Sélection de la langue

Recherche

Document de recherche 2002/107

Dynamique de la métapopulation de hareng de la Colombie-Britannique pendant des régimes de temps chaud et de temps froid

Par D.M. Ware, J. Schweigert

Résumé

Dans une étude précédente (Ware et Schweigert, 2001), nous avons documenté la dynamique de la dispersion et de la production chez les cinq principaux stocks de hareng de la Colombie-Britannique pendant le récent régime de climat «chaud» prévalant de 1977 à 1998 et intégré les résultats dans un modèle de métapopulation structurée (MPS-SMP). Dans le présent document, nous analysons la dynamique de la dispersion et de la production des cinq principaux stocks de hareng de la province pendant le régime de climat « froid » prévalant de 1951 à 1976 et intégrons les résultats dans le modèle de MPS en vue d'estimer la dispersion pendant cette période. Nous comparons ensuite les taux de dispersion et la dynamique de la production chez ces cinq stocks pendant toute la série chronologique (1951-1998). Comme il semble que le taux de dispersion est dépendant à la densité pendant les deux régimes climatiques, la dispersion avait tendance à être plus forte pendant le régime de temps chaud parce que la biomasse moyenne de reproducteurs était plus élevée. Le recrutement aux populations des îles de la Reine-Charlotte et de la côte ouest de l'île de Vancouver était nettement réduit pendant le régime de temps chaud, ce qui a donné lieu à une baisse de productivité de ces populations. La série chronologique de taux de dispersion issue du modèle de métapopulation laisse supposer que les populations du détroit de Georgia et de Prince Rupert ont tendance à alimenter d'autres populations en hareng adulte, tandis que les populations de la côte centrale et des îles de la Reine-Charlotte ont tendance à être alimentées de la sorte. L'avènement d'une abondante classe d'âge dans une des populations locales entraînera une vague de dispersion, qui se propagera dans la métapopulation jusqu'à ce que la mortalité naturelle ou par pêche l'épuise. La série chronologique de taux de dispersion révèle que sept fortes vagues de dispersion se sont produites depuis 1951. La dispersion est un processus important parce qu'il a tendance à stabiliser la distribution spatiale des reproducteurs dans la métapopulation et prolonge la longévité des populations locales moins productives de deux façons : 1) la réaction de dispersion dépendante à la densité accroît le taux de fidélité lorsque la population est à la baisse et (2) les populations à la baisse ont tendance à accueillir un plus grand nombre de migrateurs qu'elles n'en perdent par rapport aux autres populations. La dispersion est également importante parce que les vagabonds recolonisent des frayères nouvelles ou inoccupées. Cela permet à la métapopulation de s'adapter aux changements d'habitat et de modifier sa distribution spatiale en réponse aux tendances climatiques peu fréquentes et à d'autres facteurs.

Avis d’accessibilité :

Ce document est disponible en format PDF. Si le document suivant ne vous est pas accessible, veuillez communiquer avec le Secrétariat pour l’obtenir sous une autre forme (par exemple un imprimé ordinaire, en gros caractères, en braille ou un document audio).

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :
Date de modification :