Sélection de la langue

Recherche

Fonds pour la restauration côtière : Projets situés à Terre-Neuve-et-Labrador

Gestion et restauration côtière d'Elmastukmek (baie des îles), Terre Neuve

Bénéficiaire : Humber Arm Environmental Association Inc.

Réalisations du projet : En collaboration avec les partenaires, une superficie totale de 700 m2 a été transplantée de zostère. Celle ci abrite maintenant des habitats d'importance écologique qui appuient diverses communautés de poissons et d'invertébrés marins le long de l'habitat côtier de la région d'Elmastukmek.

Le repérage et la restauration des herbiers de zostère et des zones d'érosion ont favorisé la présence du fondule barré et de l'anguille d'Amérique dans la zone.

Affectation de fonds : 1 200 000 $ sur 3 ans

Partenaires :

Annonce aux médias :

Le gouvernement du Canada investit dans l'habitat aquatique dans le cadre du Plan de protection des océans


Restaurer l'écosystème côtier de la baie Placentia

Bénéficiaire : Fisheries and Marine Institute de l'Université Memorial de Terre Neuve

Réalisations du projet : La restauration de la zostère par la transplantation de gazon en plaques s'est avérée efficace dans 4 des 5 sites de restauration visés par le projet. L'utilisation de méthodes éprouvées pour la dispersion des semences et la transplantation du gazon en plaques ainsi que la surveillance continue de la nouvelle couverture de zostère de 10 hectares favoriseront la réussite des travaux de restauration dans l'avenir, avec l'aide de la Première Nation de Miawpukek.

L'équipe du projet a atténué les facteurs de stress des herbiers de zostère et des sites de restauration en éliminant 375 tonnes métriques de crabes verts, une espèce envahissante. On a également réussi à améliorer l'habitat côtier en installant 57 récifs artificiels dans les eaux profondes entourant les sites de restauration.

Affectation de fonds : 4 779 255 $ sur 5 ans

Partenaires :

Dôme de récif artificial en preparation. Ces dômes ont été utilisés pour rétablir l'habitat marin à Placentia Bay (Terre-Neuve)

Dôme de récif artificial en preparation. Ces dômes ont été utilisés pour rétablir l'habitat marin à Placentia Bay (Terre-Neuve)

Autre sorte de structure de récif articifiel appelée gâteau à étages en préparation à Placentia Bay (Terre-Neuve)

Autre sorte de structure de récif articifiel appelée gâteau à étages en préparation à Placentia Bay (Terre-Neuve)

Annonce aux médias :

Un important investissement est effectué dans le cadre du fonds pour la restauration côtière visant à restaurer la santé de l'écosystème de la baie Placentia, à Terre-Neuve-et-Labrador

Vidéo:

Nouveaux récifs artificiels pour la morue et le homard


Restauration de la berge – Première Nation Miawpukek

Bénéficiaire : Mi'kmaq Alsumk Mowimsikik Koqoey Association

Réalisations du projet : L'équipe du projet a construit une structure de biorestauration le long des berges de la Conne River. La structure a aidé à réduire l'érosion éventuelle du banc d'argile, ce qui a permis la restauration et la stabilisation de 1 240 m2 de berges touchées par l'érosion.

En collaboration avec les partenaires, le groupe a réalisé les objectifs du projet par l'excavation, la construction et le placement de cages le long du pied du remblai sur la Conne River.

Affectation de fonds : 404 100 $ sur 2 ans

Partenaires :

Vue de la rivière Conne enneigée (Terre-Neuve)

Vue de la rivière Conne enneigée (Terre-Neuve)

Résultats de la stabilisation des berges de la rivière Conne à la fin de la première année du projet.

Résultats de la stabilisation des berges de la rivière Conne à la fin de la première année du projet.

Annonce aux médias :

Important investissement dans le cadre du Fonds pour la restauration côtière visant à restaurer la santé de l'écosystème marin de Conne River, à Terre-Neuve-et-Labrador


Intendance de la surveillance et de la restauration des habitats côtiers pour les espèces prioritaires

Bénéficiaire : WWF-Canada

Réalisations du projet : L'équipe du projet a corrigé des lacunes importantes dans les données sur les habitats côtiers des espèces prioritaires, notamment le capelan. À l'échelle de Terre Neuve, WWF-Canada et ses partenaires ont effectivement réussi à réduire le nombre de barrages de castors à enlever des cours d'eau hébergeant des salmonidés. Conçus par le Beaver Institute, des dispositifs permettant aux poissons de traverser les barrages de castor ont été installés et surveillés. Ils permettrent aux poissons de remonter la rivière, peu importe les dimensions du barrage, préservant ainsi l'habitat d'élevage de poissons en amont qui est essentiel à la survie des jeunes salmonidés.

En partenariat avec le CCN, l'équipe du projet a réussi à cerner les menaces pour l'habitat et les obstacles à la migration du poisson afin d'accorder la priorité aux sites de restauration pour :

Affectation de fonds : 3 789 720 $ sur 5 ans

Partenaires :

Rivage de Ship Cove, à Terre-Neuve.

Rivage de Ship Cove, à Terre-Neuve.

Rivage de Ship Cove, à Terre-Neuve.

Rivage de Ship Cove, à Terre-Neuve.

Annonce aux médias :

Pêches et Océans Canada affecte plus de 3 millions de dollars au projet des habitats côtiers du Fonds mondial pour la nature à Terre-Neuve-et-Labrador

Date de modification :