Sélection de la langue

Recherche

Engins de pêche sécuritaires pour les baleines

Pour aider à protéger la baleine noire de l’Atlantique Nord et d’autres espèces de baleines, le MPO collabore étroitement avec l’industrie de la pêche, les groupes autochtones et d’autres partenaires, pour rendre les engins de pêche plus sécuritaires pour les baleines.

Les engins de pêche sécuritaires pour les baleines se divisent en deux grandes catégories : 

Le calendrier de mise à l’essai et de mise en œuvre des exigences relatives à l’utilisation d’engins de pêche à faible résistance à la rupture dans les engins fixes non surveillés, et les casiers et cages pour la pêche commerciale a été prolongé jusqu’en 2024 pour les pêches du Canada atlantique et du Québec.

Le principal objectif du MPO est de prévenir les empêtrements. Nous ouvrons donc les pêches avant l’arrivée des baleines noires de l’Atlantique Nord dans nos eaux, en fermant les zones de pêche où et quand des baleines sont détectées, et en récupérant les engins fantômes.

Fonds d’adoption des équipements pour la protection des baleines

Le Fonds d’adoption des équipements pour la protection des baleines de Pêches et Océans Canada accorde jusqu’à 20 millions de dollars pour l’achat, la mise à l’essai et l’amélioration d’engins de pêche sécuritaires pour les baleines, avec l’objectif de garantir l’utilisation de ces équipements novateurs en 2024. Nous voulons nous assurer que les engins de pêche à faible résistance à la rupture sont sécuritaires, efficaces pour protéger les baleines, et facilement disponibles pour aider les pêcheurs à faire la transition vers l’utilisation de nouveaux engins, et pour soutenir l’avancement de la technologie des systèmes de cordage à la demande.

Le Fonds d’adoption des équipements pour la protection des baleines offre également un soutien aux fabricants canadiens afin d’augmenter l’offre nationale d’engins de pêche sécuritaires pour les baleines prêts à être commercialisés.

Les groupes des catégories suivantes étaient admissibles au Fonds d’adoption des équipements pour la protection des baleines :

Engins sur demande Engins sur demande
Projets financés
Nom Domaine de travail Description Financement total pour 2021-2023 But des travaux
Acadia University Scotian Shelf, Baie de Fundy, Nouvelle-Écosse Ce projet est conçu pour tester des engins sans danger pour les baleines et pour documenter les configurations d'engins efficaces pour la pêche hauturière au homard. Les cordes et les maillons à faible résistance à la rupture seront testés dans des conditions que les essais précédents n'ont pas testées, y compris en haute mer, dans des conditions de courant élevé qui créent différents modèles de stress par la traînée et la torsion sur les lignes de chalut, ce qui peut influencer le rendement de l'engin dans différentes conditions de charge. Les marées parmi les plus fortes de la Nouvelle-Écosse se trouvent dans cette région, car les eaux entrent et sortent de la baie de Fundy deux fois par jour. Nos tests détermineront si l'une ou l'autre des technologies peut résister aux rigueurs de la pêche au homard en eaux profondes et à fort courant et, dans l'affirmative, quelles configurations d'engins fonctionnent le mieux pour favoriser leur adoption par les pêcheurs de homard en haute mer. 271 188 $ Cordages/maillons à faible résistance
Area 19 Snow Crab Association Cap-Breton, Nouvelle-Écosse Le but de ce projet est d'acheter et de mettre à l'essai différents types d'engins sans danger pour les baleines sur des engins de pêche au crabe des neiges, pour fournir des données sur le type d'engin sans danger pour les baleines, fonctionnant le mieux sur l'engin dans les conditions particulières de la pêche. 199 000 $

Engins sur demande

Cordages/maillons à faible résistance

Ashored Inc. Dans tout le Canada atlantique et au Québec Ashored élabore un système de cordage sur commande depuis plus de 3 ans. Ce projet les aidera à augmenter leur capacité de fabrication pour répondre à l'augmentation prévue de la demande d'engins de pêche à la corde à la demande dans les années à venir. Cela devrait aussi réduire les coûts et rendre le système plus abordable pour les pêcheurs. 338 800 $ Engins sur demande
Association de gestion halieutique autochtone Mi'gmaq et Malécite (AGHAMM) Golfe du Saint-Laurent, Québec Ce projet permettra d'étendre les essais précédents à la pêche au homard, ce qui impliquera d'autres pêcheurs autochtones. Le financement du FEPB permettra l'achat d'équipement pour des essais à plus grande échelle d'engins à faible résistance à la rupture, et l'achat d'engins de pêche sans cordage pour des essais comparatifs dans le cadre de leur pêche. 300 000 $

