Document de recherche 2000/150

Effets du temps d’immersion sur les prises par unité d’effort des filets maillants et de la palangre pour le stock de morue du nord du golfe du Saint-Laurent

Par M. Bérubé, H. Bourdages, et A. Fréchet

Résumé

Pour la morue du nord du golfe, les prises par unité d’effort (PUE) des filets maillants et de la palangre du programme des Pêches Sentinelles sont utilisées comme des indices complémentaires à l’évaluation de l’abondance. La présente étude vise à déterminer l’impact du temps d’immersion sur les PUE de ces engins. Les données utilisées proviennent du programme des Pêches Sentinelles réalisées entre 1995 et 1999, et du programme Pêcheurs Repères pour la période entre 1990 et 1993. Nous avons tenté de mettre à jour un lien significatif possible entre le temps d’immersion et la prise par unité d’effort en traçant une courbe de tendance, et par le calcul de régressions non linéaire sur des regroupements de données. Ensuite, à partir d’un modèle multiplicatif de la variance nous avons testé l’intégration du temps d’immersion dans le modèle et l’effet de la suppression de données sur ce modèle. Nous concluons que puisque aucune de ces méthodes n’établit que le temps d’immersion est un facteur significatif, il n’est pas nécessaire de faire des ajustements aux PUE, ni d’inclure cette variable dans les modèles pour corriger les différences de temps d’immersion.

Avis d’accessibilité :

Ce document est disponible en format PDF. Si le document suivant ne vous est pas accessible, veuillez communiquer avec le Secrétariat pour l’obtenir sous une autre forme (par exemple un imprimé ordinaire, en gros caractères, en braille ou un document audio).

Date de modification :