Sélection de la langue

Recherche

Document de recherche 2001/055

Conditions océanographiques physiques en 2000 sur la plate-forme Scotian et dans le golfe du Maine

Par Drinkwater, K., B. Petrie, R. Pettipas, L. Petrie and V. Soukhovtsev

Résumé

Une étude des conditions océanographiques physiques en 2000 sur la plate-forme Scotian et dans le golfe du Maine, ainsi que dans les zones hauturières avoisinantes, est présentée. Des températures chaudes dominaient dans la région, et ce, à toutes les profondeurs. Les températures superficielles côtières de la mer, les relevés des pêcheries, les données de récoltes manuelles le long d'un transect, ainsi que les stations de surveillance fixes et autres stations de CTP, indiquent toutes que les températures superficielles étaient largement supérieures à la normale pendant toute l'année. Dans les zones du nord-est de la plate-forme Scotian, la tendance au réchauffement des eaux sous-marines s'est poursuivie, les températures étant supérieures à la normale et légèrement plus élevées que celles de 1999. Cette situation survient après une période d'une quinzaine d'années où les températures étaient inférieures à la normale, les températures minimales ayant été enregistrées entre le début et le milieu des années 1990. Les mesures effectuées en eaux profondes, sur la plate-forme comme dans le golfe du Maine, indiquent que les températures élevées, qui ont suivi l'épisode d'eaux froides de 1998, se poursuivent. Les températures près du fond, sur toute la plate-forme Scotian, étaient aussi supérieures à la normale en 2000 et la partie du fond couverte par les eaux froides a sensiblement diminué. Les eaux froides des couches intermédiaires provenant du golfe du Maine étaient aussi plus chaudes que d'habitude. Les eaux chaudes du talus continental étaient situées au large et il n'y avait aucune indication d'eaux froides du talus continental le long de la plate-forme Scotian ou au large du golfe du Maine en 2000. Bien que, dans la colonne d'eau supérieure (entre la surface et 50 m de profondeur) située au-dessus de la plate-forme Scotian, a généralement diminué en 2000, par rapport à la situation en 1999, elle était tout de même plus importante que la normale. Le front plate-forme/talus et le Gulf Stream étaient situés beaucoup plus près du rivage que d'habitude. Dans le cas du Gulf Stream, sa position était la deuxième plus rapprochée du rivage de toutes les observations effectuées en 29 ans.

Avis d’accessibilité

Ce document est disponible en format PDF. Si le document suivant ne vous est pas accessible, veuillez communiquer avec le Secrétariat pour l’obtenir sous une autre forme (par exemple un imprimé ordinaire, en gros caractères, en braille ou un document audio).

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :
Date de modification :