Sélection de la langue

Recherche

Enregistreurs satellites

Les émetteurs satellites sont des capteurs miniatures qui enregistrent des données physiques telles que la profondeur, la vitesse de nage, la température de l'eau, la salinité, etc., à des intervalles réguliers (p. ex., aux dix secondes). Quand l'animal refait surface, un conductimètre sur l'émetteur déclenche la transmission des données lorsque celui-ci est hors de l'eau. Le signal peut être capté par un satellite Argos si un de ces satellites passe au-dessus de l'animal dans un diamètre de 5 000 km. Les satellites Argos orbitent selon une trajectoire polaire, chacun passant au-dessus des pôles Nord et Sud environ 14 fois par jour. Les données reçues par le satellite sont retransmises à une station au sol où elles sont disponibles pour les chercheurs.

Les enregistreurs satellites peuvent également fournir des données sur la localisation de l'animal. Les satellites tournant en orbite autour de la terre à une vitesse connue et les émetteurs ayant une fréquence de transmission constante, la mesure du décalage Doppler entre les réceptions consécutives de signaux permet de calculer la position de l'émetteur. Les émetteurs peuvent également être munis d'un récepteur GPS et peuvent donc émettre la position de l'animal au satellite Argos conjointement aux autres variables mesurées. Davantage de renseignements sur le système des satellites ARGOS satellite sont disponibles à l'adresse: http://www.argos-system.org/fr/ Les émetteurs satellites ont été déployés sur divers mammifères marins au Canada, notamment les phoques, les bélugas, les rorquals bleus, etc.

Dans l'est de la baie d'Hudson, les animaux ont tendance à rester dans la zone de l'arc, puis migrent vers le nord et à l'extérieur de la baie d'Hudson pendant l'automne. Il est possible de suivre les différents individus et d'obtenir d'autres données des émetteurs, comme des profils de température et de profondeur qui fournissent des renseignements sur les conditions océanographiques.

Des émetteurs ont également été déployés sur des phoques. Les animaux sont capturés au printemps, gardés en captivité jusqu'à ce que la mue soit terminée, puis relâchés. On peut ensuite suivre leurs mouvements pendant les dix mois suivants, période où ils complèteront leur migration annuelle vers l'Arctique puis en reviendront.

Déplacements de bélugas munis d'émetteurs satellites. Tous les animaux ont été capturés à Grande Rivière de la Baleine.

Déplacements de bélugas munis d'émetteurs satellites. Tous les animaux ont été capturés à Grande Rivière de la Baleine.

Déplacements d'un béluga muni d'un émetteur en juillet 2004 à Little Whale River. La position finale provient de la baie d'Ungava en novembre 2004.

Déplacements d'un béluga muni d'un émetteur en juillet 2004 à Little Whale River. La position finale provient de la baie d'Ungava en novembre 2004.

Profil de température en fonction de la profondeur d'un béluga muni d'un émetteur satellite dans la baie d'Ungava.

Profil de température en fonction de la profondeur d'un béluga muni d'un émetteur satellite dans la baie d'Ungava.

Déplacements de phoques du Groenland capturés au Front (côte nord-est de Terre-Neuve) et relâchés après la mue à St. John's, TN. Chaque couleur montre la migration des différents phoques de St. John's vers le nord puis à nouveau vers le sud à l'hiver suivant.

Déplacements de phoques du Groenland capturés au Front (côte nord-est de Terre-Neuve) et relâchés après la mue à St. John's, TN. Chaque couleur montre la migration des différents phoques de St. John's vers le nord puis à nouveau vers le sud à l'hiver suivant.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :
Date de modification :