Zone de protection marine du mont sous-marin SGaan Kinghlas-Bowie (ZPM SK-B)

Remarque :

Les cartes, diagrammes et coordonnées sur ce site Web sont fournis à titre indicatif seulement et ne doivent pas être utilisés pour la pêche, la navigation ou autres. Veuillez consulter le Règlement sur la zone de protection marine ou communiquer avec votre bureau régional de Pêches et Océans Canada pour obtenir les coordonnées officielles.

En bref
Carte : Zone de protection marine du mont sous-marin SGaan Kinghlas-Bowie (ZPM SK-B)

Carte : Zone de protection marine du mont sous-marin SGaan Kinghlas-Bowie (ZPM SK-B)

Ensemble de données sur les ZPM disponible.

Logo du mont sous-marin SGaan Kinghlas–Bowie

Logo du mont sous-marin SGaan Kinghlas-Bowie

En bref

Emplacement

À l'ouest de Haïda Gwaii, en Colombie-Britannique; biorégion de l’extracôtière du Pacifique.

Contribution approximative en superficie (km2) aux objectifs de conservation marine

6 103 km2

Contribution approximative en pourcentage de couverture aux objectifs de conservation marine

0,11%

Date de désignation

Avril 2008 (en vertu de la Loi sur les océans)
(Aire marine protégée Haïda depuis 1997)

Objectifs de conservation

Conserver et protéger la biodiversité et la productivité biologique uniques de l’écosystème marin de cette zone, où se trouvent les monts sous-marins ainsi que les eaux environnantes, les fonds marins et le sous-sol. 

Interdictions

Le Règlement sur la ZPM SK-B interdit dans cette zone toute activité qui perturbe, endommage, détruit ou enlève tout organisme marin vivant ou toute partie de son habitat ou du fond marin. De plus, il est interdit de mener toute activité, y compris déposer, déverser ou rejeter une substance dans la ZPM, qui peut entraîner la perturbation, l’endommagement, la destruction, ou l’enlèvement de tout organisme marin vivant ou de toute partie de son habitat au sein de la zone. Certaines activités peuvent être menées au sein de la ZPM (appelées « exceptions » dans le Règlement sur la ZPM SK-B) selon des conditions précises.

Contexte environnemental

Le mont sous-marin SGaan Kinghlas-Bowie est situé à 180 kilomètres au large des côtes de la Colombie-Britannique à l’ouest de Haida Gwaii dans le nord-est du Pacifique. Les limites de la ZPM SK-B comprennent les monts sous-marins SGaan Kinghlas-Bowie, Hodgkins et Davidson ainsi que les eaux environnantes, le fond et le sous-sol marins.
Les monts sous-marins sont des montagnes sous-marines formées par l’activité volcanique qui se dressent sur le plancher océanique, mais qui n’atteignent pas la surface. Le mont sous-marin SK-B possède deux terrasses distinctes à des profondeurs de 65-100 m et 220-250 m, et s’élève jusqu’à 24 m sous la surface de l’eau. Du point de vue géologique, le mont sous-marin est relativement jeune, puisqu’il s’est formé il y a moins d’un million d’années. On pense que le mont sous-marin SK-B a été une île volcanique active il y a environ 18 000 ans, pendant la dernière période glaciaire.  

On dispose de peu d’informations sur la dynamique des eaux dans la zone, mais les recherches océanographiques effectuées sur un site semblable situé à proximité indiquent que la couche supérieure de l’océan à lʼemplacement du mont sous-marin SK-B contient probablement une zone d’eau froide riche en nutriments avec un niveau élevé de mélange. Ces conditions pourraient permettre la hausse de la croissance du phytoplancton, et ainsi favoriser les communautés hautement productives que l’on trouve souvent sur les monts sous-marins peu profonds.

La ZPM SK-B est aussi touchée par des tourbillons régionaux, appelés « tourbillons Haïda ». On pense que les tourbillons Haïda transportent des eaux côtières riches en larves de poisson, en plancton et en nutriments, tels que le nitrate et le fer, jusqu’à la ZPM SK-B, où elles s’installent et mûrissent.

Écosystème

Écosystème

Les différents phénomènes océanographiques présents sur le mont sous-marin SK-B appuient une communauté biologique riche et unique qui, en dépit de la faible profondeur, comprend une combinaison d’espèces de haute mer (salpes), d’espèces vivant en profondeur (zaproras et galatées), et d’espèces côtières des zones intertidale et infratidale peu profonde (taaXuu [moules de Californie] et k’aay [laminaires à feuille divisée]).

Les enquêtes menées à propos de l’écologie du mont sous-marin ont indiqué qu’en raison de la limpidité de l’eau, la lumière pouvait pénétrer jusqu’à une profondeur de 40 m ou plus. Les algues les plus grandes et les plus remarquables, les ngaalaagaas (Desmarestia ligulata), ont été repérées à 38 m de profondeur. En ce qui concerne la plupart des espèces d’algues, leur présence sur le mont sous-marin SK-B donne lieu à de nouveaux records de profondeur, étant donné que les algues marines benthiques se trouvent rarement à des profondeurs supérieures à 20 m dans les eaux côtières.

