Sélection de la langue

Recherche

Opération Driftnet

L'Opération Driftnet est l'un des moyens que prend la Commission des poissons anadromes du Pacifique Nord (CPAPN) pour faire respecter l'interdiction des filets dérivants en haute mer, décrétée par les Nations Unies. Le Canada, les états-Unis, la Fédération de Russie, la Corée du Sud et le Japon font partie de la CPAPN, et la Chine, sans en être membre, y collabore également.

Les patrouilleurs ratissent plus de 4 millions de kilomètres carrés du Pacifique Nord durant l'Opération Driftnet. Les activités de surveillance s'effectuent du début du printemps à l'automne.

Les patrouilles de l'Opération Driftnet ont débuté en 1993 après que les Nations Unies eurent imposé un moratoire sur la pêche en haute mer à grande échelle au filet dérivant et eurent interdit l'utilisation de filets longs de plus de 2,5 kilomètres. Quatre pays bordant le Pacifique y participaient au départ, soit les états-Unis, la Russie, le Japon et le Canada. La Corée du Sud s'est jointe au groupe en 2003, suivie de la Chine en 2006.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :
Date de modification :