Sélection de la langue

Recherche

Document de recherche 2004/011

Évaluation d'autres modèles fondés sur la structure d'âge pour l'évaluation des risques auxquels font face les stocks de hareng du Pacifique en Colombie-Britannique

Par Fu, C., Schweigert, J. et Wood, C.C.

Résumé

Les récentes baisses d'effectifs chez deux des cinq principaux stocks ont soulevé des préoccupations relatives à l'évaluation et à la gestion du hareng du Pacifique en Colombie Britannique. Pêches et Océans Canada s'est engagé à réaliser un examen scientifique du cadre pour l'évaluation des stocks de hareng et pour la gestion de la pêche de cette espèce. à titre de première étape dans ce processus d'examen, nous avons élaboré un nouveau modèle fondé sur la structure d'âge dans un contexte bayesien. Le but de ce document est de comparer la performance de ce nouveau modèle à celle du modèle existant : d'abord en réalisant des expériences de simulation et d'estimation, puis en reconstituant la dynamique des cinq principaux stocks de hareng.

Les expériences de simulation et d'estimation révèlent que le modèle existant ne donne d'aussi bons résultats que le nouveau modèle que lorsque, comme nous l'avions supposé, le facteur de conversion (q), requis pour obtenir la biomasse totale des géniteurs à partir de l'indice de relevé du frai, a varié subitement à une date connue (p. ex. l'année où le plan du relevé a été modifié). Dans ce cas, le choix du modèle à utiliser devient difficile parce qu'aucun des deux n'est toujours meilleur que l'autre pour l'ensemble des mesures. Cependant, si le facteur q a varié de manière aléatoire, le nouveau modèle no 3 est le meilleur. Ce modèle fixe la valeur de q, mais estime les variations annuelles de la mortalité naturelle (M). Lorsque la mortalité naturelle moyenne a varié subitement d'une période à une autre (c. à d. changement de régime), les nouveaux modèles no 3 et no 4, qui tiennent compte des variations annuelles de la mortalité naturelle, donnent des résultats significativement meilleurs que les autres modèles. Cependant, si M a varié aléatoirement autour d'une valeur constante, l'avantage lié à l'estimation des variations annuelles de la mortalité naturelle devient moins évident. En général, d'après les résultats des simulations, le nouveau modèle no 3 semble prometteur.

Lorsque nous avons appliqué les quatre modèles (nouveaux modèles no 3 et 4 et modèles existants no 1 et 2) aux cinq stocks de hareng, les estimations des paramètres ont varié entre les modèles de la manière prévue d'après les résultats des simulations pour trois des cinq stocks (soit ceux des îles de la Reine Charlotte, du détroit de Georgia et de la côte ouest de l'île de Vancouver). Pour ces stocks, nous sommes raisonnablement confiants que nous pourrons déterminer les reconstitutions les plus plausibles. Le nouveau modèle no 3 tend à surestimer la proportion de harengs de trois ans dans les cinq stocks, ce qui suggère que les fonctions de sélectivité ne sont pas entièrement appropriées. Un examen plus approfondi de fonctions de sélectivité différentes est nécessaire si nous souhaitons utiliser ce modèle à l'avenir pour évaluer l'état des stocks et les risques auxquels ceux ci font face.

Avis d’accessibilité :

Ce document est disponible en format PDF. Si le document suivant ne vous est pas accessible, veuillez communiquer avec le Secrétariat pour l’obtenir sous une autre forme (par exemple un imprimé ordinaire, en gros caractères, en braille ou un document audio).

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :
Date de modification :