Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

ArchivéLES 17 STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE DE PÊCHES ET OCÉANS CANADA QUI APPUIENT LE THÈME III DE LA STRATÉGIE FÉDÉRALE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE : PROTÉGER LA NATURE

Information archivée dans le Web

Information identifiée comme étant archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’a pas été modifiée ni mise à jour depuis la date de son archivage. Les pages Web qui sont archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez la demander sous d’autres formes. Ses coordonnées figurent à la page « Contactez-nous »

Stratégie de mise en œuvre
7.2.2
Faciliter la mise en œuvre d’initiatives de certification et appuyer l’élaboration de normes

Stratégie fédérale de développement durable Objectif visé

Objectif 7 Ressources biologiques
Production et consommation durables des ressources biologiques en respectant les limites des écosystèmes

Stratégie fédérale de développement durable Cible visée

Cible 7.2 : Aquaculture durable
Promouvoir la conservation et l’utilisation optimale des ressources marines et du milieu aquatique par une gestion améliorée de l’aquaculture d’ici 2014

Lien avec l’architecture d’activité de programme de Pêches et Océans Canada

Résultat stratégique :
Prospérité économique des secteurs maritimes et des pêches

Activité de programme
1.4 Programme d’aquaculture durable

Description

Le Programme de l’aquaculture durable comprend la certification et la production de rapports sur la durabilité qui visent à se doter d’un secteur de l’aquaculture canadien qui est en bonne position afin de répondre à la demande du marché pour des caractéristiques de grande valeur, comme la certification pour le rendement social, économique et environnemental. Les activités incluent le développement ou l’adaptation et l’adoption précoce de programmes de certification, de collecte et de gestion des données afin de définir et de décrire la durabilité et les communications ciblées avec les intervenants.
La certification par un tiers indépendant est devenue une méthode acceptée pour la mesure et la surveillance des pratiques durables dans la gestion de l’industrie de la pêche et, de plus en plus, les exploitations aquacoles. La certification permet une transparence des modes de gestion, aide à garantir l’exactitude des statistiques et de la validité des allégations et améliore le rendement de l’industrie à l’égard des enjeux de durabilité. Un nombre grandissant d’acheteurs mondiaux de poisson et de fruits de mer exigent la certification en gage d’assurance qu’un produit, un processus ou un service est conforme aux exigences précisées dans l’une ou l’autre des normes qui existent maintenant pour le secteur de l’aquaculture. Pour l’industrie, la capacité de pouvoir obtenir une certification est considérée comme une démonstration objective de l’engagement d’une compagnie envers une production sûre et durable.

Lien avec la Stratégie fédérale de développement durable

En facilitant la mise en  œuvre d’initiatives de certification et en appuyant l’élaboration de normes aquacoles, cette activité contribue indirectement à l’atteinte de la cible 7.2 « Aquaculture durable » en fournissant un moteur pour l’amélioration du rendement de l’industrie à l’égard des enjeux de durabilité.

Données sur le rendement non financier

Résultat prévu

Indicateur de rendement

Cible

Le secteur aquacole canadien élabore et adopte des initiatives de certification reconnues à l’échelle internationale.

Pourcentage des producteurs aquacoles canadiens qui ont obtenu une certification pour la durabilité environnementale ou qui sont en mesure de mettre en œuvre des programmes de certification.

80 % d’ici le 31 mars 2012