • Le MPO (région de Terre-Neuve-et-Labrador) offre également un programme similaire aux observateurs de mammifères marins à bord des navires de levés sismiques, au besoin.
  • La MARS a offert une formation sur l'identification des cétacés, ainsi qu'une formation sur les interventions concernant des cétacés vivants ou morts dans toutes les provinces maritimes.
  • Le Fonds mondial pour la nature a offert une formation sur l'identification des cétacés vivants ou morts aux observateurs des pêches en mer en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador.

Élaborer des programmes de sensibilisation du grand public aux stratégies de conservation de la baleine noire et aux mesures d'intendance connexes

Élaborer un guide d'identification des espèces marines communes de la baie de Fundy et de la plate-forme Néo-Écossaise

Toutes les menaces (indirectement)

Terminée

  • Le MPO a mis au point une clé d'identification des animaux marins qui a été distribuée aux membres de l'industrie de la pêche, aux entreprises d'observation des baleines, aux agents de Conservation et Protection, à la Garde côtière canadienne, aux observateurs des pêches en mer ainsi qu'aux observateurs des mammifères marins (MPO 2013).

Élaborer des programmes de sensibilisation du grand public aux stratégies de conservation de la baleine noire et aux mesures d'intendance connexes (suite)

Élaborer des sites Web contenant des renseignements sur la baleine noire de l'Atlantique Nord.

Toutes les menaces (indirectement)

En cours

  • Plusieurs sites Web offrent de l'information sur la baleine noire de l'Atlantique Nord, entre autres :
  • le MPO propose des sites Web concernant les espèces en péril et les baleines noires de l'Atlantique Nord;
  • le site Web du Canadian Whale Institute (CWI) décrit les recherches et les efforts de rétablissement menés au Canada;
  • le site Web du CRVMGM contient des renseignements généraux sur la baleine noire de l'Atlantique Nord et les baleines observées chaque année dans la baie de Fundy;
  • le site Web de la MARS contient des renseignements pour identifier les mammifères marins;
  • le site Web du North Atlantic Right Whale Consortium contient une page de renseignements sur la baleine noire de l'Atlantique Nord;
  • le site Web de la NOAA offre des cartes interactives sur les observations de baleines noires de l'Atlantique Nord;
  • le New England Aquarium offre un blogue pour communiquer des mises à jour de ses activités de recherche, y compris les recherches sur le terrain dans les eaux canadiennes.

Offrir de l'information sur la baleine noire de l'Atlantique Nord et participer à des activités de sensibilisation

Toutes les menaces (indirectement)

En cours

  • Le MPO (région de Terre-Neuve-et-Labrador) offre un programme de sensibilisation afin de recueillir les rapports des observations de baleines et de diffuser de l'information sur les espèces en péril.
  • Le MPO présente au public de l'information sur la baleine noire de l'Atlantique Nord et participe à des événements dans le cadre de la journée mondiale des océans.
  • Le CRVMGM a organisé des conférences publiques pour les touristes et produit un livret sur l'intendance de la baleine noire destiné aux écoles primaires; il a également offert des présentations à des élèves des universités et des écoles secondaires, à des groupes participant à des camps d'observation de baleines, à des cadets de la Marine ainsi que dans le cadre d'expo-sciences.

Élargir et améliorer les efforts de collaboration avec l'industrie de la pêche qui encouragent des pratiques exemplaires pour réduire le nombre et la gravité des interactions entre des baleines et des engins de pêche

Examiner la configuration des engins de pêche afin de déterminer des méthodes pour réduire au minimum le risque d'empêtrement

Empêtrement dans des engins de pêche (indirectement)

En cours

  • Le MPO (région de Terre-Neuve-et-Labrador) a communiqué avec l'Union des pêcheurs de Terre-Neuve (FFAW-Unifor) pour examiner la préparation des câbles d'amarrage des casiers, avec l'objectif de réduire au minimum les risques d'empêtrement des tortues luths et des grandes baleines.

Promouvoir, dans le cadre du programme existant de dégagement des animaux marins, un système de rapports publics portant sur le signalement de baleines noires mortes, échouées, blessées, piégées ou empêtrées.

Faire la promotion des lignes téléphoniques d'urgence 24 heures sur 24

Collisions avec des navires, empêtrement dans des engins de pêche (indirectement)

En cours

  • Au Canada atlantique et au Québec, plusieurs réseaux d'intervention régionaux, y compris les réseaux d'urgences pour les mammifères marins et la MARS fournissent un accès à des lignes téléphoniques d'urgence 24 heures sur 24 qui ont fait l'objet de larges campagnes de promotion.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :
Date de modification :