Sélection de la langue

Recherche

Document de recherche 2007/081

Études initiales sur les impacts possibles de la réduction des relevés de la ponte et de l’échantillonnage biologique sur l’évaluation des stocks et les conseils relatifs à la gestion de la pêche du hareng

Par Haist, V., et J. Schweigert

Résumé

L’évaluation des stocks de hareng de la Colombie-Britannique s’appuie sur une riche base de données englobant les relevés d’abondance du stock de reproducteurs échelonnés sur 56 ans. Bien qu’au fil du temps, la collecte de ces données ait relevé de différents secteurs de compétence, certains changements récents pourraient nuire à notre capacité de maintenir les programmes d’acquisition de données aux niveaux de qualité antérieurs. En conséquence, certaines préoccupations ont été soulevées quand aux effets possible d’une dégradation des systèmes de collecte de données sur l’évaluation des stocks et les conseils à propos de la gestion de la pêche du hareng.

La présente étude fait appel à la simulation pour mesurer l’effet de différents degrés d’effort dans le cadre des programmes de relevés de ponte et d’échantillonnage biologique sur l’évaluation des stocks de hareng. De manière plus précise, le but était de découvrir dans quelle mesure les évaluations des stocks de 2006 auraient varié dans l’éventualité où les programmes de collecte de données auraient subi de récents changements.

Les résultats obtenus par simulation permettent d’en arriver à certaines conclusions d’ordre général quant aux répercussions possibles de coupures dans les programmes de relevés de la ponte et d’échantillonnage biologique sur l’évaluation des stocks de hareng et la formulation d’avis sur la gestion de la pêche. Des changements apportés au programme qui ne toucheraient que l’échantillonnage biologique n’auraient que très peu de répercussions sur les évaluations de la biomasse génitrice. Leur impact serait cependant plus marqué sur les prévisions des stocks et l’évaluation des rendements potentiels sans toutefois de biais évidents. Des coupures dans l’effort de relevés de la ponte introduiraient un biais négatif dans les données en résultant, ce qui se traduirait par un biais négatif d’un degré comparable dans les évaluations d’abondance des reproducteurs. L’emploi d’un modèle apte à reproduire synthétiquement à la fois les données sur la ponte et sur la composition du stock selon l’âge permettrait de compenser l’erreur dans une certaine mesure dans la prévision des stocks, surtout si les relevés de ponte biaisés ne concernent que quelques années seulement. Pour ce qui est des simulations révélant l’impact des coupures sur la qualité des données, aussi bien de l’échantillonnage biologique que des relevés de pontes, elles montrent que les prévisions des stocks sont plus sévèrement touchées et comportent des biais négatifs plus importants que dans le cas des simulations limitées aux relevés de ponte.

Les résultats des simulations étaient essentiellement voués à illustrer plutôt qu’à quantifier l’effet direct de différents degrés d’effort d’échantillonnage sur l’évaluation des stocks et la formulation des avis sur la gestion des pêches. L’évaluation du compromis à faire entre la diminution des échantillonnages (et des coûts afférents) et l’exactitude et la précision de l’évaluation des stocks de harengs dépasse le cadre de la présente analyse. Toute analyse menée dans cette optique exigerait l’élaboration d’un modèle entièrement dédié.

Avis d’accessibilité :

Ce document est disponible en format PDF. Si le document suivant ne vous est pas accessible, veuillez communiquer avec le Secrétariat pour l’obtenir sous une autre forme (par exemple un imprimé ordinaire, en gros caractères, en braille ou un document audio).

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :
Date de modification :