Engins sur demande

Cordages/maillons à faible résistance

Association des Crabiers Gaspésiens Golfe du Saint-Laurent, Québec Cette équipe propose d'acheter et de mettre à l'essai trois différents systèmes de cordage sur demande, et de former les pêcheurs et les agents des pêches à leur mise en œuvre et à leur utilisation dans la pêche du crabe des neiges dans le golfe du Saint-Laurent. Les essais comprendront un système mis au point par un fabricant canadien, dans le but d'informer et de soutenir la production du système à l'échelle commerciale. 439 127,50 $ Engins sur demande
Association of Inshore Fishermen/Association des pêcheurs côtiers des Iles (APCI) Golfe du Saint-Laurent, Québec L'APCI effectuera des essais en mer de différents types de modifications d'engins à faible résistance à la rupture, pour déterminer le ou les types les mieux adaptés aux conditions de pêche autour des îles de la Madeleine. 149 200 $ Cordages/maillons à faible résistance
Canadian Centre for Fisheries Innovation (CCFI) Terre-Neuve-et-Labrador Le CCFI représente des pêcheurs, des transformateurs, des aquaculteurs, des propriétaires d'entreprises, et des chefs de file du milieu universitaire du Canada atlantique. Le but de ce projet est de mettre à l'essai et d'évaluer un système de cordage à la demande, mis au point par Ashored Inc. Les essais seront d'abord effectués par les chercheurs du Centre, puis dans le cadre de pêches commerciales de homard et de crabe. 790 102,76 $ Cordage sur demande
Canadian Whale Institute Baie de Fundy, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Golfe du Saint-Laurent Ce projet contribuera à élaborer un système virtuel de marquage de l'emplacement des engins de pêche de plusieurs fabricants pour soutenir l'utilisation d'engins de pêche à cordage à la demande. Ce système permet aux pêcheurs et aux agents chargés de l'application de la loi de localiser rapidement les engins lorsqu'ils ne disposent pas de bouées de surface traditionnelles. Ce projet a pour but d'informer les fabricants et les décideurs sur les adaptations qui encourageront l'utilisation sécuritaire et économique des engins de pêche à cordage sur demande dans plusieurs pêcheries canadiennes, y compris le homard, le crabe des neiges, la myxine et le flétan. 550 000 $ Cordage sur demande
Cape Breton Fish Harvesters Association Cap-Breton, Nouvelle-Écosse Pour déterminer si la technologie de faible résistance à la rupture fonctionnera dans les pêcheries de homard, de crabe, et de poisson de fond de l'est du Cap-Breton, ce projet testera diverses options de technologie d'engins à faible résistance à la rupture, afin de comprendre les meilleures façons de les mettre en œuvre avec le moins de répercussions possibles sur les pêcheurs. Ce travail s'appuiera sur un projet pilote qui a évalué l'efficacité et la sécurité de chaque technologie d'engin. 102 928,07 $ Cordages/maillons à faible résistance
Clearwater Seafoods Au large du plateau néo-écossais, Nouvelle-Écosse Clearwater Seafoods prévoit acheter 100 outils de coupe de ligne à tension temporelle à installer sur leurs engins de pêche au homard en haute mer. Au cours de la saison de pêche de 12 mois, ils effectueront des essais en laboratoire et en mer, pour perfectionner les performances des outils de coupe de ligne à tension temporelle et de les adapter aux conditions de cette pêche en eaux profondes. 250 000 $ Cordages/maillons à faible résistance
CoastLine Cordage Group Ltd. Dans tout le Canada atlantique et au Québec Ce projet vise à produire un maillon tressé rentable à faible résistance à la rupture qui peut être épissé aux lignes de bouées verticales existantes, dans toute pêche à engins fixes. Le FEPB soutient Coastline Cordage pour mettre en place le processus de fabrication du maillon à faible résistance. Le projet comprendra des essais du maillon avec divers pêcheurs de homards et de crabes, pour le rendre largement disponible aux pêcheurs d'ici 2023. 800 000 $ Cordages/maillons à faible résistance
Coldwater Lobster Association Plateau néo-écossais, Nouvelle-Écosse La Coldwater Lobster Association représente les pêcheurs de homard du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse. Le but du projet est de mettre à l'essai 4 technologies de cordages et de maillons à faible résistance à la rupture comme options d'engins de pêche sans danger pour les baleines. 426 478 $ Cordages/maillons à faible résistance
