Document de Recherche 1998/55

Stock composition of cod aggregations near the mouth of the Gulf of St. Lawrence in January 1996 based on an analysis of otolith elemental fingerprints

Par S.E. Campana, G. Chouinard, M. Hanson, A. Fréchet et J. Brattey

Résumé

Des concentrations denses de morue ont été décelées à la sortie du golfe du Saint-Laurent et dans les environs pendant un relevé synoptique réalisé en janvier 1996, dans le cadre des relevés d'hiver par NR réalisés dans le golfe depuis 1994. Les résultats d'études par marquage déjà signalés portent à croire que les stocks de 3Pn4RS, 3Ps, 4T, 4Vn et 4VsW ont sans doute contribué aux concentrations, mais l'apport relatif, la distribution et la biomasse de chacun des stocks n'ont jamais été déterminés. Dans le cadre du projet prioritaire sur l'identification des stocks de morue mixtes du golfe du Saint-Laurent et de ses approches, les diverses concentrations ont fait l'objet d'un levé et d'un échantillonnage en janvier 1996 et le stock d'appartenance de 781 morues adultes a été déterminé à partir de la composition en éléments des otolithes, des microsatellites d'ADN et du nombre de vertèbres. Selon les concentrations de frai de printemps (utilisées comme point de départ ou collections de référence), il existait d'importants écarts de la composition élémentaire des otolithes entre tous les stocks sauf celui de 4Vn. L'analyse de la composition des stocks par maximum de vraisemblance de collections indépendantes de 420 morues de stade pré-migratoire du nord et du sud du golfe a montré que l'exactitude de la signature élémentaire à titre d'identificateur des stocks de morue de 3Pn4RS et 4T était supérieure à 95 %. L'analyse de composition des stocks des échantillons de janvier 1996 a montré que tous les stocks étaient présents au voisinage de la sortie du golfe mais qu'il y avait maintien d'une importante séparation entre les stocks. Les morues de 4T dominaient les captures sur le bord sud du chenal Laurentien, du sud du golfe jusqu'à l'extrémité nord du banc Banquereau (4Vsb). Les prises effectuées dans le chenal Laurentien, de même que le long de l'extrémité nord du banc Saint-Pierre, étaient surtout constituées de morues de 3Pn4RS. Les morues de 3Ps étaient surtout concentrées à l'ouest du banc Saint-Pierre où elles étaient fortement mélangées à des morues de 3Pn4RS. Les morues de 4VsW étaient pratiquement absentes de toutes les zones, y compris la bordure nord du banc Banquereau (4Vs). Le calcul par stock a montré que les stocks de 3Pn4Rs et de 4T représentaient ensemble 94 % de la biomasse des relevés, de 102 786 t, le reste étant représenté par des morues de 3Ps et de 4VsW. La plus grande partie de la biomasse de 4T, et plus particulièrement celle de 3Pn4RS, était représentée dans la zone du relevé. La distribution de la biomasse de 3Pn4RS ne correspondait pas aux unités de gestion actuelles, de sorte que la gestion d'une pêche d'hiver exigerait de modifier les limites.

Avis d’accessibilité :

Ce document est disponible en format PDF. Si le document suivant ne vous est pas accessible, veuillez communiquer avec le Secrétariat pour l’obtenir sous une autre forme (par exemple un imprimé ordinaire, en gros caractères, en braille ou un document audio).

Date de modification :