Sélection de la langue

Recherche

Document de recherche 2009/019

Évaluation des stocks de harengs de la Colombie-Britannique en 2008 et prévisions de prises potentielles en 2009

Par J. Schweigert, L.B. Christensen et V. Haist

Résumé

On a procédé à l’évaluation de l’abondance des stocks de harengs dans les eaux de la Colombie-Britannique en 2008 et à l'établissement de prévisions pour 2009 en utilisant une variante (MPAHv2) du modèle des prises selon l'âge pour le hareng adopté l'an passé (MPAH). Les évaluations ont été menées pour les principales zones d’évaluation des stocks et pour les stocks moins importants des zones 2W et 27. Toutes les données biologiques disponibles sur les prélèvements totaux, la ponte et la composition selon l’âge et la taille des reproducteurs en migration ont été prises en compte pour déterminer les niveaux d’abondance actuels. La saison 2008, qui constitue la deuxième évaluation post-Larocque, a de nouveau été marquée par un programme de collecte de données réduit. La collecte d’échantillons biologiques a été réduite dans toutes les zones, tout comme la couverture des relevés effectués en plongée. En outre, certains reproducteurs ayant été détectés dans les eaux profondes de la côte ouest de l’île de Vancouver n’ont pas fait l’objet d’un relevé adéquat. Toutes les données disponibles ont néanmoins été incluses dans une base de données Access, résumées et utilisées pour l’évaluation des stocks. Pour l'ensemble de la côte, l'abondance du hareng a diminué en 2008. La biomasse d'avant les pêches a été estimée à 77 500 tonnes métriques (t), ce qui représente une diminution de 27 % par rapport au niveau des stocks de 2007 (105 100 t).  En 2008, le recrutement de la classe d'âge de 2005 a été globalement médiocre en tous points de la côte, à cause de conditions environnementales exceptionnelles pendant la période allant de la ponte au stade juvénile.  L'abondance a diminué légèrement dans toutes les zones, et dans des proportions plus importantes dans les deux stocks du sud. Les projections de stocks pour 2009 indiquent que l’abondance ne pourra soutenir la pêche dans trois zones d’évaluation : les îles de la Reine-Charlotte, la côte ouest de l’île de Vancouver et la côte centrale. L'estimation du surplus de hareng exploitable en Colombie-Britannique en 2009 (20 % de la biomasse prévue du stock reproducteur de 2009) dans les deux autres zones s'établit à 3 468 tonnes pour la zone de Prince Rupert et 11 797 tonnes pour le détroit de Georgie.

Avis d’accessibilité :

Ce document est disponible en format PDF. Si le document suivant ne vous est pas accessible, veuillez communiquer avec le Secrétariat pour l’obtenir sous une autre forme (par exemple un imprimé ordinaire, en gros caractères, en braille ou un document audio).

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :
Date de modification :