Sélection de la langue

Recherche

Possibilité de nomination : Commissaire (poste à temps partiel)

Nous savons que notre pays est plus fort et notre gouvernement plus efficace lorsque les décideurs reflètent la diversité du Canada. Le gouvernement du Canada a mis en œuvre un processus de nomination transparent et fondé sur le mérite qui s’inscrit dans le droit fil de l’engagement du gouvernement à assurer la parité entre les sexes et une représentation adéquate des peuples autochtones et des groupes minoritaires dans les postes de direction. Nous continuerons de rechercher des Canadiens qui incarnent les valeurs qui nous sont chères : l’inclusion, l’honnêteté, la prudence financière et la générosité d’esprit. Ensemble, nous créerons un gouvernement aussi diversifié que le Canada.

L’objectif primordial du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne consiste à protéger nos trois océans, nos côtes maritimes, nos voies maritimes ainsi que nos pêches afin d’en assurer la vitalité pour les générations futures.

Le gouvernement du Canada sollicite actuellement des candidatures auprès de divers Canadiens talentueux provenant de partout au pays qui manifestent un intérêt pour les postes suivants :

Commissaire (poste à temps partiel)

Commission interaméricaine du thon des tropiques

La Commission interaméricaine du thon des tropiques (CITT) est une organisation régionale de gestion des pêches des thons grands migrateurs et des thonidés du Pacifique Est. La zone visée par sa Convention inclut la majeure partie de la zone économique exclusive du Canada dans le Pacifique.

En matière de pêche, l’intérêt principal du Canada au sein de la CITT est la gestion du thon blanc du Pacifique Nord, un grand migrateur pêché dans l’ensemble du Pacifique Nord. De plus, le Canada détient un certain accès à la pêche d’autres grands migrateurs dans la zone visée par la Convention de la Commission, dont le thon obèse. Contrairement à d’autres organisations régionales de gestion des pêches, qui contrôlent la production de l’industrie (notamment en fixant un total autorisé des captures), la CITT gère les pêches en majeure partie par le contrôle de l’effort de pêche (en limitant le nombre de bateaux autorisés à pêcher, par exemple). Bien que la majorité de l’effort de pêche du Canada soit concentré dans les eaux du pays, une partie de sa flotte bénéficie des droits d’accès réciproques énoncés dans le Traité entre le gouvernement du Canada et le gouvernement des États‑Unis d’Amérique concernant les thoniers (thon blanc) du Pacifique et leurs privilèges portuaires et est donc autorisée à pêcher dans les eaux des États-Unis. Une autre partie de la flotte canadienne pêche également dans les eaux visées par la Convention, lesquelles ne relèvent d’aucune compétence nationale.

La Commission se réunit une fois par an. Ses sous-comités et ses groupes de travail, quant à eux, tiennent plusieurs réunions au cours de l’année. Les membres de la délégation canadienne à la CITT, y compris les commissaires représentant les intervenants, peuvent y participer à la discrétion de leur chef. Leur tâche est d’assurer que l’approche de précaution est intégrée dans les mesures de conservation et de gestion des espèces relevant du mandat de la Commission, et que ces mesures sont fondées sur les meilleures données scientifiques disponibles, tiennent compte des considérations écosystémiques générales et contribuent aux efforts rigoureux de conformité et de surveillance. Les membres contribuent également à l’évaluation des stocks ainsi qu’aux principales activités de recherche scientifique, lesquelles visent à en apprendre davantage sur la biologie des espèces dont la Commission est responsable.

Il est possible d’obtenir des précisions sur l’organisation et ses activités en consultant le site Web de la Commission interaméricaine du thon de tropiques (en anglais et en espagnol seulement).

Les candidatures doivent être soumises en ligne au plus tard le mercredi 18 août 2021. Les lettres d’accompagnementet les curriculum vitæ doivent être soumis à Pêches et Océans Canada à l’adresse appointments-nominations@dfo-mpo.gc.ca. Les documents relatifs aux possibilités de nomination seront fournis dans l’une ou l’autre des deux langues officielles, sur demande.

Tarif journalier :             200-250 $, plus les frais de déplacement et de subsistance (si des déplacements sont requis), conformément aux lignes directrices du Secrétariat du Conseil du Trésor.

Lieu du poste :              Divers endroits en Colombie-Britannique

Langues officielles et diversité

Le gouvernement du Canada tiendra compte du bilinguisme et de la diversité dans l’évaluation des candidatures à ce poste. Par conséquent, il serait pertinent d’inclure dans votre candidature votre niveau de compréhension et d’expression orale dans votre langue seconde officielle. La préférence pourrait être accordée aux membres des groupes suivants : femmes, Autochtones, personnes handicapées et minorités visibles.

Veuillez noter qu’il n’y aura pas d’entrevue dans le cadre de ce processus de sélection. Il est donc impératif que vous démontriez clairement dans votre candidature, à l’aide d’exemples concrets, comment vous remplissez les exigences suivantes :

Études et expérience

Connaissances, compétences et capacités

Les qualifications suivantes ne sont pas essentielles, mais elles sont considérées comme un atout :

Qualifications constituant un atout

Si votre candidature passe à la prochaine étape du processus, vos références seront contactées afin de vérifier que vous répondez aux exigences essentielles susmentionnées et que vous possédez les qualités personnelles suivantes :

Facteurs d’admissibilité et conditions d’emploi

Vous devez répondre Oui ou Non aux exigences suivantes dans votre candidature :

Si vous êtes nommé au poste de commissaire :

Vous devrez vous conformer aux Lignes directrices en matière d’éthique et d’activités politiques à l’intention des titulaires de charge publique tout au long de votre mandat, puisqu’il s’agit d’une condition d’emploi. Ces lignes directrices sont publiées dans le site Web Nominations par le gouverneur en conseil, à la section Modalités applicables aux personnes nommées par le gouverneur en conseil.

Vous serez également assujetti à la Loi sur les conflits d’intérêts. Pour plus d’information, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique.

Un bassin de candidats qualifiés pourrait être établi et utilisé pour des possibilités de nomination semblables.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :
Date de modification :