Sélection de la langue

Recherche

Fonds scientifique pour une pêche durable

Chaque année, le Fonds scientifique pour une pêche durable fournit des fonds pour à soutenir la recherche et les sciences en vue de la gestion durable des stocks de poissons canadiens. Le Fonds vise à améliorer les relations et à promouvoir la responsabilité conjointe dans la communauté scientifique de la pêche, comme le prévoit la nouvelle Loi sur les pêches.

Résultats attendus

Les objectifs du Fonds comprennent le développement d’outils analytiques soutenant le cadre de l’approche de précaution, tels que des modèles, des méthodes et des bases de données. Les projets financés feront progresser les connaissances scientifiques nécessaires à la gestion halieutique durable, notamment dans les domaines suivants :

  • Relevés et surveillance
  • Amélioration de l’évaluation des stocks
  • Meilleure compréhension de l’environnement marin

Le Fonds permettra également de créer des partenariats et de renforcer les partenariats existants avec les intervenants des sciences halieutiques :

  • Universitaires
  • Professionnels de l’industrie
  • Collectivités autochtones
  • Organisations non gouvernementales

Il renforcera aussi les liens avec les administrations internationales, qui nous permettent d’avoir connaissance des nouvelles méthodes, des idées et des produits utilisés ailleurs pour améliorer la gestion durable des principaux stocks de poissons.

Projets de recherche scientifique pour une pêche durable

Bénéficiaire Titre Objectif Contribution financière
Université Dalhousie La génomique et l'estimation de l'abondance de la population de flétan de l'Atlantique (Hippoglossus hippoglossus) à l'aide du cadre de la capture-marquage-recapture des individus étroitement apparentés. Un projet visant à valider une nouvelle méthodologie d'estimation de l'abondance de la population de flétan de l'Atlantique basée sur la génomique et l'approche de marquage-recapture des individus étroitement apparentés. 594 550 $

2020-2025
Université du Manitoba Rétablir le passé démographique des populations de baleines de l’Arctique et faire des prévisions sur leur avenir, pour comprendre les conséquences des changements climatiques et de la pêche. Délimiter la structure de la population de baleines de l’Arctique en fonction de la variation génomique spatiale et rétablir quelles étaient les trajectoires démographiques avant que l’homme ne s’établisse dans l’Arctique. 228 736 $

2020-2023

Liens connexes

Date de modification :