En 2015, une gin gii hlk’uuwaansdlagangs (éponge siliceuse) a été découverte dans la ZPM SK-B; il s’agissait du premier spécimen du genre Doconesthes découvert en dehors de l’océan Atlantique Nord, et le tout premier dans l’océan Pacifique. L’année suivante, deux échantillons de skwaank’aa (éponges) ont été identifiés comme de nouvelles espèces précédemment inconnues des scientifiques (Rhabdocalyptus trichotis et Pinulasma bowiensis). Ces découvertes laissent à penser que la ZPM peut contenir d’autres espèces qui sont à l’heure actuelle inconnues dans le Pacifique Nord, et cela montre l’importance des recherches en cours et de la surveillance dans la zone.

Un loup ocellé sort de son abri entouré d’anémones et d’algues © Pêches et Océans Canada

Un loup ocellé sort de son abri entouré d’anémones et d’algues © Pêches et Océans Canada

Anémone pourpre entourée de zoanthidés coloniaux © Pêches et Océans Canada

Anémone pourpre entourée de zoanthidés coloniaux © Pêches et Océans Canada

Gestion et conservation

Gestion et conservation

Transcription

Depuis plus d’un décennie, la Nation haïda et le gouvernement du Canada travaillent ensemble.

Pour protéger la zone de protection marine du mont sous-marin SGaan Kinghlas-Bowie.

Cette zone, unique sur le plan écologique et culturel.

Contient l’un des monts sous-marins les moins profonds de l’océan Pacifique Nord.

Cette montagne sous-marine offre un habitat biologiquement riche aux espèces en péril.

Il offre une importante zone d’alimentation pour les oiseaux de mer, les poissons et les mammifères marins.

Comme l’épaulard et le flétan.

Cette zone se situe au large de la côte de Haïda Gwaii, en Colombie-Britannique.

Ensemble, nous la préservons pour les générations actuelles et futures.

Le Protocole dʼentente (en anglais seulement)  conclu entre la Nation haïda, représentée par le Conseil de la nation haïda (CNH), et le Canada, représenté par la ministre des Pêches et des Océans, souligne les principes d’une relation axée sur le respect et la compréhension mutuels, et prévoit la planification et la gestion en coopération de la ZPM SK-B, y compris en suivant une approche de cogestion adaptative. Le Protocole d’entente souligne la responsabilité partagée de la Nation haïda et du Canada (les « parties ») en ce qui concerne la protection et la conservation de la ZPM SK-B pour le bien-être, l’éducation et le plaisir des générations actuelles et futures. Dans le cadre de cette entente, les deux parties se sont engagées à collaborer par l’entremise d’un conseil de gestion afin de mettre au point un plan de gestion pour contribuer à la protection de la ZPM SK-B.

Le conseil de gestion comprend deux représentants du CNH et deux représentants du MPO désignés par les parties respectives. Le conseil de gestion vise à opérer sur la base du consensus, et il présente des recommandations au CNH et au ministre des Pêches et des Océans aux fins de considération.

Un comité consultatif fournit également des conseils en ce qui a trait à la gestion de la ZPM SK-B. Le comité consultatif correspond à un groupe composé de multiples intervenants qui travaillent de concert pour fournir des conseils au conseil de gestion en ce qui concerne la planification et la gestion de la ZPM.

Règlement sur la zone de protection marine du mont sous-marin Bowie (DORS/2008-124)

Résumé de l’étude d’impact de la réglementation

Plan de gestion de la zone de protection marine du mont sous-marin SGaan Kinghlas-Bowie Gin siigee tl’a damaan kinggangs gin k’aalaagangs 2019

We all take care of SG̱aan Ḵinghlas (2017) (en anglais seulement)

Council of Haida Nation Marine Planning Program (en anglais seulement)

Demandes d'activités

Demande d’activité dans la ZPM du mont sous-marin SGaan Kinghlas-Bowie

Selon le Règlement sur la ZPM SK-B, les activités de recherche et de surveillance scientifiques ainsi que les activités éducatives ou de tourisme maritime commercial sont permises dans la ZPM SK-B si elles sont conformes aux buts et objectifs du plan, sensibilisent davantage le public à la zone et sont approuvées au moyen d’un plan d’activités.

Commencer le processus de demande d'activité

Recherche et publications

Recherche et publications

L’équipage à bord du navire d’exploration Nautilus qui effectue soigneusement l’immersion du Hercules, un véhicule télécommandé, pendant l’expédition de 2018 au mont sousmarin SK-B. Source : Oceans Network Canada

L’équipage à bord du navire d’exploration Nautilus qui effectue soigneusement l’immersion du Hercules, un véhicule télécommandé, pendant l’expédition de 2018 au mont sousmarin SK-B. Source : Oceans Network Canada

Indicateurs, protocoles et stratégies de surveillance pour la zone de protection marine du mont sous-marin Bowie (Sgaan Kinghlas) (2011)

Protocole dʼentente (en anglais seulement) signé en avril 2007 entre le gouvernement du Canada et le Conseil de la nation haïda (CNH)

Plan de gestion de la zone de protection marine du mont sous-marin SGaan Kinghlas-Bowie Gin siigee tl’a damaan kinggangs gin k’aalaagangs (2019)

Ecosystem Overview Report (2003) (en anglais seulement)

Date de modification :