Sélection de la langue

Recherche

Participation du Canada à l'Atlantic Ocean Research Alliance

Renseignez-vous sur l'Atlantic Ocean Research Alliance (AORA), ses membres, ses recherches et ses expéditions.

Sur cette page

À propos de l'Atlantic Ocean Research Alliance

L'Atlantic Ocean Research Alliance a été constituée en 2013 lorsque la déclaration de Galway sur la coopération dans l'océan Atlantique a été signée par :

  • le Canada
  • les États-Unis
  • l'Union européenne (UE)

L'objectif de l'alliance est de mieux comprendre l'océan Atlantique et de promouvoir la gestion durable de ses ressources.

Nous pouvons réaliser des progrès à long terme dans le but de comprendre l'océan que nous partageons en :

  • mettant en commun notre capital intellectuel et nos ressources
  • travaillant ensemble aux programmes de recherche et de surveillance

Les renseignements recueillis par nos scientifiques doivent contribuer :

  • à la gestion durable des ressources océaniques atlantiques
  • à une compréhension plus approfondie de cet écosystème complexe
  • au regroupement d'un ensemble plus complet de cartes du fond marin

Groupe de travail canadien sur la déclaration de Galway

Le Groupe de travail est composé de membres du milieu des sciences et des technologies océaniques provenant :  

  • du secteur privé
  • des provinces et territoires
  • du gouvernement du Canada
  • des établissements d'enseignement

Tous ces partenaires travaillent activement à des projets et à des initiatives qui appuient l'engagement pris par l'Atlantic Ocean Research Alliance et le Canada dans le cadre de la déclaration de Galway.

Le Groupe a établi les priorités canadiennes en matière de sciences des océans qui nous aideront à :

  • prédire les tendances
  • cartographier le fond marin
  • mieux comprendre la santé des océans

Thèmes de recherche

Des domaines de coopération prioritaires ont été déterminés dans la déclaration de Galway et adoptés par l'Atlantic Ocean Research Alliance, y compris :

  • l'aquaculture
  • l'observation des océans
  • la biotechnologie marine
  • la compréhension océanique
  • le partage des connaissances
  • la cartographie du fond marin et de l'habitat benthique
  • l'accès partagé aux infrastructures maritimes de recherche
  • l'approche écosystémique de la santé des océans et des facteurs de stress connexes

Groupes et projets de recherche

Le Canada prend part à plusieurs groupes et projets de recherche à l'appui de la déclaration de Galway, dont :

  • AtlantOS pour l'observation de l'océan Atlantique
  • ClimeFish pour examiner les changements climatiques
  • AquaSpace pour la croissance durable de l'aquaculture
  • DiscardLess pour régler le problème des prises rejetées
  • SponGES pour les éponges de grands fonds de l'océan Atlantique Nord
  • INMARE pour les applications industrielles des enzymes d'origine marine
  • ResponSEAble pour la promotion de l'intérêt à l'égard de l'océan Atlantique
  • PrimeFish pour la durabilité économique des secteurs des pêches et de l'aquaculture
  • Sea Change pour la compréhension océanique et les mesures visant à assurer la santé des océans et des mers

Expéditions de cartographie du fond marin

Les expéditions suivantes détaillent les itinéraires, les participants et les objectifs de recherche.

Cinquième expédition : juillet 2016

Cinquième expédition : juillet 2016

Le NGCC Louis S. Saint-Laurent a quitté Halifax le 22 juillet 2016 pour se rendre à Tromsø, en Norvège. Il s'agissait de la cinquième mission entreprise dans le cadre de l'Atlantic Ocean Research Alliance Canada-É.-U.-UE.

L'équipe a effectué des relevés dans l'océan Atlantique Nord afin de poursuivre les travaux réalisés en juillet 2015. Les données sur le fond marin qui seront recueillies contribueront à la General Bathymetric Chart of the Oceans (GEBCO).

Des étudiants et des scientifiques en début de carrière, du Canada et des États‑Unis, ont participé à l'expédition. Ils ont voyagé à bord du navire de la Garde côtière canadienne Louis S. St-Laurent et ont rédigé des blogues quotidiens en guise de chronique de la mission.

