Sélection de la langue

Recherche

Réponse des Sciences 2017/009

Examen des points de référence utilisés dans l’approche de précaution pour la crevette nordique (Pandalus borealis) dans la zone de pêche à la crevette 6

Contexte

Les indices de biomasse de la crevette dans la zone de pêche à la crevette (ZPC) 6 ont diminué pour atteindre les niveaux les plus bas dans la série chronologique du relevé de 20 ans. Les avis scientifiques (MPO 2014 et 2016) associent la chute des taux de production des crevettes à la tendance récente au réchauffement, à la prolifération précoce du phytoplancton, à la hausse de la biomasse des poissons prédateurs et à la pêche. L’indice de la biomasse exploitable devrait rester faible ou continuer à diminuer à court terme, si l’on suppose que les conditions demeureront défavorables.

L’actuel cadre de l’approche de précaution pour la crevette nordique dans la ZPC 6 a été élaboré par un groupe de travail comprenant des participants de l’industrie, du Secteur de la gestion des écosystèmes et des pêches de Pêches et Océans Canada (MPO), du Secteur des sciences du MPO, du gouvernement de Terre­Neuve­et­Labrador et de groupes autochtones. Il a été créé à la suite de l’atelier sur l’approche de précaution pour les stocks et pêcheries canadiens de crevette, en 2008 (MPO 2009). Participaient à cet atelier des représentants du Secteur de la gestion des écosystèmes et des pêches du MPO, du Secteur des sciences du MPO, du gouvernement de Terre­Neuve­et­Labrador, de groupes autochtones et de l’industrie. Les points de référence provisoires et les règles de contrôle des prises conçus par ce groupe de travail sont utilisés dans les évaluations depuis 2010.

Compte tenu des changements dans les conditions environnementales et des communautés de poissons prédateurs des plateaux de Terre-Neuve-et-Labrador, le Secteur de la gestion des écosystèmes et des pêches a demandé au Secteur des sciences d’évaluer les risques associés à de nouveaux points de référence provisoires potentiels en supposant que le taux de prélèvement maximal demeurera à 10 % si l’indice de la biomasse du stock reproducteur femelle diminue en deçà du point de référence limite actuel de 82 000 t (règle de contrôle des prises en vigueur). Par conséquent, un processus de réponse des Sciences a été entrepris le 25 janvier 2017. Depuis l’examen régional par les pairs de l’évaluation de la crevette nordique et de la crevette ésope de 2016 (MPO 2016), aucune nouvelle donnée n’est disponible aux fins d’examen.

La possibilité d’avoir un modèle d’évaluation et un autre cadre révisé de l’approche de précaution sera étudiée et soumise à un examen par les pairs lors d’une réunion sur le cadre dans deux ou trois ans.

Les objectifs du processus de réponse des Sciences étaient les suivants :

Réaliser un examen sommaire des renseignements existants sur ce qui suit :

  1. Les changements environnementaux, les modifications de la communauté de poissons, les estimations de la consommation et l’impact de celles­ci sur la production nette de la crevette.
  2. Les changements des conditions de productivité pour la crevette, et le fait que l’on s’attend ou non à ce que ces changements continuent à court, à moyen et à long terme. Cela comprend l’examen de renseignements disponibles recueillis par l’intermédiaire de relevés et de la pêche avant 1995.
  3. Le rôle de la crevette en tant qu’espèce fourragère en tenant compte de l’approche de gestion écosystémique.

Tenir des discussions sur :

  1. La pertinence des points de référence en place pour la crevette nordique, étant donné les changements récents dans l’écosystème et l’environnement; déterminer également s’il existe d’autres points de référence provisoires qui pourraient être utilisés.
  2. Les descriptions qualitatives des risques (notamment les incertitudes et les limites) associés aux points de référence approximatifs provisoires actuels et potentiels, en reconnaissant qu’il n’y a pas de modèle pour ce stock.

La présente réponse des Sciences découle du processus de réponse des Sciences le 25 janvier 2017 sur la Mise à jour de l’indicateur de l’état des stocks de crevette nordique de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent.

Avis d’accessibilité

Ce document est disponible en format PDF. Si le document suivant ne vous est pas accessible, veuillez communiquer avec le Secrétariat pour l’obtenir sous une autre forme (par exemple un imprimé ordinaire, en gros caractères, en braille ou un document audio).

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :
Date de modification :