Sélection de la langue

Recherche

La pêche au homard dans la région du Golfe

La pêche au homard dans la région du Golfe

Durable Culturelle Historique Sociale

À propos du homard

Le homard d'Amérique (Homarus americanus) est très répandu dans les eaux côtières allant du sud du Labrador au New Jersey (États-Unis), et les principales pêches sont concentrées dans le golfe du Saint-Laurent et le golfe du Maine.

*Source: Le Conseil canadien du homard

Une pêche ancrée dans notre histoire

Des fouilles archéologiques révèlent que les Autochtones ont pêché le homard pendant des siècles au moyen de différents engins de pêche. Dès leur arrivée en Amérique du Nord, les Européens ont, eux aussi, tiré parti de cette ressource.
1868 Adoption de la première Loi sur les pêches
1873 Un décret interdit la capture des homards à carapace molle, des femelles œuvées et des homards de moins de 1,5 livre
1934 Création des premières zones de pêches
1967 Mise en place de la politique de restriction de l'accès, afin de restreindre le nombre de titulaires de permis
1977 Adoption d'un programme visant à réduire le nombre d’entreprises de pêche, par lequel 600 permis ont été retirés de la pêche du Golfe
1982 Mise en œuvre de la politique des pêcheurs « Bonafide » qui a pavé la voie vers une gestion des pêches dans l'intérêt des pêcheurs
1990 Jugement Sparrow de la Cour Suprême du Canada statuant que le droit des Autochtones de pêcher le homard et d’autres espèces à des fins alimentaires, sociales et rituelles est prioritaire sur tous les autres usages de la pêche
1999 Le droit - fondé sur les traités de «paix et amitié» de 1760 et 1761 - des Premières nations de l’Atlantique et du Québec de participer à la pêche commerciale du homard entre autres espèces est reconnu par la Cour suprême du Canada dans le jugement Marshall
1995 Rapport du Conseil pour la conservation des ressources halieutiques (CCRH) sur l'état des stocks qui révèle que "nous prenons trop et en laissons trop peu".
2007 2e rapport du CCRH recommandant d’établir une cible de conservation, de réduire l’effort de pêche et d'obtenir des pêcheurs des données complètes sur leurs activités de pêche et leurs débarquements
2009 Adoption du Programme de mesures de durabilité pour l'industrie du homard de 65 millions $, qui a entraîné le retrait de plus de 24 000 casiers et de 280 permis de pêche

La pêche dans la communauté

DANS LA RÉGION DU GOLFE, ENVIRON

Gérer la ressource pour l'avenir

La pêche au homard de la région du Golfe est certifiée durable par le Marine Stewardship Council depuis quelques années. L'industrie s'engage à conserver la ressource et à protéger l'écosystème.

Débarquements

Des exportations qui rapportent*

En 2014, les exportations de homard représentaient

Valeur des exportations

N.-B.  2012 : 476 000 $ ; 2013 : 494 000 $ ; 2014 : 631 000$ et 2015 : 666 000$
N.-É. 2012 : 374 000$ ; 2013 : 435 000$ ; 2014 : 576 000$ et 2015 : 733 000$
I.-P.-É. 2012 : 134 000$ ; 2013 : 144 000$ ; 2014 : 199 000$ et 2015 : 182 000$

Les États-Unis sont le principal marché d’exportation du homard des provinces maritimes, suivis de la Chine et des pays d’Europe.
Les exportations de homards des provinces maritimes dans les pays d’Europe ont rapporté 149 M $ (9 %), les exportations vers les États-Unis, 1 278 M$ (75 %) et les exportations vers les pays d’Asie, 285 M $ (16 %).

*Statistique Canada. Les données sur l'exportation sont pour l'ensemble du N.-B., de l'Î.-P.-E. et de la N.-É. Les données se limitant à la pêche dans la région administrative du Golfe ne sont pas disponibles.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :
Date de modification :