Sélection de la langue

Recherche

Document de recherche 2007/047

Un cadre d’évaluation du risque pour les stocks de hareng du Pacifique en Colombie-Britannique

Par Schweigert, J.F., C. Fu, C.C. Wood et T.W. Therriault

Résumé

Un cadre d’évaluation du risque a été établi afin de déterminer les points de référence limite de la conservation des espèces exploitées, dans le contexte de l’initiative de gestion des pêches par objectif (GPO) du ministère des Pêches et des Océans. Dans la Région du Pacifique, le hareng du Pacifique (Clupea pallasi) était l’une des deux espèces pilotes choisies, compte tenu de l’existence de données exhaustives sur leur pêche et leur biologie. Un des éléments cruciaux de l’évaluation du risque était la mise au point d’un modèle de la dynamique des populations de hareng du Pacifique prenant en compte les meilleures connaissances actuelles de la pêche et des effets environnementaux en vue d’évaluer l’abondance actuelle et de faire des prévisions des stocks. Une série d’indicateurs (mesures) du rendement ont été définis pour déterminer les effets de divers choix de politique de pêche sur la viabilité et la durabilité des stocks de hareng du Pacifique en Colombie-Britannique. Les indicateurs de rendement ont été choisis au cours de consultations avec des intervenants de la Région du Pacifique. Les indicateurs utilisés pour l’évaluation du risque ont été mesurés au cours d’une période prévisionnelle de 15 ans (trois générations); ils comprenaient : la biomasse moyenne du stock géniteur (BSG), la moyenne des prises annuelles, le nombre d’années de fermeture de la pêche, la proportion de la population composée d’individus d’âge 4 et plus, la probabilité de baisse de la BSG sous un seuil fixe (le seuil actuel), la probabilité de diminution de la BSG sous un seuil flottant, la probabilité d’une réduction de 50 % de l’abondance en trois générations et la probabilité d’augmentation de la BSG jusqu’à la biomasse assurant le rendement maximal soutenu (BRMS) en trois générations. Les indicateurs de rendement ont été comparés pour une série de politiques de pêche à seuil proportionnel dont la politique actuelle est un exemple possible. Cinq scénarios ont été conçus pour la simulation de projections, afin d’examiner la sensibilité des indicateurs de rendement aux hypothèses structurales du modèle (fonction de recrutement du stock et mortalité naturelle variable comparée à constante), la durée de fermeture quand la biomasse descend sous un seuil donné et le taux de survie moyen en mer. Les indicateurs de rendement étaient généralement semblables pour les cinq stocks de hareng de chaque scénario. La politique de pêche du hareng existante demeure un choix prudent pour tous les stocks, surtout dans le contexte actuel de survie réduite. Le cadre d’évaluation du risque semble robuste et devrait être applicable à un large éventail d’espèces pour appuyer d’autres initiatives de gestion des pêches par objectif.

Avis d’accessibilité :

Ce document est disponible en format PDF. Si le document suivant ne vous est pas accessible, veuillez communiquer avec le Secrétariat pour l’obtenir sous une autre forme (par exemple un imprimé ordinaire, en gros caractères, en braille ou un document audio).

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :
Date de modification :