Conseil de la Première Nation des Innus de Nutashkuan Golfe du Saint-Laurent, Québec Le but de ce projet est d'adapter et de mettre à l'essai un système de bouée à la demande, qui a été utilisé en Europe dans le milieu marin. Le FEPB soutiendra l'amélioration du processus de fabrication, afin de fournir suffisamment de systèmes de bouées pour les essais dans quatre zones de pêche. 500 000 $ Engins sur demande
Coopérative des capitaines-propriétaires de la Gaspésie (ACPG) Golfe du Saint-Laurent, Québec L'ACPG mettra à l'essai de nouveaux systèmes de modification des engins de pêche, en mettant l'accent sur les systèmes de cordage sur demande et un système de sac gonflable sans cordage. L'ACPG mettra à l'essai une variété d'engins dans le but d'adopter cet équipement de pointe pour la protection des baleine dans le golfe du Saint-Laurent, plus précisément dans la zone de pêche au crabe des neiges 12A , et dans la zone de pêche au poisson de fond 4RST. L'ACPG veut adopter les engins, dispositifs et systèmes existants, qui sont plus sécuritaires pour les mammifères marins tout en appuyant la coexistence de la pêche commerciale avec les mammifères marins. 270 000 $ Engins sur demande
Devocean Golfe du Saint-Laurent, Québec Ce projet vise à développer un système novateur de pêche à cordage à la demande. Le projet contribuera à l'objectif principal du FEPB en commercialisant un système de pêche permettant de réduire le risque d'empêtrement des baleines dans les cordages de pêche au crabe. Le système Devocean supprimerait la ligne verticale de la colonne d'eau, sauf lorsque le pêcheur souhaite récupérer les casiers, favorisant ainsi la coexistence des pêcheurs et de la faune marine. 153 318 $ Engins sur demande
Fédération canadienne de la faune (FCF) Plusieurs zones dans le golfe du Saint-Laurent et en Nouvelle-Écosse La FCF créera une programme de prêt d'engins avec plusieurs unités de plusieurs types d'options d'engins sans danger pour les baleines (systèmes de cordage à la demande, maillons à faible résistance à la rupture, manchons, cordage à la faible résistance à la rupture, etc.) qui seront disponibles qui seront disponibles pour les pêcheurs des Maritimes. L'objectif est de faire participer au moins 200 pêcheurs à des essais d'engins sans danger pour les baleines. La FCF maintiendra un entrepôt d'équipement en N.-É. et embauchera des techniciens pour assurer l'entretien et la distribution de l'équipement. 3 513 800 $ Cordages/maillons à faible résistance
Fisheries and Marine Institute of Memorial University Terre-Neuve-et-Labrador Le Marine Institute travaillera avec des pêcheurs locaux pour mettre à l'essai des cordages et des maillons à faible résistance à la rupture, des anneaux tressés, des limiteurs de charge hydrauliques, des dispositifs de relâchement des lignes à ressort et des outils de coupe de ligne à tension temporelle. Ils organiseront 15 séances de démonstration pour faire participer au moins 750 pêcheurs dans Terre-Neuve-et-Labrador. 1 169 000 $ Cordages/maillons à faible résistance
Fundy North Fishermen's Association (FNFA) Baie de Fundy, Nouveau-Brunswick La FNFA prévoit mettre à l'essai pendant deux ans divers dispositifs innovants à faible résistance à la rupture dans ses engins de pêche au homard. Leur objectif est de trouver des solutions rentables pour une utilisation à plus long terme dans la pêche. 247 650 $ Cordages/maillons à faible résistance
Grand Manan Fishermen's Association Baie de Fundy, Nouveau Brunswick Le but de ce projet est de mettre à l'essai des cordages à faible résistance à la rupture dans les pêches de homard et de poisson de fond à la palangre. Le FEPB soutient l'achat de cordages à faible résistance à la rupture et le coût des essais en mer par les pêcheurs. 763 836 $ Cordages/maillons à faible résistance
Groupe de reconnaissance Passamaquoddy Baie de Fundy, Nouveau Brunswick Le Groupe de reconnaissance Passamaquoddy met à l'essai 12 unités de cordage à la demande, afin de les perfectionner pour les utiliser dans sa pêche au homard dans la baie de Fundy. 121 600 $