Les participants à l'expédition comprenaient :

  • le Service hydrographique du Canada (SHC) de Pêches et Océans Canada
  • le Fisheries and Marine Institute de la Memorial University de Terre‑Neuve‑et‑Labrador
  • le Center for Coastal and Ocean Mapping Joint Hydrographic Center de la University of New Hampshire
Quatrième expédition : mai 2016

Quatrième expédition : mai 2016

Un quatrième relevé cartographique du fond marin a été effectué dans le cadre de l' Atlantic Ocean Research Alliance, à bord du navire de recherche Celtic Explorer, du 11 au 21 mai 2016.

Cette expédition était menée par une équipe formée de 12 scientifiques du Canada et d'autres pays. Ils ont cartographié un tracé du fond marin de l'Atlantique entre St. John's, Terre-Neuve-et-Labrador, et Galway, Irlande. Cette mission s'appuyait sur les résultats obtenus lors de la première expédition réalisée dans le cadre de la déclaration de Galway, qui avait eu lieu en juin 2015.

Les participants à l'expédition comprenaient :

  • le College of Charleston (États-Unis)
  • la National University of Ireland
  • la Memorial University (Terre-Neuve-et-Labrador)
  • la Marine Institute and Geological Survey of Ireland (INFOMAR)
Troisième expédition : février 2016

Troisième expédition : février 2016

En février 2016, une opération de cartographie du transect entre Pointe-à-Pitre, Guadeloupe, et Ponta Delgada, São Miguel. Elle a été réalisée à bord du navire polyvalent de recherche L'Atalante qui appartient à l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer.

Des membres de Maritime Way Scientific Ltd. (Ottawa) ont également participé à l'expédition aux côtés des participants venus de France.

Deuxième expédition : juillet 2015

Deuxième expédition : juillet 2015

La deuxième expédition entreprise dans le cadre de la déclaration de Galway a eu lieu en juillet 2015. Elle visait à explorer le fond marin entre Halifax, Nouvelle‑Écosse, et Tromsø, Norvège, à bord d'un navire de la Garde côtière canadienne, le NGCC Louis S. St-Laurent.

L'équipe s'est servie d'un sonar multifaisceaux en eaux profondes pour :

  • obtenir des données océanographiques utiles
  • produire des images à haute résolution du fond marin
  • recueillir des données sur ses caractéristiques physiques :
    • dureté
    • profondeur
    • présence de couches de sédiments

Les scientifiques ont découvert de nombreuses caractéristiques volcaniques près de la dorsale médio-atlantique. Celle ayant la plus grande taille faisait 1 250 m de diamètre à la base et atteignait une hauteur de 280 m.

Les données recueillies serviront à approfondir notre compréhension :

  • de la navigation
  • de la conservation
  • des habitats des fonds marins

Les participants à l'expédition comprenaient :

  • le Marine Institute and Geological Survey of Ireland (INFOMAR)
  • la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) des États-Unis
  • le Service hydrographique du Canada (SHC) de Pêches et Océans Canada
  • le Fisheries and Marine Institute de la Memorial University de Terre‑Neuve‑et‑Labrador
Première expédition : juin 2015

Première expédition : juin 2015

Le navire de recherche Celtic Explorer, navire de recherche irlandais, a entrepris la première expédition dans le cadre de la déclaration de Galway.

En juin 2015, ce navire a effectué une opération de cartographie entre St. John's, Terre-Neuve-et-Labrador, et Galway, Irlande.

L'équipe internationale qui se trouvait à bord a recueilli des données sur les caractéristiques physiques du fond marin, notamment sur :

  • l'eau
    • dureté
    • agitation
    • profondeur
  • la présence de géorisques

Sur le plateau de Terre-Neuve-et-Labrador, l'équipe a découvert une superficie de 235 kilomètres carrés marquée par des :

  • icebergs
  • chenaux de sédiments enfouis
  • caractéristiques d'anciennes moraines glaciaires

Les participants à l'expédition comprenaient :

  • le Portuguese Institute for Sea and Atmosphere
  • le Marine Institute and Geological Survey of Ireland (INFOMAR)
  • la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) des États-Unis
  • le Fisheries and Marine Institute de la Memorial University de Terre‑Neuve‑et‑Labrador

Déclaration de Galway

Navire de recherche Celtic Explorer

Commission européenne

Memorial University de Terre-Neuve

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :
Date de modification :