Engins sur demande

Cordages/maillons à faible résistance

Homarus Inc Golfe du Saint-Laurent, Nouveau-Brunswick Homarus Inc. est l'unité de recherche de l'Union des pêcheurs des Maritimes et, grâce à ce projet, elle élargira ses essais actuels du système de cordage sur demande Edgetech. Son objectif est de mettre à l'essai le système Edgetech sur diverses configurations de casiers et de chaluts dans les pêcheries de crabe et de homard. 380 215 $ Cordage sur demande
JASCO Nouvelle-Écosse; Dans tout le Canada

JASCO soutiendra le développement et l'adoption d'engins de pêche sans cordage, en fournissant un système simple de casiers sans cordage, qui peut être déployé et récupéré rapidement et facilement par le pêcheur. Ce système comprend un système de marquage de l'emplacement pour que les agents des pêches puissent identifier l'engin au besoin.

Le projet aidera également JASCO à se positionner pour produire en masse des casiers sans cordage, et à fournir des avantages économiques au Canada atlantique et à son partenaire de projet, la Première Nation de Miawpukek.

270 097 $ Engins sur demande
Merinov Golfe du Saint-Laurent, Québec Merinov travaille à la mise au point et au perfectionnement d'un maillon innovant à faible résistance à la rupture et à son évolution vers une disponibilité commerciale. Le projet « Maillon faible à double seuil (MF2S) » a pour objectif d'améliorer, en vue d'un usage commercial, un prototype de lien faible novateur conçu pour se rompre lorsqu'une baleine exerce une tension sur un cordage vertical. Ce prototype possède un double seuil ajustable pour résister à la remontée du casier par les pêcheurs (tensions de l'ordre de 3 500 lb), tout en pouvant se rompre à des tensions de 1 700 lb exercées par une baleine empêtrée. Le lien faible sera installé sur la corde verticale à l'endroit optimal. Sa facilité d'utilisation, son coût et sa durabilité devraient encourager les pêcheurs à utiliser cette technologie conçue pour réduire le risque d'empêtrement des baleines, sans nuire aux activités de pêche. 844 235 $ Cordages/maillons à faible résistance
Miawpukek First Nation Terre-Neuve-et-Labrador

Netukulimk Fisheries Limited (NFL)/Miawpukek First Nation (MFN) recevront des pièges sans cordage et une formation pour effectuer des essais de pièges sans cordage avec des sacs de levage gonflables, et des systèmes acoustiques autonomes fournis par le partenaire du projet, JASCO.

Le personnel et les équipes de NFL seront formés à l'utilisation de l'équipement et recueilleront les données de 4 à 6 semaines de pêche sans cordage, et d'autres données, pour aider à trouver des solutions visant à améliorer l'équipement. Un autre objectif du projet vise à passer à une pleine production du système en vue d'être utilisé par de nombreux pêcheurs.

275 000 $ Engins sur demande
Micmacs of Gesgapegiag Golfe du Saint-Laurent, Québec Le but de ce projet est de mettre à l'essai 3 modifications différentes d'engins de pêche sécuritaires pour les baleines, et de décider laquelle sera la plus appropriée à adopter dans leur flotte une fois les essais terminés. 360 000 $

Engins sur demande

Cordages/maillons à faible résistance

Nova Robotics - 1e projet Dans tout le Canada atlantique et au Québec Le FEPB soutient Nova Robotics à accroître sa capacité de fabrication, d'assemblage et d'essai de leur dispositif de relâchement à ressort à cordage à faible résistance à la rupture, et de procéder à des essais dans les pêcheries du Canada atlantique et du Québec. Le projet comprend la sensibilisation des communautés de pêcheurs et la formation à l'utilisation du dispositif de relâchement à ressort, ainsi que des essais avec différents types d'engins et de configurations. Ils proposent également de mettre au point un deuxième dispositif, un maillon faible de type « plan de cisaillement » à base de cordage, peu coûteux, conçu pour être épissé dans un cordage de n'importe quelle taille, et offrant une résistance à la rupture calibrée de 1 700 lb. Grâce à ce projet, ils augmenteront leur production et les essais relatifs à la fiabilité et à la flexibilité du produit. 350 000 $ Cordages/maillons à faible résistance
Nova Robotics - 2e projet Nouvelle-Écosse; Dans tout le Canada Ce financement appuie Nova Robotics dans le cadre d'un projet visant à intégrer des technologies sans danger pour les baleines dans les pêcheries commerciales. Par exemple, en modifiant son dispositif de libération par ressort du cordage faible pour le rendre plus compatible avec les grandes quantités de cordage utilisées dans la pêche au flétan du Groenland, une pêche qui, jusqu'à présent, n'a pas testé de nouvelles technologies de pêche sans danger pour les baleines. 60 000 $ Cordages/maillons à faible résistance
OCEAN-CAM Golfe du Saint-Laurent, Québec OCEAN-CAM développe un système innovant de bouée à cordage à la demande, qu'elle souhaite rendre commercialement viable pour la pêche à engins fixes. L'entreprise travaillera avec les pêcheurs, afin de mettre à l'essai et de perfectionner son système, qui vise à être abordable et facile à utiliser. 500 000 $ Engins sur demande
PEI Fishermen's Association (PEIFA) Golfe du Saint-Laurent, L'Île-du-Prince-Édouard Ce projet adopte une approche de partage des coûts pour trouver une solution d'engins de pêche sans danger pour les baleines pour les pêcheurs de homard de l'Île-du-Prince-Édouard. Chaque pêcheur recevra 1 000 $ pour acheter des modifications d'engins de son choix et les mettre à l'essai, afin de déterminer quel engin sans danger pour les baleines conviendra le mieux à ses conditions de pêche. La PEIFA dirigera la distribution des engins pour les essais et le déploiement dans les pêcheries, et gérera une base de données pour suivre les modifications mises à l'essai, et les résultats des essais. 2 250 000 $ Cordages/maillons à faible résistance
Polysteel Atlantic Ltd. Dans tout le Canada atlantique et au Québec Polysteel Atlantic est un fabricant de cordes pour l'industrie de la pêche, basé en Nouvelle-Écosse. L'objectif de ce projet est de produire un cordage ayant une résistance à la rupture inférieure à 1 700 lb qui répondra aux exigences de durabilité et de longévité pour les pêches. Avec l'aide du FEPB, l'entreprise modifiera sa technologie et ses machines existantes, et déterminera les améliorations à apporter aux matériaux et à la production, pour créer un produit commercialement viable et à prix concurrentiel. 825 000 $ Cordages/maillons à faible résistance
Première Nation de Millbrook Golfe du Saint-Laurent, Baie de Fundy, Nouvelle-Écosse Le but de ce projet est de mettre à l'essai une variété de systèmes de cordage à la demande et de dispositifs à faible résistance à la rupture, dans la pêche au crabe des neiges et au homard. Ces essais d'engins aideront la Première Nation de Millbrook à déterminer quels sont les systèmes qui conviennent le mieux à ses pêches, ce qui guidera l'achat d'engins pour équiper plus de navires de sa flotte. 500 000 $ Cordages/maillons à faible résistance
Réseau des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie (RPPSG) Golfe du Saint-Laurent, Québec Les pêcheurs au homard et au crabe des neiges, au sud de la Gaspésie, testent des méthodes de pêche qui visent la réduction des risques d'empêtrement des cétacés. Les tests incluent la pêche avec des engins à cordage sur demande, et une méthode de pêche au crabe avec six lignes de deux casiers (au lieu d'un casier individuel) reliées au système de libération à ressort à faible tension, ce qui réduit le nombre de lignes verticales dans l'eau. Pour la pêche au homard, on testera plusieurs types de maillon faible. Un(e) gestionnaire de projet surveillera les progrès, collaborera étroitement avec les pêcheurs pour recueillir des données, établir des rapports, et présenter les résultats aux pêcheurs. 107 176 $

Engins sur demande

Cordages/maillons à faible résistance

Date de modification :